AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Sun-Woo, Yuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun-Woo Yu Fang
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 416
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Points d'expérience:
2/100  (2/100)
Points de vie:
305/305  (305/305)
Points de chakra:
30/220  (30/220)

MessageSujet: Sun-Woo, Yuki   Mer 8 Juin 2016 - 18:34

Nom : Sun-Woo Yu Fang
Age : 18
Grade : Genin
Date de naissance : Jour 31 du règne du Cochon en l'an 1277

------------------------------------------

Nindô : Un bras pour tuer, un bras pour guérir.

Thème musical : Thème de Sun-Woo

------------------------------------------

Depuis que je suis toute petite, mes parents et mon oncle m’ont toujours répété encore et encore que je descendais d’une illustre lignée. Lorsqu’ils me comptaient l’histoire de Sayo-Hee et Sae-Hee Yu Fang, c’était les yeux plein d’étoiles. Des étoiles que je m’accaparais, gonflant ma tête de rêves glorieux.

Quelle déception quand je sortis du cocon familial. Mon entrée à l’académie, ou ce qui pouvait servir d’académie à Yuki, étouffa mes rêves au berceau. D’abord, j’ai constaté que personne ne connaissais le clan Yu Fang. Passe encore, nous venions de loin. Les noms de Sayo-Hee et Sae-Hee étaient aussi complètement inconnus à Yuki. Passe encore, là aussi.
Mais le simple fait de mentionner le pays de la terre suffit à me mettre la plupart des autres élèves à dos. Une nation de brigands, rustres et stupides. Bien loin de la finesse de la nation de la neige. Bien sûr, certains comprenaient que Yama n’avait pas toujours été ce qu’il est aujourd’hui. Je n’étais pas rejetée et seule. Ceci dit, mon clan était minuscule et inconnu. Ce n’était pas le grand et illustre clan que ma famille m’avait présenté.


« Et à quoi t’attendais-tu au juste, Sun-Woo ? A ce que nous soyons des centaines ? Tu savais très bien que ce n’était pas le cas. Nous sommes seulement un petit nombre et nous n’avons aucune influence politique. Nous venons tout juste d’arriver à Yuki. Quand je t’ai parlé d’un clan illustre et d’une lignée illustre je ne t’ai cependant pas menti. Depuis les deux jumelles, tous ceux qui ont porté ce nom se sont révélés au monde des shinobis. Tes ancêtres au pays de la terre, tes parents et moi-même au pays du fer. Tu t’attendais à voir un chemin tout tracé ? Descends de ton nuage ! C’est à toi de perpétrer la gloire de notre clan. Yuki, ce sera ton boulot. Et celui de tes gosses un jour. »

Sur le coup, je n’ai pas osé répliquer à mon oncle que c’était lui et mes parents qui m’avaient construit ce fameux nuage. Le coup de katana le plus violent que j’ai jamais utilisé tint lieu de réponse. Et ce fut aussi la seule fois où mon professeur me fit décoller du sol d’un violent coup de pied.

« Ne refais plus jamais ça. L’art du sabre du clan Yu Fang repose sur une précision extrême. Un coup de katana basé sur la force ne t’apportera rien. La force n’est qu’un accompagnement rien de plus. Un bonus. Si tes émotions t’empêchent d’être calme et de frapper au bon endroit, jamais tu ne maitriseras nos techniques de sabre. »

Je n’ai jamais été très bavarde. Cette fois-là ne fit pas exception. Je ne parle quasiment pas. Sur les bancs de l’académie, j’étais une élève studieuse, appliquée, je ne répondais que rarement et d’une voix détachée. Pendant les pauses, j’étais plus à suivre les uns et les autres qu’à vraiment chercher à monopoliser la conversation. Avec mes parents, j’écoutais. Avec mon oncle, je m’entrainais. J’étais comme ça.

Et ce ne sont pas les derniers cours à l’académie, l’examen Genin ou mes débuts en tant que kunoichi qui m’ont rendus plus bavarde. Au contraire. Le pays de la neige est un monde rude. Les seuls qui ont besoin de parler par ici, c’est ceux qui sont tout en haut de la hiérarchie. Et encore. Il y en a pas mal qui se passent de grands mots.
J’ai toujours trouvé les humains bien plus froids que le climat, à Yuki. Mais on s’y fait. Après tout, le monde est en guerre. Les pirates par chez nous, mais pas seulement. On nous l’a bien fait comprendre dès nos premiers cours. Tout le monde le sait dans nos rangs de shinobis. D’abord on se débarrasse des pirates. Ensuite, on regardera le continent. Et on s’emparera de ce qu’il restera après que les deux grands se soient entre-déchirés.
Honnêtement, je me fiche pas mal de qui ils sont. De savoir si ce que je fais est juste. Tout ce que je veux c’est rallumer l’étincelle qui s’est éteinte dans mes yeux quand j’ai quitté l’enfance. Comprendre et ressentir ce que ça fait de faire partie d’un clan illustre. D’être soi-même quelqu’un d’illustre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sun-Woo, Yuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Yuki Hoseki ... [refusée]
» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]
» presentation de: Yuki Judai
» Yuki de Anzu Story !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PREFACE
 :: Fiches des personnages :: Présentations validées
-