AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier
anipassion.com
Partagez | 
 

 Jin Takawa: Alcool, Sexe, Taijutsu et Blues! 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jin Takawa
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/25  (0/25)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Jin Takawa: Alcool, Sexe, Taijutsu et Blues! 100%   Ven 5 Aoû 2016 - 23:37

Nom : Takawa
Age : 14 ans
Grade : Genin
Date de naissance : Jour 26 du règne du singe en l’an 1281

------------------------------------------

Nindô : Toute musique qui ne peint rien n'est que du bruit.

Thème musical : Thème de Jin

------------------------------------------

Dans un monde comme le nôtre, nul est tenue de devenir sage ou ignorant, faible ou puissant, mais nous sommes pourtant tous désireux de subsister malgré les vents contraires. C’est pourquoi il est bien difficile de ne pas souhaiter s’élever parmi l’élite, à la recherche d’une vie à minima confortable si ce n’est glorieuse. Il m’apparaît cependant utopiste de croire une telle chose ici-bas, quand l’amertume et le chagrin viennent fracasser ton âme, déjà endolorie par les atrocités de ce monde. Dans ce triste contexte, nombreux sont ceux qui voguent désespérément, à la recherche d’une échappatoire, comme la religion ou encore l’alcool. Il m’apparaît évident dès lors qu’aucunes portes de sorties n’est plus viable ou valorisante qu’une autre, elles ont seulement le mérite de nous distraire, de nous donner espoir ou seulement d’échapper à notre finitude. Quand on comprend que tous mortel et voué à s’éteindre, on a la lucidité d’accepter notre fin et vivre délesté de cette peur qui freine tant d’hommes.

Vous trouvez ma vision de ce monde fataliste ? Vous pensez que ce monde a énormément de choses à nous offrir?  J’en ai rien à foutre ! Vous croyez vraiment que je porte une quelconque importance à votre jugement, vous qui pour la plupart n’osez même pas avouer la futilité de votre existence ! Enfin ne vous méprenez pas, je ne suis en rien plus important que le plus inutile d’entre vous et j’en suis bien conscient, mais j’aime philosopher, ça me donne des aires un peu… Enfin vous savez… Et ça plait aux filles en plus. En parlant du sexe opposé, je dois bien vous avouer qu’il est l’un de mes principaux vices. Alors je vous vois venir d’ici, n’y voyez en rien de la vantardise, je suis juste un gamin de la rue qui va voir les filles. Je crois que ça m’offre une sorte de sursaut de vie de passer voir les filles de temps à autres. En fait au-delà d’un sursaut de vie, ça me procure une certaine nostalgie, je suis un gosse des bordels après tous ! J’y ai vu le jour et j’y connais les moindre recoins, c’est dans ces rues sinueuses et souillées que je me construits, jusqu’à devenir le sale gosse que je suis désormais.

Tant de souvenirs me reviennent lorsque j’évoque ce lieu, tantôt convoité, tantôt renié, mais qui est bien l’un des seuls endroits où riches et miséreux s’entremêle. C’est d’ailleurs dans ce brassage de culture que j’ai rencontré le vieux… Il m’en a appris celui-là, sortie de ma vie de fighter de rue pour me donner d’autres armes et raisons de vivre. Où serais-je sans lui ? Certainement pas là où je me trouve en ce moment ! Il faut dire qu’il m’a aussi initié à d’autres plaisirs interdit par je ne sais quelle étique, sans doute celle de ceux qui se narguent d’être omniscient, mais qui rêve en secret de pouvoir se complaire dans le même genre de plaisirs. Enfin passons, je vous parlais de mon mentor, le vieux comme je l’appelais, celui qui m’a entrainé dans l’alcool et la musique.

Rendez-vous compte que c’est un vieil art qui m’a sorti des bastons de rue qui m’ont value mon surnom de … Non je déconne, ça marche pas comme ça chez nous, on n’est pas dans une de tes légendes à la con, il y a que les gosses de bourgeois qui avalent de tels inepties. C’est un bien drôle de personne ce gars-là, alcoolique notoire rencontré dans un bordel de mon quartier favori, toujours accompagné d’une bouteille de rhum, une belle paire de fesse sur les genoux, je vous laisse imaginer ! Un chic type qui m’a initié aux délices des liqueurs et autres boissons déconseillées aux gosses, comme s’ils ne pouvaient pas délaisser leurs vies de merdes dans un verre comme leurs ainés ! Il disait souvent que j’avais un don, que j’étais fait pour casser des mâchoires et s’exaspérait de me voir gâcher mon talent dans des coins de rues crasseux et contre des adversaires d’un piètre niveau.

On peut dire ce qu’on veut, mais il en avait du caractère le papi et il en fallait pour me forcer à aller travailler à l’académie que je considérais comme une école de bourges. J’y ai d’ailleurs fait pas mal de conneries dans cette couveuse, qui se targue de transformer des gamins en guerriers, j’en rigole rien que d’y repenser. Outre les bastons contre des trous du cul galbés comme des grenouilles, il s’amuse encore à me rappeler la fois où il a été convoqué parce que j’avais proposé de monnayer un rapport intime avec une fille de ma classe, ce qui était pourtant chose commune pour moi, mais qui, je dois bien le dire maintenant, me couvre de honte, rien que d’y repenser ! En parlant de mes erreurs de jeunesses, je me souviens avoir voulu stopper mes études très vite, faute de volonté et de discipline. Il faut bien comprendre que je suis passé du combat de rue et des visites de bordels à une petite vie bien rangée à me poser le cul sur une chaise pendant des heures et des heures pour qu’on m’apprenne comment malaxer le chakra et d’autres conneries du genre ! C’était mal connaitre le vieux que de croire qu’il me laisserait baisser les bras sans réagir et c’est dès lors qu’il me fit rencontrer ma vraie femme.  

Je me souviens de notre rencontre, comme si c’était hier, lors d’un jour particulier, car important aux yeux de nombreux citoyens de notre archipel : le jour de la fête de la neige ! Autant vous dire tous de suite, qu’étant très peu porté sur tout ce qui touche aux croyances et autres merdes du genre, je n’avais pas du tout ce moment de l’année en odeur de sainteté. Il fallait en plus éviter de se battre, sans quoi, le vieux me tombait dessus et commençait son petit discourt moralisateur, plein de phrase toute faites, pour me dissuader de fracturer quelques mâchoires au nom d’une divinité que personne n’avait encore jamais vu. Autant vous dire que c’était un vrai calvaire pour moi et ajoutez à cela le ras-le-bol des cours, je craquais ! C’est à ce moment-là que je surpris l’ancêtre à fouiller dans ses vieux cartons, comme le ferait un gamin à la recherche d’un jouet de grande valeur. Je ne l’avais jamais vu adopter une telle attitude, lui que j’avais toujours connu détaché de tous avec son aire d’imbécile plein d’innocent, que rien ne semblait perturber. Quoi qu’il en soit, après un long moment à fouiller son merdier poussiéreux, digne d’un vieux magasin du village de Suiko, il brandit une élégante besace de cuir marron, qui semblait avoir vécue bien des épreuves, au vu des multiples contusions et autres traces d’usures qui venaient ternir la beauté de celle-ci. Mon compagnon de galère en sortit un long boitier métallique, qui semblait cacher pleins de mystères.


Je me revois encore questionner le papi sur cette étrange boite toute poussiéreuse, alors qu’il l’avait déjà installé dans le petit salon, cet étrange objet avait attiré toute mon attention. C’est alors qu’il l’ouvrit, me laissant découvrir une multitude de petits parchemins qu’il activa avec son chakra, avant de me faire un signe de la main, qui m’invitait à me taire afin d’apprécier la délicate mélodie qui commençait à me caresser l’oreille. C’est alors qu’il y inséra un grand disc noir avant de m’inviter à me taire afin d’apprécier la délicate mélodie qui commençait à sortir de l’amplificateur de son. C’est à ce moment précis que je la vis, vêtue de sa plus belle parure, que l’on appelle blues. Le coup de foudre fut instantané et à cet instant précis je rencontrai mon dernier vice et mon premier grand amour, la musique ! Dès cet instant, une sorte de deal c’était instauré entre nous deux, si j’étais assidu en classe, le vieil homme continuait à partager son savoir musical avec moi. C’est avec cette passion commune qu’une forte amitié naquit entre lui et moi, mais elle ne dura malheureusement qu’un temps. En effet, mon aieux ajouta son nom aux nombreuses personnes disparues en mer, quelques jours seulement après mon succès à l’examen de Genin. Ayant toujours vécu en solitaire, il était mon seul proche, mais aussi et surtout la seule personne m’ayant exprimé sa fierté et partagé ses rêves, ses passions et ses vices. Alors que certains disent que l’alcool à certainement entrainé sa chute dans les abysses, d’autre affirment que c’est les pirates qui ont eu raison de lui. Ce que j’en pense ? Je dirais que si ce ne sont pas nos vices qui ont raison de nous, alors la vie s’en chargera, je ne crois pas que l’un soit pire que l’autre, la fin reste la même quoi qu’il arrive.

C’est la première fois que le chagrin me serra si fort dans ses bras et que mes larmes ne se mêlaient pas à mon sang. Je me sentais pour la première fois abandonné et dépossédé, moi le pauvre gosse de Yuki qui avait pourtant grandit seul. C’est dans de tel moment qu’on ressasse les souvenirs de l’être perdu, comme ses expressions à la con ou ses petites mimiques. Lui qui aimait me dire que j’étais au taijutsu, ce qu’un touriste était à Râmen-ville, il aurait bien ri en apprenant que chaque troisième jours du règne du cheval, jour de sa disparition, je m’étais fait la promesse de ne pas me battre.

C’est désormais sans attaches, que je me lançais dans la vie tumultueuse d’un jeune ninja de Yuki, bien décidé à marquer ce siècle de mon emprunte !
 

   

------------------------------------------

Comment avez-vous connu le forum ? Top 100 Sasuke Vs Naruto


Dernière édition par Jin Takawa le Sam 6 Aoû 2016 - 1:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Jin Takawa: Alcool, Sexe, Taijutsu et Blues! 100%   Sam 6 Aoû 2016 - 0:01

Je te l'ai déjà souhaitée mais voici l'occasion de le faire en bonne et due forme : bienvenue à toi !

Bon ben c'est très bien tout ça.

Déjà les plus. Le back-ground est complètement cohérent avec ta région. Y'a les détails qui ancrent le tout dans le contexte, et tu as une vraie base solide question histoire/personnalité. Tu as même des points d'ombre permettant de futurs développements. Je pense que c'est une bonne présentation pour démarrer. Une base solide mais ouverte, en somme.

Etrangement après lecture je m'attendais à du blues comme thème musical Razz Surtout que ça sonnait bien pour la présentation.

J'ai quand même une remarque générale. C'est un avis personnel, à ne pas prendre comme une obligation. Je trouve que l'ensemble de la présentation conviendrait mieux à un personnage de 17-19 ans globalement. Au moment où tu rentres à l'académie tu as déjà eu ton lot de combats de rue, et apparemment le personnage gagnait pas mal. Or, les rues de Yuki ne sont pas remplies d'enfants de choeurs. Et puis tout le côté avec les filles aussi. De même que la maturité générale du personnage.

Après être plus mature que son âge arrive, c'est la bonne région pour en plus. Même physiquement. Le mec sur l'avatar fait plus 16 ans je trouve aussi. M'enfin il peut faire 14 mature j'imagine.

C'est juste un ressenti comme je disais Razz

Le seul vrai truc qui me dérange par contre : un disque ? Une machine ? On est dans un univers proche du japon/médiéval avec du fantastique. Certes, il y a des anachronismes dans le manga mais ici on se déplace à cheval et on communique avec des parchemins. Y'a bien 2-3 anachronismes qui passent quand je les vois pas ou que je fais pas gaffe, mais autant éviter quand on les remarque Razz
Faudrait juste remplacer ce passage par une taverne et des musiciens, ou alors ton 'papi' peut jouer lui-même, je sais pas trop.
Ou peut-être une sorte de parchemin qui enregistre des musiques ? L'idée est un concept à développer pour remplacer les disques, même, j'aime bien.

Voilà Very Happy Très peu de choses à revoir comme tu vois, j'écris beaucoup parce qu'il est tard surtout xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Takawa
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/25  (0/25)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Jin Takawa: Alcool, Sexe, Taijutsu et Blues! 100%   Sam 6 Aoû 2016 - 1:15

Yop Eihiko! Tout d'abords merci à toi!

Et voilà! Comme convenu sur la CB j'ai changé le passage avec la platine et pour ce qui est du vava je le garde du coup faute de mieux et parce que je l'adore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Jin Takawa: Alcool, Sexe, Taijutsu et Blues! 100%   Sam 6 Aoû 2016 - 1:26

Ca me parait tout bon ^^

Je te mets ta couleur et ton bandeau, tu es ninja de Yuki ! Tu vas donc voir apparaître la section fiches personnages du village. Il faudra y poster signature et fiche technique, tu auras des exemples pour t'aider dans la section mais n'hésite pas à questionner.
Il faudra aussi remplir ta fiche personnage dans ton profil après, je vais t'ajouter la barre d'xp déjà.

Tu es au fait des différents 'menus' qui s'offrent à toi pour débuter ?

Une fois cela fait tu pourras commencer le rp !

Bonne chance Very Happy Et n'hésite pas à nous demander si tu as besoin d'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jin Takawa: Alcool, Sexe, Taijutsu et Blues! 100%   Aujourd'hui à 7:45

Revenir en haut Aller en bas
 

Jin Takawa: Alcool, Sexe, Taijutsu et Blues! 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Papy Blues
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» Natural blues....Moby
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PREFACE
 :: Fiches des personnages
-