AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Lun 8 Aoû 2016 - 21:16


Fukuro Inuzuka ; ‘’ Jak ‘’

Jak était une personne effrayante. Il en avait conscience, et il en jouait. Il avait même été jusqu’à accroché une mâchoire à côté de la sienne, celle d’un ennemi vaincu au combat. Juste pour le plaisir d’en imposer. Il n’était peut-être que Chuunin, mais la façon dont il avait accédé à ce grade forçait les autres à le considérer comme dangereux. Après tout, l’Inuzuka n’avait jamais connu ni l’académie, ni le grade de Genin. Il était arrivé un beau jour à Yuki, et avait demandé à être intégrer aux rangs des shinobis. Quelques tests avaient suffi pour lui donner un accès direct à un grade moyen. Au début, c’était juste pour effectuer des missions, pourchasser et tuer des criminels. Car Jak détestait plus que tous les représentants des forces du mal, et ne vivait que pour les réduire en charpies.

Mais de façon inexplicable, il avait soudainement demandé à entrainer une équipe. Une aubaine car Yuki était en manque de senseïs pour ses recrues. Mais une aubaine inattendue et impossible à décrypter. Même si on l’avait laissé faire.

Du coup, il était passé à l’académie pour remettre une lettre, et une copie de la même lettre, qui devaient être envoyées à ses deux futurs élèves.


Citation :
Bonjour,

Atsuko Hazara et Jin Takawa. Il a été décidé par les autorités de Yuki qu’à compter d’aujourd’hui vous formeriez l’équipe Genin numéro 2, sous la tutelle de Fukuro Inuzuka dit ‘Jak’, Chuunin de Yuki.

Le point de rendez-vous de votre premier entrainement en équipe se situe sur le point culminant des falaises du pays de la neige, dans la Taïga qui s’étend à l’Ouest du village de Yuki. Votre senseï vous informera des détails de la formation de cette équipe et du contenu de cet entrainement une fois sur place.

Autant dire que les lettres officielles n’étaient pas le fort de Jak. Du coup il avait simplement fait le plus bateau et le plus évasif possible, histoire de bien faire les choses. Deux ans auparavant, il n’était qu’un vétérinaire d’un village de campagne. Autant dire que les paperasses et l’administration lui étaient presque de parfaits inconnus.

Il franchit la taïga d’un pas pressé. Jak était le genre à arriver en avance. Pas pour préparer le terrain, mais pour pouvoir se poser tranquillement et réfléchir à la meilleure façon de procéder. D’habitude, c’était aussi pour visualiser de quelle manière il allait écharper sa cible. Mais aujourd’hui, c’était simplement par habitude.
Il se posa sur un rocher, profitant de ces quelques moments de calme avant l’arrivée des jeunes Genins dont il avait à présent la charge. Mais quelque chose vint se frotter contre son bras, interrompant le fil de ses pensées.

Un malamute. Très grand, tout en muscles, à la carrure particulièrement impressionnante même pour un chien de son espèce
.

« Ouais, Daniel. Ca va nous changer de nos carnages quotidiens, hein ? »

Le chien se contenta d’une léchouille sur sa main. Enfin une léchouille. Pouvait-on parler avec un terme aussi petit d’une action menée avec une langue aussi énorme ?

« Exactement. Mais bon, peut-être bien qu’ils nous surprendront. Ca pourrait être plus physique que prévu ! »

Difficile à dire. C’était la première fois qu’il tenait ce rôle de professeur. Pour le coup, il n’avait demandé aucun conseil comme toujours. Il aurait peut-être dû. Surtout qu’on ne lui avait pas enseigné à lui non plus : il s’était construit tout seul, avec Daniel à ses côtés. Donc pas moyen d’espérer la moindre référence pour bâtir son enseignement. Il allait devoir y aller à l’instinct.

Il n’avait amené aucun équipement particulier. Juste ses gants métalliques, une pochette de shurikens, et le kunaï abîmé qu’il utilisait comme couteau plus souvent que comme arme. Et une trousse de secours. Jak se connaissait : il n’était pas du genre tendre. Ni tire-au-flanc. Il risquait d’en avoir besoin si jamais il cognait un peu trop fort pendant l’entrainement.

Maintenant qu’il y pensait, il aurait peut-être dû se renseigner sur ses élèves. Cursus, capacités. Histoire, aussi, peut-être. Mais bon, il ne l’avait pas fait. Il préférait mille fois porter un regard neutre sur eux et découvrir par lui-même de quel bois ils étaient faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Takawa
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/25  (0/25)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Mar 9 Aoû 2016 - 23:18



«  Allez Ani, il est l’heure de te réveiller… »

Encore un doux réveil dans les bras d’Ikoso, cette jeune prostitué qui c’était pris d’affection pour le sale gamin que j’étais et qui m’avait beaucoup soutenu suite à la mort du vieux. Elle était l’une des très rares personnes qui avaient réussi à s’attirer mon estime et ma sympathie. Bien conscient de mon caractère de merde, il m’arrive encore de me demander comment elle pouvait me supporter des heures durant, me lamentant sur la disparition, de cet homme, que je considérais comme mon paternel ou encore à panser mes plaies suite à des embrouilles enfantines, qui, n’ont comme seul mérite, que de satisfaire mon égaux. Il m’arrive d’ailleurs fréquemment de me questionner sur le jugement qu’il porterait sur moi, s’il était encore parmi nous, il dirait sans doute que je ne suis qu’un sale con à la recherche de reconnaissance et il aurait peut-être raison, qui sait ?

Enfin, il était temps de se bouger, la jeune femme allait pas tarder à recevoir ses clients habituels et il fallait que je rentre vite fait chez le vieux, enfin ce qui est désormais chez moi, car tenez-vous bien, aujourd’hui commence un nouveau chapitre dans ma vie de shinobi ! Alors qu’avant, je devais me contenter de visser mon cul sur une chaise et de feindre un quelconque intérêt pour un mec qui tentait de m’apprendre comment était la vie, je me retrouve désormais encore moins libre qu’avant, toujours avec un gars pour bien me conditionner à ce qu’ils appellent la vie de ninja, mais avec désormais des missions rémunérées à accomplir et une équipe dans laquelle je dois m’intégrer, super ! Quelle ironie du sort, plus ça va et plus on est emmerdé par des losers qui tentent de prouver qu’ils sont omniscient !

Quoi qu’il en soit, il était vraiment temps que je quitte les doux bras de Morphée, afin de rencontrer ma futur routine et peut-être qu’il y aura une ou deux filles pas mal pour m’occuper un tant soit peu. Après m’être longuement prélassé dans les draps encore tièdes, je me tirai péniblement de mon lit, embrassa la femme avec qui j’avais partagé la nuit, avant de quitter le bordel en direction de mon petit chez moi.

C’est armé de mes clopes et de ma bouteille de whisky que je quittais mon domicile, avec une légère appréhension, quant à la suite des évènements. Il me fallait désormais faire face à un froid colossal, il faut dire que je n’avais pris qu’un pull en laine tressé gris, que j’avais volontairement choisi près du corps, afin qu’il laisse suggérer ma musculature, au cas où une possible partenaire pointe le bout de son nez ! Je n’étais cependant pas trop inquiet par le léger blizzard qui sévissait dans la région depuis peu, l’effet de l’alcool devrait éviter les petits désagréments causés par celui-ci. Il ne me manquait plus qu’une chose pour rendre la route encore plus plaisante, un parchemin de musique que j’actionnai avant de sortir de chez moi.


Le chemin se révéla être plutôt court, à coups de bonnes gorgés de spiritueux et de blues ! Je dois aussi reconnaitre que le petit repérage effectué la veille m’avait bien aidé. Il me restait plus qu’à localiser mes partenaires et à croiser les doigts pour ne pas me retrouver avec des emmerdeurs.  Je jetais un rapide coup d’œil aux environs, afin de localiser un potentiel groupe de personnes et je ne mis pas longtemps avant de discerner deux silhouettes au loin. Je m’approchais sans plus tarder des deux inconnus qui se trouvaient désormais plus qu’à une dizaine de mètres, ma bouteille de sky aux trois quart vide dans la main gauche et une cigarette que je venais d’allumer dans ma main droite.

Une fois arrivé à hauteur des deux protagonistes, je constatai deux choses, pour le moins étrange, si ce n’est ridicule. La première concernée l’homme qui semblait être notre futur sensei, celui-ci avait une sorte de squelette de mâchoire fixé à même la peau sur l’endroit correspondant à sa propre mâchoire, je trouvais ça d’un ridicule ! On aurait dit que le gars était une sorte de chasseur collectionnant les trophées. En parlant de chasseur, la seconde silhouette, que je pensais être humaine, était en fait celle d’un chien, bien que sa carrure impressionnante en faisait plus un gros loup qu’autre chose.  Je ne savais pas vraiment comment aborder ces deux énergumènes tant ils semblaient sortir d’un parchemin de trappeur. Je me contentai de m’asseoir calmement en face d’eux et après avoir posé ma bouteille et écrasé la fin de ma cigarette sur le sol enneigé, je me décidai à prendre la parole.

« Salut, moi c’est Jin, je viens suite à la missive que tu m’as fait parvenir. »

La façon de faire n’était pas forcement la plus tendre j’en conviens, mais j’avais une sérieuse envie de jouer avec les nerfs de celui qui allait diriger l’équipe deux ! Tous comme mon entourage, si tant est qu’on puisse appeler ça comme ça, il allait devoir gagner mon respect et me prouver qu’il ne me faisait pas perdre mon temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuko Hazara
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 64
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
63/100  (63/100)
Points de vie:
147/147  (147/147)
Points de chakra:
261/261  (261/261)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Mer 10 Aoû 2016 - 15:46

Un réveil en douceur. Dans un lit confortable, une maison luxueuse, et même en ayant le plaisir de se faire servir son petit déjeuner dans sa chambre. Depuis quand Atsuko n’avait pas goûté à ce genre d’attentions ? Elle avait passé tellement de temps à vagabonder dans les plaines arc-en-ciel, au Sud du pays du feu, qu’elle en avait perdu le compte pour dire la vérité. Ses missions d’éclaireur, ou d’espionne, lui prenaient jusqu’ici tellement de ses journées qu’elle n’avait même pas pensé à tenir un registre des journées loin de chez elle.

Mais les rares moments de bonheur qu’elle trouvait au palais Hazara se limitaient presque à ça. La jeune Genin était rentrée la veille au soir, et n’avait pu passer que quelques minutes avec son paternel avant qu’il ne s’en retourne à des affaires importantes. Une accolade, des banalités, et même des félicitations. C’était ce qu’il lui réservait à chacune de ses visites. L’ancien ninja patriote devenu commerçant. Quel fier palmarès. Et si d’habitude il lui proposait de l’exhiber et de lui faire rencontrer quelques membres hauts placés des circuits commerciaux du pays de la neige, cette fois rien. Déjà parce qu’elle était fatiguée. Ensuite parce qu’Atsuko n’avait pas l’autorisation d’assister à toutes ses transactions. Et ce diner d’affaire là était apparemment du domaine du privé. Parfois elle se demandait s’il bossait pour Yuki ou pour un quelconque mafioso. Mais peut-être que c’était juste la rencontre avec Sham qui l’avait simplement faite devenir un peu parano sur le sujet.

En plus, même si c’était le cas … Comment un ninja qui, de sa carrière, avait été surnommé ‘Le Patriote’, pourrait-il faire quoi que ce soit qui nuise à son propre village ? A sa propre nation ? Quoi qu’il fasse, c’était sans doute dans l’intérêt du pays. Son image droite et inébranlable ne saurait souffrir d’une autre approche des affaires.

Pourquoi était-elle revenue sur l’archipel, maintenant ? A vrai dire, parce qu’on l’y avait convoquée. Elle évitait normalement autant que possible de rentrer, et préférait sa mission à plein temps à l’air gelé de Yuki. Et puis, œuvrer en solitaire lui convenait. Cependant ça ne semblait pas être du goût des autorités, qui souhaitaient maintenant l’intégrer à une équipe. Une équipe de deux shinobis, sous la direction d’un Chuunin nommé Fukuro Inuzuka. Profitant de son statut d’espionne et de son accès à certaines informations, Atsuko s’était renseignée sur lui. Un homme surgit de nulle part, aux capacités physiques destructrices et hors-normes, et qui avait directement pu revendiquer le grade de Chuunin. Il avait mis l’académie et le grade de Genin derrière lui en un seul test de ses compétences. Apparemment il venait directement des terres du clan Inuzuka, mais même là c’était tout récent. Ses origines exactes étaient un peu nébuleuses. Mais bon, depuis sa prise de fonction il avait déjà fait pas mal de travail sur le terrain. Suffisamment pour avoir mérité ses galons en tous cas.
Et son équipier ? Peu de données intéressantes sur lui, par contre. Diplômé assez récemment de l’académie, plutôt du genre à avoir de bonnes capacités physiques lui aussi.
En somme, j’étais avec deux types qui préféraient le combat rapproché. Etant donné mes capacités, me faire oublier et pouvoir agir sous la couverture de quelqu’un n’était pas un mal. Du coup, j’étais plutôt satisfaite de leur profil.

Restait la question de l’entente.


** Ca ne devrait pas être un problème. Je n’aurais qu’à ajuster mon comportement et ma façon d’agir en fonction des leurs. Un peu comme n’importe quelle opération d’infiltration. **

Parce que oui, pour Atsuko, se révéler comme elle était réellement était bien entendu hors de question. Elle avait des comptes à rendre en faisant partie d’une équipe. Du rendement. De l’efficacité. Mais certainement pas l’obligation d’être elle-même. Faire ami-amie, garantir une bonne entente, pourquoi pas. Se respecter, êtres polis, évidemment. Mais ça n’irait pas plus loin.

Le lieu de rendez-vous, lui, était plutôt singulier. Au bord des falaises qui bordaient l’Ouest de la Taïga. Sur le promontoire. Un lieu où, lorsque l’on quittait l’abri des arbres, le vent cinglait, impitoyable, le corps de rafales gelées. Presque comme de multiples lames de givre. Autant dire que l’accoutrement d’Atsuko n’était pas vraiment préparé à ça. Malgré sa veste et son écharpe, elle en prenait pour son grade rien qu’à rallier l’endroit. Alors s’entrainer ici serait sans doute plutôt compliqué.

Trois protagonistes étaient déjà présents. Un jeune homme, qu’elle identifia comme étant sans doute Jin Takawa. Plus grand en réalité qu’en chiffres. Il ne faisait pas du tout son jeune âge, avec sa corpulence. Très musclé, en fait. Malgré son pull, on le devinait facilement à ses contours. Blond, les traits francs. Le regard fonceur. Ce devait être le genre de personne à jaillir dans la mêlée quand l’occasion se présentait. Atsuko comprit alors que pour garantir un bon travail d’équipe ce ne serait pas à lui de la couvrir. Mais l’inverse. Sans protections et sans arrière-garde, ce genre de ninja se ferait découper sous le feu ennemi.
L’autre était d’un tout autre style. Il faisait moins grand en apparence, plus renfrogné. Les traits marqués là aussi, mais plus agressifs cette fois, pas une seule cicatrice mais ça aurait convenu au personnage. Une sorte de mâchoire accrochée sur le côté de son visage. Fukuro Inuzuka, pas de doute. Il avait le profil.
Et le dernier personnage était un chien. Un énorme husky, dont la musculature et la taille faisaient presque peur. Atsuko n’en avait jamais vu un de cette taille. C’était quoi, une sorte de chien-tigre ?


** Ou un croisement entre un chien et un ours polaire. Un coup de patte doit pouvoir couper un homme en deux vu sa masse. **

Atsuko s’approcha d’un pas tranquille pour arriver à leur hauteur. Elle travaillait surtout pour ne pas montrer qu’elle avait froid, en fait.

« Bonjour. Atsuko Hazara. »

Elle se demanda si ce n’était pas un peu trop ‘court’ comme introduction. Mais bon, c’était à lui de leur présenter leur entrainement, pas l’inverse. Moins elle s’étendait, plus vite il passerait aux choses sérieuses. Elle n’était déjà pas d’un enthousiasme débordant à l’idée de travailler en équipe, et pour le moment elle n’avait pas du tout envie de faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Jeu 11 Aoû 2016 - 14:38


Jak

« Jak. Et lui c’est Daniel. »

Jak haussa un sourcil. Pour ses débuts en tant que senseï, il s’était attendu à entrainer une équipe plutôt ‘standard’. Ou au moins facile à modeler, prête à recevoir un enseignement plutôt classique, quoiqu’un peu violent. Mais ses deux élèves semblaient être des individus un peu plus complexes que ceux auxquels il était préparé.

Le premier, Jin, débarqua et y alla franco d’entrée. Energique, c’était une bonne chose. Par contre, il semblait déjà avoir mis de côté les principes de base enseignés à l’académie. Quand on ne sait pas qui on a en face de soi, on essaye de rester neutre, poli au possible, et d’apprendre calmement qui est la personne qui nous fait face. Puis on adapte son comportement aux informations récoltées. La base du métier à Yuki quoi. Il exposait déjà, avec son attitude familière et casse-cou, certaines de ses qualités, mais aussi un énorme défaut. C’était un peu comme tendre sa gorge à son ennemi pour qu’il puisse y plonger ses dents. En étant certain de pouvoir la retirer avant que les dents ne se referment dessus. Evoluer en terrain dangereux sans faire vraiment attention au fait d’en avoir la capacité ou non.
C’était une preuve d’un certain courage, là où d’autre l’aurait simplement assimilé à de la stupidité, Jak y voyait sa véritable apparence : de la confiance en soi. Qui frisait l’imprudence, certes, mais surtout de la confiance en soi.

La seconde, Atsuko, était moins haute en couleur. Plus fine, le blond de ses cheveux était plus pâle aussi, ce qui correspondait bien à leurs discordances de personnalité finalement. Elle resta un peu en retrait, donnant simplement et calmement son nom. Elle semblait plus lucide et plus méfiante. Mais un peu trop méfiante, même. En bon traqueur, Jak sentait sa retenue de là où il était. Elle n’était pas vraiment coincée, plutôt prête à bondir au moindre signe. Ce ne devait pas être une fille facile à vivre : le genre à te mettre un kunaï sous la gorge si tu tentes de lui faire une mauvaise blague. Et le plus souvent avant même d’avoir mettre pu ton plan à exécution.
Ses pas mesurés et ses yeux vifs trahissaient presque une tension à la limite de la paranoïa. Quelque part, ce n’était pas beaucoup mieux. Quelqu’un de relâché retenait moins l’attention des personnes qui posaient leur regard dessus.

Jak hésita un instant à les balancer par-dessus la falaise et à les laisser se démerder pour remonter. Histoire de leur forger un peu le caractère et les muscles pour commencer. Et pour les punir de ne même pas essayer de faire semblant de rester dans les règles qu’ils étaient censés avoir apprises. Mais bon, ça ne l’avancerait pas à grand-chose. L’une avait un chakra suffisamment éveillé pour être capable de maitriser l’adhésion … Et l’autre pourrait sans doute remonter en escaladant, même s’il galèrerait un peu sur la fin. Il ne ferait que gagner du temps, il se mettrait Atsuko à dos, et le défi ne serait pas suffisant pour vraiment motiver Jin. Il allait falloir procéder autrement.

Ils avaient l’air de vouloir tous les deux que le Chuunin fasse ses preuves. Avec un sourire narquois, il étendit son dos contre le rocher. De la provocation et de la méfiance alors ? Très bien, on allait faire comme ça alors.


« Mouais. Vous n’avez pas l’air bien costaud, je suis un peu déçu. Je viens de perdre d’un coup toute ma motivation. »

Il fit un geste évasif.

« On m’avait promis deux bons élèves et je me retrouve avec une tête brûlée malpolie et une crevette renfrognée. Je ne peux rien faire avec vous, cassez-vous, l’entrainement est terminé. »

Et s’ils s’en allaient vraiment ? Bonne question. Jak n’y avait pas pensé. Comme il l’avait pressenti, il y allait à l’instinct. Mais bon, ils voulaient jouer avec ses nerfs, il voulait simplement rentrer dans leur jeu. Et surtout voir leur réaction.

Voyant ce qui se passait, Daniel s'éloigna de quelques foulées pour aller se vautrer dans la neige, un peu plus loin. Il pouvait faire une sieste, personne n'avait besoin de lui pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Takawa
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/25  (0/25)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Jeu 11 Aoû 2016 - 22:28

C’est quelques instants seulement après mon arrivée sur les lieux, qu’une jeune femme, qui était, sans nul doute ma future coéquipière, nous rejoignait à son tour. La première chose qui m’interpella chez elle, était la prestance qu’elle dégager, malgré les conditions climatiques actuelles et le terrain inhospitalier qui nous entourait. La jeune shinobie semblait avoir quelques années de plus que moi, ses cheveux claires, contrastaient fortement avec ses yeux foncés, desquels semblaient se dégager une certaine non-chalence, presque similaire à de la méfiance. A bien y réfléchir, il était logique, pour une telle fille, de se méfier de deux gars comme nous. Le premier, accompagné d’un espèce de monstre, avait un squelette de mâchoire plaqué contre sa joue et quant à moi, je tenais une bouteille d’alcool dans la main, vous imaginez le portrait !

Au-delà du physique, je ne savais pas trop quoi penser de cette gamine, qui me paraissait venir d’un milieu totalement différent du mien. Il n’y avait qu’à voir son accoutrement et sa façon d’être pour le comprendre, aucune de mes connaissances n’avaient un tel profil, si ce n’est les gamines de l’académie, les mêmes que je ne pouvais pas encadrer, espérons qu’elle soit différente !

Du coup le bilan était le suivant, je me retrouvais avec un supérieur aux allures de chasseur méphistophélique, que j’imaginais bien dépecer ses proies avec un sourire sadique ou encore en tueur d’enfant sanguinaire, vous imaginez le délire ! A côté de ça il y a moi, un sale gosse fouteur de merde, avec un sérieux penchant pour l’alcool et la baston, accompagné d’une gamine au physique frêle et au caractère que je suppose effacé. Ça promet pour la suite !

Il était maintenant temps de commencer à se bouger un peu, parce que je commençais à m’emmerder sévère à l’écouter se présenter, si je suis venu, c’est pour me dépenser un peu ! Rien que l’idée de combattre contre son gros toutou me donnait des frissons d’excitations, je me voyais déjà lui enfoncer le museau dans la neige ! Après il a intérêt à s’adapter à nous le vieux, ayant moi et Atsuko sous son aille, il était évident qu’une gennin de sa trempe ne pourrait pas tenir une seconde en combat rapproché, à moins qu’elle ne cache très bien son jeu !

Alors que je trépignai d’impatience, à l’idée de me défouler un minimum, notre sensei, après s’être affalé sur son rocher, nous annonça subitement qu’il ne comptait pas sur nous, que tout était fini, sans nous énoncer de raisons particulières, si ce n’est une excuse bateau !

Il était hors de question que je me casse d’ici sans lui avoir cassé sa petite gueule, je sentais que la rage m’envahissait ! J’en avais défoncé pour moins que ça lors des bastons qui rythmaient mon quotidien ! Le mec me faisait venir ici pour que dalle, alors que j’aurais pu passer ma journée dans un bar ou au bordel, il m’a vraiment pris pour un con… A moins que ! Ça devait forcement être un test, une sorte de façon de nous piquer au vif ! Il serait cependant bien dommage de le laisser prendre l’ascendant si facilement, il fallait que je trouve une façon de m’amuser un peu, lui qui pensait tomber sur une équipe de joyeux lurons dociles, j’allais m’employer à le faire déchanter.

« Dis donc le trappeur, tu te foutrais pas un peu de ma gueule par hasard ! Tu voudrais me faire croire que tu t’attendais à trouver une bande de joyeux gamins prête à te manger dans la main… C’est à se demander si tu viens de Yuki ! Si tu as un tant soit peu d’ambition et de jugeote tu te rends vite compte qu’un groupe idéale comme celui que tu sembles tant désirer, ce n’est que du vent ! Tu t’emmerderas vite à entrainer de telles personnes, je ne peux pas en dire autant d’une équipe comme celle qui se présente devant toi aujourd’hui. M’enfin après, c’est ton choix. »

J’avais profité de cette prise de parole, un brin moralisatrice, pour me relever et secouer mon paquet de clopes en attendant qu’une en sorte. Bien que mon discourt avait volontairement été cinglant, j’avais tout du long, gardé un ton calme et posé. Il ne me restait plus qu’à quitter les lieux, en espérant une réaction du grand gaillard qui se trouvait en face de moi. Je tenais cependant à en ajouter une petite couche, histoire de me la raconter un peu devant ma coéquipière. C’est pourquoi je me saisis de la bouteille de whisky que j’avais laissé sur le sol avant de la jeter en direction d’un petit tas de neige qui se trouvait juste à côté de Jack.

« Tiens, elle est pour toi ! Tu la finiras en regrettant le jour où tu as refusé une équipe composée d’une tête brûlée malpolie et d’une crevette renfrognée pour la soi-disant team de tes rêves. »  

Je m’arrêtai de marcher en direction de Yuki, juste le temps d’allumer ma cigarette en essayant de bloquer le vent et me contenta d’un simple signe de la main en guise d’au revoir, avant de m’éloigner des lieux, en attendant bien évidemment qu’il se rende compte de sa connerie et me rappel au plus vite !


Dernière édition par Jin Takawa le Lun 15 Aoû 2016 - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuko Hazara
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 64
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
63/100  (63/100)
Points de vie:
147/147  (147/147)
Points de chakra:
261/261  (261/261)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Sam 13 Aoû 2016 - 21:51

Atsuko fut franchement surprise de la réponse de Jak à leurs salutations. Avant même de dire quoi que ce soit, sans même tenter de ressentir leur chakra, ou de tenter n’importe quoi d’autre, il passait déjà à l’étape des jugements ? Même au vu de son dossier qui disait noir sur blanc qu’il n’était pas tout à fait un ninja ‘dans les normes de Yuki’, c’était une attitude curieusement irréfléchie.

** Ce qui nous laisse deux options viables pour résumer correctement la situation. Soit on n’est vraiment pas à sa convenance, et dans ce cas c’est juste un crétin. Et un mauvais ninja. Un parvenu, et plutôt être renvoyée à l’académie que de l’admettre comme senseï. Je préfère aller ramper chez mon père pour qu’il intercède en ma faveur et me permettre de garder mon job que d’avoir un gars pareil comme supérieur direct. Ou alors, comme je le pense … **

La jeune fille essayait d’attraper des détails dans le visage du Chuunin. Ses traits agressifs semblaient refléter de l’agacement et de l’arrogance, de l’agressivité mal enfouie aussi. Mais rien d’autre n’était donc dissimulé là-dessous ?
Non, rien qu’elle puisse voir. Si ce n’était une lueur dans les yeux. Une lueur froide et calculatrice. Celle de ceux qui sont en train d’observer et d’analyser une situation. Pas juste le terne de quelqu’un qui regarde une scène à moitié.


** Il veut tester notre réaction. Ce type a un cursus hors-normes. Quoique je pense de sa réputation, je dois me rendre à cette évidence. S’il était incompétent, il n’en serait pas là. Bon. Il recherche une réaction en particulier, ou bien il veut simplement voir laquelle est la nôtre ? La meilleure manière de procéder … **

La prudence. La lucidité. Simplement. Suivre le manuel du parfait ninja de la neige, en somme. Retourner l’exercice. Agir dans les normes et les règles, afin de lui renvoyer la balle dans son camp. Ne pas le laisser nous étudier, mais l’étudier à leur tour. C’était une évidence pour Atsuko : ce type n’avait pas fait le chemin juste pour les insulter. Elle ne pouvait pas croire qu’il existe un ninja aussi con dans les rangs des Chuunins de Yuki. Des trois nations, c’était bien la seule à ne pas pouvoir se permettre ‘d’avoir de tout’ dans ses rangs.
Bon, maintenant il s’agissait de voir comment le manuel réagirait à cela. Atsuko prit quelques minutes pour réfléchir, puis s’éloigna de trois pas avant de s’asseoir en tailleur sur son propre rocher.


« On m’a officiellement donné l’ordre de cesser ma mission pour venir à cet entrainement, alors j’obéirais. Je ne partirais que lorsqu’on m’enverra ma prochaine affectation. Ou simplement une notification au sujet de l’annulation de cet entrainement. »

En fait c’était probablement à Jak lui-même de décider de ce genre de décisions, sans avoir à passer par un intermédiaire. Mais tant pis, de toute façon elle ne faisait ça que pour gagner du temps et demeurer son le masque qu’elle avait choisi d’arborer : celui de la parfaite petite soldate.

Ce qui n’était pas le cas de son équipier. Jin s’emporta et partit dans un grand discours pour exprimer son mécontentement, avant de balancer une bouteille par terre et commencer à se tirer. Atsuko haussa un sourcil surprit. Être sanguin c’était une chose, mais ce qui se déroulait devant elle, c’était juste un combat de coqs non ? A quoi ça allait bien pouvoir les avancer au juste ?


** Espérons juste que ce senseï sera un peu plus mâture sinon je ferais tout aussi bien de m’en aller : soit ça ne sera pas fini cette nuit, soit ils en viendront aux mains et il y aura un mort. Et je n’ai pas vraiment envie d’avoir à témoigner sur l’incident. Ce n’est vraiment pas mon problème. **

Atsuko se retint à grande peine de bailler ouvertement, main devant la bouche, pour manifester son agacement. Elle se contenta de fermer les yeux et d’attendre, comme le voulait le rôle qu’elle s’était composé. De toute façon, pourquoi réfléchissait-elle autant ? Un entrainement n’était pas si important. Réussir ses missions était la clé du succès, et certainement pas s’entendre avec tout le monde comme si de rien n’était. Si ces équipiers là ne convenaient pas, le village tenterait de l’accorder avec une autre équipe, ça ne faisait aucune différence. Si personne ne convenait, elle travaillerait en solo. De toute manière, c’était sa spécialité depuis toute petite. Être seule en territoire ennemi.

Qu’ils fassent ce que bon leur semblait, elle n’était juste pas concernée par tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Dim 14 Aoû 2016 - 20:40


Jak

Le Chuunin haussa les sourcils, puis les traits de son visage se détendirent, jusqu’à afficher une expression complètement lasse. Molle. Blasée. En titillant les deux Genins pour voir leur réaction, il s’était attendu à pas mal de possibilités. Se prendre un coup par exemple. Ou simplement des protestations. Des demandes d’explications. Un défi. Une requête de mission pour faire leurs preuves.
Jin n’avait pas tort du tout quand il affirmait qu’il s’emmerderait à entrainer des Genins banaux. Pas tort du tout. Voilà pourquoi il avait fait ce petit test. Mais les résultats n’étaient clairement pas à la hauteur de l’arrivée prometteuse des deux gamins.

L’une se contenta de la phrase la plus militaire possible avant de se poser le cul sur un rocher. Sans même tenter de demander des comptes ou quoi que ce soit. Elle n’en avait rien à foutre de s’être faite insultée, ni de ne pas faire cet entrainement. Pas un manque d’esprit combattif, mais une absence totale plutôt.
Tandis que le second parti dans un grand discours sans queue ni tête. Il n’avait même pas tenté de comprendre ou de réparer le tort causé. Il était juste vexé. Et pour défendre sa fierté, il préférait balancer des mots que de se faire justice. Il attendait quoi au juste, que quelqu’un d’autre vienne l’aider ? Il ne devait pas avoir compris les principes fondateurs du village. Ce n’était pas qu’un entrainement. C’était une forme de mission. Et il avait abandonné l’objectif au premier accrochage.

Bon. Jak aurait dû s’y attendre. Ces deux adolescents étaient de nouvelles recrues après tout. Ils ne pouvaient pas encore avoir suffisamment d’expérience pour avoir adapter leur personnalité à leur vie de shinobi. Ils ne savaient probablement même pas exactement à quoi s’attendre, c’était bien pour ça qu’il était là. Et mine de rien, il avait une meilleure idée de ce qu’il avait à leur enseigner.


** Ce n’est pas une question de techniques ou de performances physiques, ou même intellectuelles. Ce que je dois leur enseigner se situe ailleurs. Le truc c’est que je ne peux pas leur demander de copier ma façon de faire … Je vais devoir les plonger dans le bain, je ne vois que ça. Les mettre face au danger et les laisser s’en dépêtrer. Quitte à ce qu’ils se retrouvent à l’hosto. Ils n’ont pas besoin de devenir plus forts. Pas vraiment. Ils doivent déjà renforcer leurs bases mentales pour ne pas que tout s’écroule le moment venu. **

Le problème ? Il était évident : comment allait-il s’y prendre au juste ?

** Je les mets dans des situations de vie ou de mort, et s’ils ne s’en sortent pas je les sauve ? Jusqu’à ce qu’ils parviennent à s’en sortir par eux-mêmes ? Est-ce que le village tolèrera ça ou est-ce que c’est trop extrême ? **

Les yeux de Jak croisent ceux de Daniel. Et il comprend qu’il réfléchit de trop. Ce n’est pas sa façon de faire, inutile de se bousculer les méninges. Il connait le résultat auquel il veut parvenir, inutile de débattre de la façon de faire. Il faut laisser parler l’instinct.

Mais pour commencer il s’agirait de provoquer quelque chose de plus engageant que ce qu’il a fait jusqu’ici. Bon. A commencer par Jin. La nana ne semble pas décidée à agir autrement qu’en petit soldat. Elle ne réagirait pas s’il ne faisait pas d’abord réagir le garçon.
Alors que celui-ci s’éloigne, Jak prend son rire le plus narquois. Carrément moqueur. Limite insultant.


« C’est tout ? C’est tout ce que tu proposes ? Quand quelqu’un te mets en difficulté, tu baves quelques phrases et puis tu fuis ? Je m’attendais à quelque chose de plus combattif de la part de quelqu’un qui se permet d’ignorer toutes les règles élémentaires de la politesse. Je sais pas … De plus ‘sauvage’. De plus ‘bagarreur’. »

Il pointe le village du doigt.

« Si tu penses vraiment que c’est moi qui doit faire mes preuves, tu peux continuer, retournes au village. Et expliques-leur ce que tu veux je m’en balance. Mais tu vas retourner à l’académie. Tu sais pourquoi ? Je suis déjà Chuunin. J’ai déjà montré ce que je valais, et pas toi. Surtout si tu te casses dès que quelqu’un te contrarie. Si tu fais ça en mission, tu risques pas d’en mener une seule jusqu’au bout. »

Jak se tourne vers la gamine. Jin était ce qu’il était, il n’empêchait qu’il dialoguait, et qu’il montrait ouvertement son mécontentement. Même s’il s’était vautré en le faisant, il avait au moins essayé. Elle ? Elle n’avait même pas bougé. Atsuko, hein ? Est-ce qu’elle était vraiment aussi inutile qu’elle le laissait paraître, ou est-ce qu’elle était juste très calme ?

Sans aucun mouvement préalable, le Chuunin se détendit soudainement. En un éclair, il fut au corps à corps de la gamine. Qu’il attrapa par le col, et balança d’un cercle de bras ample et puissant, directement en direction d’un arbre à quelques mètres. Le dos contre l’écorce. Elle allait avoir mal, mais bon, il la brutalisait juste un peu. Il n’y avait pas été doucement, mais elle serait en un seul morceau.


« Alors comme ça tu vas attendre les autorités ? Et si je décide que je ne veux pas de toi ici et que je te tues pour ne plus voir ta tronche, tu vas rester un petit soldat docile et obéissant ? Ou tu vas enfin me prendre au sérieux, petite peste ? »

Il ne mâchait clairement pas ses mots. Mais il était comme ça, il ne réfléchissait jamais quatre coups à l’avance. Tout ce que faisait Jak, c’était vivre sur l’instant, obéir à ses réflexes, à ce que lui dictaient les évènements. Toujours en réaction. Ne jamais prévoir. Être prêt à tout, sans jamais savoir à quoi exactement. C’était encore le meilleur moyen de ne jamais être pris par surprise.

« Je suis devenu ninja pour protéger mon pays, les civils, ceux qui ne peuvent pas se défendre. Voyez, c’est banal. Mais à Yuki rien n’est simple. Même pas quelque chose d’aussi commun. J’ai déjà dû tuer des dizaines de types, j’ai failli y passer plusieurs fois. Et je n’aime pas spécialement ce que je fais, je pense juste que si personne ne s’y met, le pays sera à feu et à sang. Le front c’est pas pour rire. »

« Alors ? Pourquoi vous faites ça, vous ? J’espère que vous serez plus convaincant pour répondre à ça que pour ce premier petit test. »


Mine de rien, en considérant ce qu’il venait de dire, on pouvait comprendre que cette fois il était plus gentil avec eux. Une sorte d’examen de rattrapage à la cool. Il leur disait clairement ce qu’il voulait tester, ne cachait pas ses véritables questions. Seraient-ils sensibles à la nuance ? Etant donné qu’il venait de presque qualifier le premier de lavette, et de frapper la seconde, pas sûr.

Et Daniel ? Eh bien, sa sieste se passait plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Takawa
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/25  (0/25)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Lun 15 Aoû 2016 - 18:25

Marchand d’un pas décidé, je tendais l’oreille, afin de prêter attention à la suite des évènements, qui prenaient, ma fois, une tout autre tournure, que celle que j’avais pu imaginer la veille. Il était en effet bien difficile de me projeter dans une telle équipe ! Moi qui espérais pouvoir me distraire un tant soit peu, je constatais amèrement que je me retrouvais avec un sensei dénoué de toute pédagogie et une partenaire apathique.
Comment voulez-vous que je puisse, ne serait-ce qu’envisager, une seule seconde, qu’une quelconque coopération puisse être fructueuse ? Jamais l’équipe numéro deux ne pourrais voir le jour dans ce climat, avec ces personnes, ces caractères et surtout cette absence totale d’implication des uns et des autres.

Il est clair que j’avais ma part de responsabilité dans tout ça, à commencer par mon attitude non-challente, mais j’ai toujours agi de la sorte, je ne vais pas changer maintenant ! De toute façons, il me fallait un mentor avec de la poigne et du style ! Vous voyez ! Ce genre de gars qui en imposent de par leurs hauts faits et ce qu’ils ont apporté pour leurs styles de combats, à la façon de certains maîtres de dojo spécialisés en taijutsu ! Au lieu de ça je me retrouvais avec un vagabond hautain, qui semblait vraiment incompétent à son poste. Encore un mec qui est payé à rien foutre et qui tire notre village vers le bas !

Comme je m’en doutais un peu, Atsuko avait sorti une phrase bateau de gentil petit soldat bien discipliné, comme le ferait l’intello de l’académie, avant de s’appuyer contre un rocher. Je constatais avec dépit, que la jeune femme semblait dénuée de tout intérêt, si ce n’était un possible attrait physique, ce qui était bien regrettable, moi qui aurais voulu avoir une femme forte à mes côté, je me retrouvais avec un fantôme dépourvu de toute hargne ! A moins que… En imaginant que par-delà ce corps, plutôt frêle, se cache en faite, une vraie panthère prête à bondir sur sa proie afin de s’en saisir et de lui porter le coup final, alors il se pourrait qu’elle ravive, chez moi, un quelconque intérêt pour cette équipe numéro deux bien mal engagée.  

Enfin ! Tous cela n’était qu’une hypothèse, que dis-je, un espoir, pour moi et peut-être aussi la tête-brulée, qui se disait être notre enseignant, de trouver enfin un quelconque intérêt à cette rencontre pour le moins ennuyante !

C’est d’ailleurs, celui-là même qui se mit à rire de façon méphistophélique, avant de s’adresser à moi, d’un ton supérieur et méprisant. Dès lors, il me servit ce petit discourt, vous savez, celui du gars qui vous fait la morale comme s’il était meilleur que vous. Je détestais ces personnes, qui se permettaient de vous juger de la sorte, sans même se remettre en question !

Non mais sérieusement, il me faisait tout un discourt sur le fait que je n’avais pas le cran de me frotter aux problèmes du quotidiens, alors que c’est lui qui venait de nous annoncer qu’il ne voulait plus de nous, que nous ne faisions plus le poids, il se foutait royalement de ma gueule cet enfoiré ! Il avait sérieusement l’aire de prendre son cas pour une généralité !

Il était temps de lui faire ravaler ses paroles ! Je tirai une dernière fois sur ma clope avant de m’accroupir pour l’éteindre dans l’épaisse couche de neige qui s’étendait sur l’ensemble des terres environnantes. Je profitai d’ailleurs, de lui tourner le dos, pour me saisir discrètement d’une poignée de neige, avant de me relever et de me tourner dans sa direction.

C’est alors que je m’apprêtai à lui proposer un petit deal, que je le vis bondir afin de se relever, puis, en un mouvement rapide et fluide, il se saisit de ma coéquipière et la propulsa contre un arbre. Le choc qui s’en suivi, bien que brusque, restait tout de même modéré et me laissait entrevoir un espoir de le prendre de vitesse.

Je m’élançai donc en sa direction avec fougue et panache, avec l’espoir d’user de la ruse pour m’occuper de lui en un seul coup ! Je devais en effet trouver un angle mort dans sa défense, afin de lui porter le coup fatal, comme je l’avais tant de fois effectué par le passé, lors des embrouilles nocturnes qui rythmaient mes soirées.


Mon but était simple, alors que je me rapprochais de mon adversaire, j’allais tout d’abord propulser, d’un coup de pied puissant, la bouteille jonchant encore sur le sol, en sa direction, l’obligeant au pire à esquiver le récipient et au mieux, si celle-ci se casse, à tenter de limiter l’impact des bouts de verre sur son organisme. Suite à ça je lui porterai grossièrement un coup de poing puissant au visage, avec la volonté que celui-ci stop mon poing, afin que je puisse me servir de la neige qui était dans mon autre main comme d’un piège pour créer une défaillance dans sa garde et lui porter, cette fois, un coup de pied puissant au ventre. Avec ma vitesse d’exécution, tout ça allait s’enchaîner en seulement quelques secondes et j’espérai grandement le voir s’écrouler par terre !

« Alors comme ça tu veux quelque chose de plus bagarreur ! Il ne faudra pas aller te plaindre à l’académie sensei ! »

Alors que j’étais vite arrivé à quelques mètres de Jack, je mis à exécution mon plan, shootant violemment dans le récipient de verre qui se brisa en plusieurs morceaux tranchants, avant de tenter de lui porter un premier coup de poing.

*Je vais te faire passer l’idée de frapper une fille de la sorte !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuko Hazara
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 64
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
63/100  (63/100)
Points de vie:
147/147  (147/147)
Points de chakra:
261/261  (261/261)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Mar 16 Aoû 2016 - 11:32

Atsuko observait posément le combat de coqs, attendant simplement qu’ils se décident à se calmer pour en terminer avec l’entrainement. A l’image du gros husky, la jeune fille était en marge du conflit entre les deux jeunes hommes qui étaient déjà à deux doigts d’en venir aux mains.
Elle aurait bien voulu rester en-dehors de tout ça jusqu’à ce qu’ils finissent par trouver un terrain d’entente … Malheureusement Jak ne semblait pas satisfait de ce qu’il se déroulait sous ses yeux. Sans qu’elle puisse réagir, la jeune fille fut partie pour un magnifique vol plané.
Pendant qu’elle était en voyage aérien, elle n’eut que le temps de penser que ce type était très rapide. Elle était elle-même plutôt vive, et n’avait même pas eu l’opportunité de tenter la moindre petite permutation. Enfin, pour le coup, la surprise avait joué pour beaucoup.

Elle s’écrasa, le dos contre l’écorce d’un conifère, à quelques mètres du rocher qui lui avait servi de siège. Le choc fut douloureux sur l’instant, et elle dut même s’y reprendre à deux fois pour se relever. Mais globalement, plus de surprise et de peur que de mal. Atsuko s’en tirerait simplement avec un joli bleu au milieu du dos.
La Genin n’avait presque rien dit depuis son arrivée, et voilà maintenant que leur senseï la menaçait déjà de mort. D’un côté il n’avait pas tort : s’il la tuait ici, il aurait la paix et le village n’en saurait probablement jamais rien. Rien de plus efficace qu’un Inuzuka pour cacher un corps après tout. Par contre, il lui faudrait sans doute aussi assassiner son équipier, histoire de faire disparaître le témoin.

Mais bon, c’était un peu macabre tout ça. Après tout Jak cherchait juste à la faire réagir, cette menace était une menace en l’air. C’était un tueur professionnel, mais généralement ces hommes-là savent sur quelles cibles exercer leur permis de tuer. C’était son cas. Ce n’était pas de la rage qui habitait ses yeux. Ou de l’envie de meurtre. Atsuko ne ressentait rien de tout cela. Mais plutôt une lueur d’intelligence, des yeux perspicaces. Il était encore dans l’analyse. Il était violent et brutal, mais pas complètement stupide.
Par contre, la jeune fille s’était bien ratée. Elle avait cru apaiser les tensions en se mettant à l’écart et en les laissant délibérer. Mais de toute évidence, il voulait qu’elle participe aussi à l’échauffourée qui allait suivre. Surtout que Jin venait de faire demi-tour. Oui, Atsuko commençait à comprendre la situation. Il était en train de les chauffer pour qu’ils se battent sans retenue. C’était ça alors le test ? Il se fichait totalement de leur personnalité, ou même qu’ils répondent à sa question. Tout ce qu’il voulait, c’était évaluer leurs capacités au combat.
Normal, pour un type comme lui, qui ne vivait que de ça, c’était sans doute la seule démarche possible pour tisser un lien de maître à élèves.


** Quand même … Ca reste bien différent de ma façon de faire habituelle. Mais bon, le chien ne bouge pas. En deux contre un on peut peut-être lui montrer qu’on a deux ou trois cartes dans notre manche … **

Elle était à distance des deux hommes et Jin s’apprêtait à attaquer, donc il avait toute l’attention du Chuunin. La situation parfait pour une kunoichi comme elle, qui avait besoin de cette distance, et de cette tranquillité, pour exploiter pleinement ses capacités. Elle n’avait rien dans sa besace pour endommager réellement un adversaire de ce niveau, elle ne ferait sans doute que l’égratigner et pour lui faire voir leurs capacités il fallait lui porter un coup réel. En plus, une attaque au corps à corps serait le meilleur moyen de gagner son respect pour le coup. Donc Jin devait la porter, étant donné qu’elle n’avait pas la force de le faire.
Mais au moins, elle pouvait faire en sorte que son équipier puisse attaquer en anéantissant la défense de Jak. Ca, elle savait le faire.

A peine relevée, la jeune fille joignit ses mains et envoya dans l’esprit du professeur une terrible illusion. Il se vit incapable de bouger, et lacéré par les crocs et les griffes de son propre chien, son soit disant ami de toujours qui se retournait contre lui … le point faible du clan Inuzuka était cette relation avec ce chien. Alors une illusion qui portait sur la seule faiblesse apparente du Chuunin pour le paralyser … Qu’est-ce qu’Atsuko pouvait faire de mieux au juste ? C’était le meilleur moyen de le bloquer pour que Jin puisse attaquer …


[Shikumi : -65 chakra, Jak paralysé pour 2 PA]

Grâce à la paralysie, les coups de Jin pouvaient maintenant porter. Et comme Atsuko était plus rapide que lui, elle eut le temps d’exécuter sa technique juste avant l’enchainement du garçon … Mine de rien, pour quelque chose d’improvisé, ça avait pas mal de gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Mar 16 Aoû 2016 - 14:40


Jak

Moins de paroles, plus d’actions. Parfait, c’était le genre d’introduction que Jak recherchait dès le début. Il n’était pas un grand pédagogue de toute manière. Et puis, Jin semblait être du même moule, et Atsuko complètement renfermée. Il n’y avait que les poings pour parler, au final ! Au moins ils avaient déjà compris l’essentiel de ce qu’il y avait à retenir dans sa petite intervention moralisatrice : c’était à eux de faire leurs preuves. Et ils s’y mettaient gaiement.

L’attaque de Jin n’était pas mal pensée. Le distraire avec le verre de la bouteille cassée, puis réaliser un enchainement de coup au corps à corps. Son style se dégagea aussitôt : beaucoup de force, surtout pour un Genin fraichement promu, il était largement au-dessus des standards. Mais sa vitesse d’exécution, elle, laissait encore à désirer. Ce n’était pas mauvais, mais plutôt dans la moyenne. Cela permettait de se faire une bonne idée de ce que ce garçon possédait, et de ce dont il avait besoin.
Jak vit arriver le premier coup de poing et mis simplement sa paume en opposition pour le parer. Jin accéléra soudainement pour poursuivre son enchainement par un coup de poing, encore en force, destiné à chahuter sa garde. Le Chuunin sourit, sincèrement cette fois ce qui était un peu étonnant quand on avait vu son expression carnassière et arrogante quelques minutes plus tôt. Le style du garçon et son franc-parler lui rappelait un fils qu’il avait eu plus tôt dans sa vie …

Néanmoins il n’allait pas être tendre, il n’était pas comme ça. Ses coups étaient bons, bien portés et puissants, mais niveau vitesse ils ne rivalisaient pas. Même surpris, Jak pouvait esquiver simplement avec ses réflexes. C’est ce qu’il se disait. Mais soudainement, son corps cessa de lui répondre. Et Daniel lui sauta dessus, toutes griffes dehors, pour le mettre en pièces. Le Chuunin ne mit que quelques instants à se rendre compte de la supercherie, car elle était tout bonnement impossible. Mais ce n’était pas pour autant qu’il pouvait se sortir de l’illusion … Il n’avait pas vraiment les compétences pour le faire, c’était tout sauf son rayon.
Le poing de Jin lui balança de la neige au visage, mais sans autre effet que le sortir de l’illusion, grâce à la fraicheur. Néanmoins, encore sous le coup de l’attaque sur son esprit, il n’eut pas le temps de se remettre en garde. Le pied du Genin le percuta violemment au niveau du ventre, en plein milieu des abdominaux.
Heureusement pour lui, Jak était du genre à toujours porter son armure. Et, avec sa constitution plutôt entrainée, elle venait d’absorber l’impact sans trop de problèmes. En fait, il n’avait eu qu’à céder deux pas de terrain pour que l’attaque soit encaissée.

Mais mine de rien, ces quelques pas, c’était bien plus que ce qu’il attendait de la part de deux Genins à peine sortis de l’académie. Largement plus. Après tout, ils avaient tout à apprendre et une expérience minimale. Leur marge de progression était à ses prémices. Et Jak sut au moment où le coup porta qu’il avait entre les pattes deux bons ninjas. Enfin, deux bons futurs ninjas. Pour le moment, le résultat était encore mal dégrossi.
D’un autre côté ça entrainait pas mal de responsabilités. Bon. C’était décidé, il allait jouer les profs.

Avant que Jin ait achevé complètement le mouvement rotatif qui ramenait son pied vers lui, Jak attrapa le membre et percuta l’intérieur du genou avec son propre tibia, ramenant le tout au sol. En continuant de bloquer la jambe avec sa propre jambe, il attrapa les bras du garçon qu’il tira en arrière pour les maintenir. Pas de bol pour le Genin, sa force était aussi son avantage à lui.

Tout près d’Atsuko, les feuillages bruissèrent. Puis l’énorme masse de Daniel en sortit, et il s’approcha de la jeune fille jusqu’à arriver tout près d’elle. Il montrait très clairement les crocs. Il avait profité de sa position nonchalante pour se glisser discrètement derrière elle, afin de se retrouver en position de la menacer. Comme quoi, le malamute était loin d’être à sous-estimer. Dès qu’il avait compris ce que cherchait son ami humain, il s’était mis en action aussitôt que les deux jeunes gens avaient cessés de se soucier de sa présence.

Jak lâcha Jin presque aussitôt, quand la situation fut claire pour Atsuko, que Daniel ramenait vers eux.


« Bien. Il en aura fallu un peu pour vous motiver à montrer ce que vous saviez faire, mais au moins, le résultat est là. C’était, très franchement, pas mauvais. »

Il tend sa main vers le Genin qu’il venait de maitriser.

« Ca m’a permis de me faire une idée de vos capacités. J’aurais pu vous demander mais je ne fais pas confiance aux mots. Les poings ne mentent pas. Bon, je vais vous expliquer ce que je pense de votre attaque et on va faire un deal. »

« En soi, c’était plutôt bien construit, et habile. Contre un adversaire de niveau égal ou inférieur, vous auriez pris l’avantage. Et avec un solide entrainement à l’appui, ça aurait largement pu me surprendre et me mettre dans le pétrin. Voilà ce que je vous propose du coup : je vous aide à atteindre cet objectif. Ce solide entrainement. Comme ça la prochaine fois, ça se passera différemment. Et en échange … Vous devrez m’appeler Senseï. Je me fiche que vous me tutoyez, on n’est pas à l’école. Mais le respect de la hiérarchie est important. Ce que vous pensez et ce que vous dites sont deux choses distinctes. Vos pensées vous appartiennent, ce n’est le cas ni de vos actes, ni de vos paroles. L’archipel est un monde où les paroles peuvent vous tuer. »

Jak lança à Jin quelque chose qui ressemblait à s’y méprendre à une pomme de pin.

« Tiens si le deal te va, injectes du chakra là-dedans. Ca te permettra de connaitre ton affinité élémentaire. Une fois le chakra dedans, tu casses la pomme de pin en deux. Si elle est remplie d’eau, tu es d’affinité Suiton. Si elle est remplie de poussière, Doton. Si elle prend feu quand tu la casses, Katon. Si elle ne se casse pas, Raiton. Et si elle se désagrège quand tu la casses, Fuuton. T’auras besoin de savoir ça pour la suite de ton entrainement. Tu frappes fort mais t’as encore un problème de mobilité. Alors je vais t’apprendre un truc pour taper encore plus fort, et t’aider à combler ton problème en attendant que ton entrainement physique le fasse. »

Quant à Atsuko …

« Toi, je ne sais pas quoi t’apprendre pour être honnête. Je n’ai rien d’un utilisateur du genjutsu pour te dire la vérité. On peut regarder si tu veux apprendre autre chose, mais honnêtement tu n’as pas l’air d’avoir le moindre point commun avec mon propre style de combat. Du coup, dis-moi simplement ce que tu veux faire, si tu as des idées, dans un premier temps. Sinon … Eh bien, j’aviserais, et je pousserais le test de compétences un peu plus loin pour trouver ce dont tu as besoin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Takawa
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/25  (0/25)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Mer 24 Aoû 2016 - 23:02

Il était temps de lui montrer de quel bois on se chauffait à ce très cher Jack ! Il avait plébiscité la violence et c’est sans trop chercher que j’avais décidé de lui offrir ce qu’il désirait tant. Après tout, il est couramment dit : « Qui sème le vent récolte la tempête ! » et je n’étais, malheureusement pour lui, pas du genre à me retenir ! Quand on me cherche, on me trouve mon gars !

J’avais cependant une petite réticence à envoyer toute la sauce. On peut aisément se questionner sur sa réaction, quant à un éventuel échec de ma part, accepterait-il de me considérer comme un élève si ma puissance ne le satisfaisait pas ? J’avais en effet pas mal ouvert mal gueule et il devait très certainement s’attendre à quelque chose de prometteur de ma part. Du coup, si je gardais un peu de surprise je pourrais toujours me targuer de ne pas y être allé à fond en prenant le risque de passer pour un imposteur et d’un autre côté si mon coup était trop faible, alors que ma puissance était maximale, je risquais de passer pour un moins que rien !

*Et puis après tous… Bat les couilles !!!!*

Mon enchainement avait déjà commencé, que le doute s’installa en moi, dès lors que ma première offensive fut aisément stoppée par la montagne qui se dressait face à moi. Autant vous dire que je commençais sérieusement à flipper ! Heureusement qu’il me restait mon petit subterfuge pour le surprendre ! C’est d’ailleurs à ce moment que j’entrevis une sorte d’inattention de la part de mon adversaire, que je m’empressai d’exploiter. Je ne compris pas tout de suite que je devais cette opportunité inespéré à ma camarade, qui avait brillamment exploité ses capacités.

Moi qui l’avais sous-estimé, il semblerait qu’elle est en fait une bonne habilité du genjutsu qui était couplé à une grande malice ! Il se pourrait bien que derrière ses aires de gamine timide et réservé, se cache un bon stratège, ce qui était le bienvenu… Je n’étais en effet pas du genre à réfléchir, je préférais improviser de mon côté ! Il nous manquait cependant un élément capable de la suppléer, car il fallait bien avouer que je n’étais… Rha ça me fait chier de l’avouer, mais je le devais, je n’étais pas assez puissant pour surveiller ses arrières et gérer une quelconque menace de face, comme le prouvait la présente situation.

En effet, je me retrouvais vite immobilisé, incapable de faire le moindre mouvement, alors que la jeune femme étais la proie du clébard de Jack, qui malgré mon coup de pied, n’avait cédé que quelques mètres suite à mon assaut. Il était vraiment fort ce mec et bien qu’il m’était désagréable de l’avouer, je devais progresser et donc tenir compte et accepter ses directives et son enseignement pour avancer !

Bien décider à devenir un bon combattant, je saisis la pomme de pin que m’avait lancé mon nouveau sensei, avant d’écouter avec intention ses explications. Moi qui avais toujours été porté sur la fight de rue et les arts martiaux, je compris bien vite que je devais exploiter d’autres ressources désormais. La réflexion, le travail d’équipe, le respect, tant de choses qui n’avaient jamais été innées chez moi et qu’il fallait désormais travailler.

Il me fallut quelques secondes seulement pour injecter une petite dose de chakra dans le pigne, qui s’embrasa en un court instant. Je possédais donc une affinité toute particulière avec cet élément : le feu. Bien que le constat était plutôt simple, je ne savais en rien, en quoi cela été important pour mon développement personnel ? Que cachait cette curieuse expérience et surtout, comment mon sensei allait utiliser cette information ?

Pas certain de ce qui venait de se produire et surtout des bénéfices que cela allait m’apporter pour la suite de mon apprentissage, je m’adressai au drôle de personnage, duquel j’étais désormais le disciple.

« Bon, alors il semblerait bien que mon affinité élémentaire soit le katon ! Qu’en penses-tu Jac… Sensei ? »

Bon, je commençais fort me direz-vous, mais on venait tout juste de me donner des règles et il fallait que je m’habitue ! J’espère qu’il ne se vexera pas trop et qu’il retiendra le fait que je me suis corrigé ! J’aurai au moins le mérite d’exposer mon côté gaffeur au pire des cas !

« J’ai vraiment hâte de voir ce que tu comptes faire de cette information sensei… Tant que c’est pas un de ces exercices où on s’ennuie à mourir, comme ceux de l’académie. Enfin bon, je te fais confiance, si tu t’es retrouvé ici, c’est que tu dois sûrement savoir comment nous pousser au bout de nos limites. »

Bon je vous cache pas que je plaçais ce petit refrain plein de bonne volonté, non-seulement pour le pousser à me donner un exercice plaisant, mais aussi pour rattraper ma gaffe ! Il ne me restait plus qu’à attendre la suite des évènements, sans doute déterminante, pour juger les débuts de l’équipe ! Tiens, j’allais d’ailleurs m’en griller une moi, histoire de faire redescendre la pression qui c’était installée lors de notre échange musclé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]   Aujourd'hui à 15:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Entrainement équipe Genin 2 [Atsuko/Jin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrainement des Loups des Cimes ! [PV l'équipe ! - TERMINE]
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Équipe Canada Junior Édition 2010-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PARTIE RP
 :: 
Pays de la Neige
 :: 
ARCHIPEL
 :: La Grande Taïga
-