AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Demeure du clan Nara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shouma Uzumaki
Shoukage
Shoukage


Messages : 119
Date d'inscription : 11/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/300  (0/300)
Points de vie:
690/690  (690/690)
Points de chakra:
710/710  (710/710)

MessageSujet: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 13:16

Voilà bien longtemps que je n'étais pas sorti aussi loin du village de Shousan, de mon village. Ca me faisait un bien fou de prendre un peu l'air bien que ce n'était pas pour le plaisir. L'un de mes genins était entre les griffes de l'empire et encore pire de Shi no kuni. Vu les tensions actuelles il m'était difficile d'intervenir directement, ça ne ferait qu'envenimer les choses et peut-être même rendre la guerre totalement inévitable. Pourtant je ne pouvais pas rester là les bras croisé pendant que Nanako Nara subissait je ne sais quoi dans ce village de malheur.

Entouré d'une petite escouade rapprochée je me rendais à Kikaru dans le but de faire avancer un peu les choses. Je ne pouvais pas intervenir directement mais rien ne m'empêchait d’accélérer un peu le tout. Il y avait bien une équipe mise en place pour tenter de rendre la liberté à notre genin capturée mais il était tout de même risquer de l'envoyer de la sorte sans réelle préparation. S'il était possible de régler ça dans un semblant de diplomatie ce ne serait qu'un gain sur tout les fronts. Aucun risque à prendre pour les shinobis de Shousan et vu qu'ils n'auraient peut-être pas à se rendre là-bas aucun risque de tension si jamais ils se faisaient prendre. Il n'y avait que du bon mais le tout ne résidait que sur un point, que les Naras accepte de venir en aide à Nanako. Elle faisait bel et bien partie du clan mais prendrait-il le risque de se mettre à dos l'empire pour une genin ? Connaissant le chef ça ne faisait aucun doute, enfin je l'espère. Après tout qui serait prêt à sacrifier l'un des siens ? Certes leurs place neutre dans ce conflit était plutôt confortable, cible de personne. Tout du moins pour l'instant, ces clans ne s'étant tourné vers aucune des nations allaient devoir certainement un jour ou l'autre en choisir une. Peut-être que montrer le fait que l'on se soucie de l'un des leurs pousserait les Naras à rejoindre nos rang. Ce qui pourrait peut-être également nous rapporter les Aburames et les Akimichis. Ce n'était pas négligeable.

Nous n'étions plus très loin de la demeure des Naras, voilà des années que je ne m'étais pas rendu dans ces lieux. Ca datait à l'époque où je n'étais encore qu'un chuunin, en pleine mission. Ce fut un peu nostalgique que j'avançais, me remémorant cette époque de ma vie. Ce ne fut qu'en arrivant au pied de ma destination que je sorti de mes pensées. D'un geste assuré j'entrepris d'attraper le lourd cercle métallique servant à annoncer sa venue. Je n'en eu pas besoin, un voix retenti.

« Bienvenu à la demeure des Naras Shoukage. »

La voix venait d'un peu plus haut, un bref regard me permit de remarquer que des hommes étaient posté sur la petite muraille de la demeure. Certainement dû au fait que j'avais annoncé ma venue. Les portes s'ouvrirent face à nous nous laissant le passage.

« Merci bien. »

Mes hommes et moi nous nous engouffrèrent dans la demeure des Naras. On gardait silence, la gravité de notre venue nous l’imposait. Et puis j'avais l'habitude d'être taciturne dans ce genre de situation, j'avais besoin de me préparer, de chercher les mots que j'allais utiliser pour convaincre. Après tout dans cette rencontre je jouais la sécurité de certains des shinobis de Shousan mais également la libération de Nanako dans les plus brefs délais.

« Notre chef vous attend Shoukage. Veuillez me suivre. »

Une jeune femme était venue à notre rencontre, je lui souris poliment toujours plongé dans mes pensées. Je marchais machinalement derrière elle, plus j'approchais du bureau du chef des Naras plus mes idées se m'étaient en place. Il était hors de question que j'échoue là-dessus. Je m'étais spécialement déplacé dans le but de montrer la bonne foi de Shousan et de montrer à quel point nos shinobis comptent à nos yeux. Je voyais un peu en chacun d'eux mes fils et filles que je n'avais pas eu.

Je fis signe à mes hommes de ne plus me suivre, il serait mal venu d'entrer dans l'enceinte même des bâtiments accompagné d'une garde rapprocher. Je ne me méfié en rien de ce clan et je ne voulais leur laisser aucune raison de le penser.

La jeune femme finit par ouvrir une porte en annonçant mon entrée. Je la remercia d'un nouveau sourire et d'un hochement de tête avant de m’engouffrer dans le bureau.

« Bonjour Nekota-dono. Comment allez-vous ? Je suis heureux que vous ayez accepté de me recevoir dans la demeure de votre clan. Je suis navré d'être resté un peu évasif dans la lettre que je vous ai envoyé mais je pense qu'une fois que je vous aurez expliquer la raison de ma venue vous comprendrez pourquoi tant de précaution. »

Tout en parlant j'avançais dans le bureau, bien sûr sans avoir oublié de saluer mon hôte comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun-Woo Yu Fang
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 416
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Points d'expérience:
2/100  (2/100)
Points de vie:
305/305  (305/305)
Points de chakra:
30/220  (30/220)

MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 14:17

Nekota Nara
 
Le bureau du chef du clan Nara était d’un genre un peu particulier. Il se trouvait au bout de l’aile du bâtiment administratif du clan. Ce qui offrait la possibilité de trois fenêtres : deux latérales, et une dans le fond de la pièce. Les trois étaient grandes ouvertes en permanence.
Deux meubles de bois sont là. Un petit bureau sans aucun tiroir, et une bibliothèque dans le coin arrière-gauche de la pièce. Dans les rayonnages, différents dossiers numérotés, mais aussi des lectures qui semblent pour la plupart concerner la médecine. Et en particulier la botanique et les domaines vétérinaires.
 Beaucoup de plantes sont présentes, toutes plus exotiques et colorées les unes que les autres. La pièce a un air très pur, mais les couleurs font parfois un peu mal aux yeux tellement elles sont éblouissantes et nombreuses.
Mais ce n’est pas tout, le bureau de Nekota est aussi une demeure pour les animaux sauvages des environs qui passent par là. Ils ne restent jamais bien longtemps, mais viennent régulièrement lui rendre visite et lui tenir compagnie. De cette manière, il peut leur parler, apprendre les dernières nouvelles de la forêt. Mais aussi soigner ceux qui en ont besoin. Ou tout simplement avoir un peu de compagnie. Car Nekota est à la fois un vétérinaire, un fervent protecteur de la faune, et aussi le chef du clan Nara.
 
A l’heure actuelle, deux hérissons, des frères jumeaux, se baladaient sur le bureau, examinant avec intérêt les différents ustensiles posés sur celui-ci. Quelques oiseaux gazouillaient tranquillement dans une plante qui ressemblait à s’y méprendre à un petit palmier. Deux étaient de couleur banale, mais l’autre était presque complètement vers, avec une houppette jaune au sommet du crâne. Et pour finir, un splendide blaireau grognait tout seul dans un coin de la pièce, mâchouillant quelque chose qui semblait être un morceau d’un rondin de bois.
 
Mais contrairement aux apparences, il était un homme dur. S’il traitait merveilleusement bien toutes les espèces animales, l’homme lui posait bien plus de problèmes. A dire vrai, il aimait sans doute bien d’avantage les bêtes que les hommes. Elles n’avaient pas toutes ces arrière-pensées et la même tendance à la guerre. Lorsqu’on était gentil avec un animal, il finissait invariablement par ressentir nos intentions et par nous aimer à son tour. Une fois sa confiance gagnée, il ne frappait pas dans le dos. Ce n’était pas le cas des hommes.
La preuve en était : depuis l’existence du continent, il n’avait jamais cessé d’être ravagé par la guerre, et c’était l’une des raisons pour lesquelles les clans du Nord s’étaient retirés de tout ce tapage politique. De toute manière, c’était une boucle sans fin. Autant les laisser s’entre-détruire, et tenter de revenir à des besoins plus primordiaux. Le contact avec la nature notamment. C’était avec cette idée que Nekota, et les autres chefs des clans du Nord, s’étaient alliés et retirés de la vie tumultueuse du reste du continent.
 
Et pourtant les problèmes le rattrapaient encore. La visite du Shoukage, Shouma Uzumaki. S’il y avait un homme que Nekota pouvait respecter malgré le fait qu’il participe à cette guerre, c’était bien lui. Toujours à chercher une solution pacifique en premier lieu, et surtout, il avait toujours eu beaucoup de considération pour les clans du Nord. Notamment, contrairement à son prédécesseur, il avait accepté de leur ficher la paix et leur sécession totale quand il avait pris les rênes du village. Le chef du clan Nara était très sensible à ces arguments en sa faveur.
Malgré tout, son arrivée n’était jamais qu’annonciatrice de problèmes dont ils se passeraient bien.
 
Cependant, Nekota se devait de répondre à la politesse par la politesse. Il présenta une chaise à Shouma quand il se présenta devant lui. Et il fit même amener un plateau avec quelques rafraîchissement. Avec la chaleur et le trajet, c’était la moindre des choses.
Mais le chef de clan se contenta d’un simple hochement de tête et d’un sourire pour répondre aux salutations du Kage. Un chat noir entra soudain par la fenêtre et lui sauta dans les bras pour s’y blottir.
Le sourire de Nekota se fit énigmatique. Il n’y avait aucune tension dans l’atmosphère, mais quand on avait déjà discuté avec le Nara, on avait très bien qu’il n’exprimait pas que du contentement de cette manière.
 
« Moi qui espérait que ce ne serait qu’une visite de courtoisie. Ou des documents historiques à mettre dans nos archives. »
 
Une petite allusion au fait qu’ils n’étaient pas alliés, mais qu’ils avaient juste un accord. Un droit de consultation sur certains documents, comme une sorte de banque ‘historique’. Et quelques autres arrangements, commerciaux surtout. Des relations amicales, pas une alliance. Et le ton de Shouma présageait pourtant une demande qui se faisait à un allié.
 
« Mais je vous en prie, installez-vous et prenez le temps de manger quelque chose Shouma-dono. Le trajet a dû être bien long, et je ne veux pas manquer à mes devoirs d’hôte. Ensuite, je vous écouterais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shouma Uzumaki
Shoukage
Shoukage


Messages : 119
Date d'inscription : 11/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/300  (0/300)
Points de vie:
690/690  (690/690)
Points de chakra:
710/710  (710/710)

MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 15:02

Je fus surpris de découvrir à quoi ressemblait le bureau du chef du clan des Naras. Jamais je ne me serait attendu à cela. Une sorte de mini serre mélangée à un zoo, c'était très plaisant et accueillant à la fois. Je ne pu m'empêcher de jeter des brefs coups d'oeil un peu partout afin d’analyser un peu mieux l'endroit. Je ne pus m'empêcher d'esquisser un léger sourire en voyant la faune et la flore locale. Peut-être devrais-je penser à également installer quelques animaux dans le miens, quoi que peut-être pas. Ils ne seraient pas en liberté comme ici.

Je m'installais sur la chaise que Nekota me présenta. Comme je m'y attendais ça n'allait pas être une mince à faire. A peine avais-je parlé qu'il remettait déjà les pendule à l'heure. Nous n'avions qu'un accord et non une alliance. C'était un point qui le dérangeait mais qu'il respectait tout de même. Si les Clans du Nord souhaitaient neutralité c'était leur choix.

Je remerciais mon hôte d'un sourire pour ces rafraîchissements, ils allaient me permettre de me désaltéré un peu mais surtout de bien réfléchir à ce que j'allais dire par la suite. J'avais bien sûr une idée plus que globale mais je n'avais pas le droit à l'erreur dans cette discussion. Nekota avait une réputation de négociateur difficile à convaincre mais j'avais tout de même un avantage non négligeable, la personne à sauver faisait partie de son clan. J'étais un peu stresser à l'idée de ne pas être à la hauteur, si jamais je ne réussissais pas à le convaincre c'était la vie de shinobis que je mettais en jeu et ça il en était hors de question tant que j'avais une chance d'arranger le tout de façon diplomatique. Je chassa cette petites voix dans ma tête qui cherchait à me faire douter et celle qui tenter de me redonner l’entièreté de ma confiance. Je ne voulais en rien être dérangé.

« C'est bien aimable à vous Nekota-dono. Je suis navré de m’imposer de la sorte dans la demeure du clan Nara mais je n'ai pas eu trop le choix. Je voulais venir personnellement pour vous apporter une mauvaise nouvelle que j'espère pourra être réglée de façon diplomatique. Encore une fois veuillez m'excuser pour le côté évasif de ma lettre. » je bus un gorgée de son verre, cherchant un peu mes mots, ce genre de situation n'avait jamais été mon fort « La mauvaise nouvelle que je viens vous apporter est les captures d'une des genins du village de Shousan dans le village d'Ito. Nous avons pour habitude d'y envoyer des forces afin d'aider la milice locale. Comme vous le savez ce village est éloigner de toute menace. Profondément encré dans les terres il se trouve loin de Yuki comme de l'Empire. Malheureusement ce qui devait être une surveillance de routine c'est révélée être bien plus. La genin capturée par l'Empire est l'un des membres de votre clan. C'est pour cette raison que je suis venu personnellement jusqu'à vous. »

Je marquais une petite pause. Pourquoi n'avais-je pas directement commencé par donner l'identité de la prisonnière. En commençant par ce point je me serais assurer plus d'attention de la part de Nekota. Peut-être aurais-je dû prendre un diplomate avec moi.

« La genin en question n'est autre que Nanako Nara. J'ai bien sûr monté immédiatement un équipe pour lui porter secours mais j'aimerais si possible passer par une voie diplomatique pour régler cette affaire. Hélas vu la situation actuelle il m'est tout bonnement impossible de pratiquer celle-ci, que ce soit moi ou d'autre personne du village de Shousan. C'est là la raison de ma venue. Je sais que nous ne sommes pas allier mais la vie d'une genin est en jeu, je n'ose imaginer ce que l'empire lui fait subir. »

Je marquais une nouvelle pause, mon regard se posa durant un instant sur les hérissons parcourant le bureau de Nekota avant de reprendre.

« Votre place de neutralité dans cette guerre pourrait vous permettre de mener à bien la libération de Nanako Nara sans que la vie d'autre personne soit mise en jeu. Je doute que l'Empire veuille se mettre à dos les Clans du Nord. Je sais que cette demande sonne plus comme un service qu'autre chose ce qui implique bien sûr un retour de service. »

Ce n'était réellement pas mon fort les négociation, je pestait intérieurement contre moi-même d'être aussi maladroit avec les mots. Fort heureusement je pouvais tout de même compter sur l'humanité de Nekota mais je me doutais bien que les négociations pour qu'il nous apporte son aide n'allait pas s'arrêter là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun-Woo Yu Fang
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 416
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Points d'expérience:
2/100  (2/100)
Points de vie:
305/305  (305/305)
Points de chakra:
30/220  (30/220)

MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 17:15

Nekota Nara
 
Nekota servit du thé à son invité, puis le chef de clan s’autorisa un sourire avenant. Bien entendu, dès qu’il avait reçu la lettre du Shoukage, les anciens du clan s’étaient empressés de tenter de guider sa décision vers une direction ou l’autre, selon celle qui leur semblait bonne. Certains désiraient garder une neutralité absolue dans l’intérêt du clan, d’autres voyaient là des opportunités de faire avancer certaines négociations qui pesaient depuis longtemps dans les affaires entre les clans du Nord et Shousan. En entendant Shouma, il sut qu’il ne pourrait rien pour ces traités en question. L’affaire concernait exclusivement le clan Nara, Shousan et l’Empire. Et il ne serait pas de bon ton de mettre les clans Akimichis et Aburames dans la balance, pour conserver au maximum la neutralité des clans du Nord.
 
D’un autre côté, il ne pouvait pas rester de marbre. Comme le disait Shouma, pour lui il était impossible de négocier par lui-même. De plus, cette affaire pouvait être résolue, peut-être, sans entrainer tous les pays du monde dans l’engrenage de la guerre.
Et comme si ce n’était pas suffisant s’ajoutaient deux raisons. Nanako mise à part, le reste de sa famille résidait à Kikaru. Et c’étaient des membres fidèles du clan. S’il abandonnait leur fille, il risquait de se les mettre à dos, et une partie du clan avec eux. Or, l’unité du clan Nara était un bien précieux au vue de la conjoncture actuelle des événements mondiaux. Nekota ne pouvait pas se permettre de la mettre à mal. Et la dernière raison, non des moindres, c’était tout simplement qu’une jeune fille risquait de subir des semaines entières de torture pour des informations qu’elle n’avait sans doute même pas. Sur le plan politique comme sur le plan humain il n’avait que de bonnes raisons d’intervenir.
 
Cela dit, Shouma n’avait pas l’air de le savoir. Cet homme, d’une gentillesse sans bornes, était aussi un homme d’action, de terrain. Un sauveur. Mais pas vraiment un diplomate habile. Nekota doutait qu’il ait pris le temps de préparer cette négociation, pressé par le temps. Et même s’il avait un peu honte de le faire, pour le bien de son clan, il se devait d’en profiter. De toute manière, tant qu’il ne franchissait pas une certaine limite, le Shoukage dirait simplement Amen. Pour lui, c’était un peu la même situation : sauver cette fille renforcerait l’unité du village. La laisser tomber aurait l’effet inverse. Ils étaient dans le même cas : ils ne pouvaient pas se le permettre.
Mais le chef du clan Nara devait aussi contenter les anciens. Et prêter main forte sans rien attendre en retour, alors que Shouma le disait lui-même, il présentait cela comme un service … Eh bien, c’était se montrer faible et relâcher la fermeté de leurs principes neutres. Œuvrer dans le seul intérêt du clan signifiait bien entendu demander quelque chose en retour. C’est sur cette pensée que Nekota se leva, et attrapa un dossier dans sa petite bibliothèque personnelle.
 
« Je pense que vous le comprendrez, Shouma-dono, je me dois de vous parler en tant que chef de clan. J’aimerais de tout cœur voler au secours de cette petite. Surtout qu’elle a habitée ici. Je l’ai vue naitre, grandir, puis devenir une jeune femme pleine de promesses. Et puis, je serais sans doute celui qui annoncera la nouvelle à ses parents en cas de drame et je vous assure que je n’ai pas envie d’en arriver là. Néanmoins … »
 
Nekota posa le dossier, puis fixa son interlocuteur dans les yeux.
 
« Nanako Nara a quitté le clan. Elle a choisi de ne plus en faire partie en quittant la neutralité pour rejoindre Shousan. Même si elle possède encore un lien de sang avec nous, et que nous sommes sensibles à ce fait, elle était sous votre responsabilité et d’ordinaire nous n’avons pas le droit, selon nos propres lois, de sortir de notre neutralité malgré la tristesse de cet évènement. Néanmoins, il existe une voie que nous pouvons emprunter, je pense. »
 
Le chef de clan vit l’image de Jinji Nara s’imposer à son esprit. Le conseiller de l’Impératrice, son chef de la stratégie. L’homme qui aurait dû hériter de son siège à lui, mais qui avait préféré quitter la neutralité lui aussi. L’idée de négocier avec cet homme alors qu’il avait renié son existence même lui déplaisait fortement. Ce n’était pas anodin, pour Nekota, que d’accepter de le faire si la situation pouvait être profitable à son clan.
Il poussa le dossier vers Shouma.
 
« C’est … Une très vieille affaire comme vous le voyez. Elle concerne un homme du nom de Shinjoko Nara, qui est détenu dans les cachots de Shousan. Cet homme était l’un de vos Jounins, mais il a été emprisonné pour de nombreux crimes de guerre. Meurtres de civils, des civils de l’Empire mais aussi des civils des plaines. Femmes et enfants compris. Les premières violées avant et pendant parfois, les seconds éparpillés en différentes parties. Les images dans le dossier sont encore plus parlantes, et je suis sûr qu’il ne vous est pas inconnu. A l’époque, nous avions émis le souhait de l’emprisonner dans nos propres cellules, afin de pouvoir l’exécuter nous-mêmes. Ce qui nous a été refusé. Je souhaiterais que ce soit notre marché. Je veux qu’il revienne ici, afin d’appliquer notre justice. »
 
Nekota écarta les bras en signe d’impuissance.
 
« Les anciens me rappellent cette affaire à chaque réunion, dès qu’ils en ont la moindre occasion. Shinjoko dispose de savoirs sur notre clan qui les mettent mal à l’aise. Mais c’est aussi un criminel impardonnable. Votre système de sécurité le garde peut-être solidement enfermé. Mais nous préférerions le voir mort. Et que ce soit fait de notre main. Si c’est possible, j’irais moi-même à Shi no kuni pour rencontrer le conseiller de l’Impératrice et demanderait audience. Je pense être en mesure de vous ramener Nanako. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shouma Uzumaki
Shoukage
Shoukage


Messages : 119
Date d'inscription : 11/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/300  (0/300)
Points de vie:
690/690  (690/690)
Points de chakra:
710/710  (710/710)

MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 19:02

Les premiers mots de Nekota me déplurent énormément. Rien que dans cette première phrase il ne faisait plus aucun doute qu'il n'accepterait pas sans aucun service comme je l'avais supposé. J'étais venu en ce lieu pour mener les négociations à bien et montrer ma bonne volonté mais peut-être qu'envoyer un diplomate aurait été plus intelligent. Qu'importe, j'étais là je n'avais pas le choix que de continuer cette négociation.

C'était donc vrai, quitter le clan Nara était en quelque sorte se mettre son clan à dos. Pas réellement mais c'était faire une croix sur certain avantage qu'il apportait. En entendant ça je pris un peu plus conscience du sacrifice que certain shinobi prenait. En était-il le même pour les Akimichis et Aburames ? Certainement mais je n'en mettrais pas mes mains à couper. Voilà qui allait un peu plus compliquer le tout.

Une voie qui pourrait être empruntée ? Il faisait sûrement allusion au service d'on je lui avais parler. Me voilà trop honnête encore une fois. Je restais silencieux, je ne voulais absolument pas m'enfoncer plus que je ne l'avais déjà fait. Ne pas donner d'autre perche à Nekota.

La demande du chef Nara ne m'étonnait pas réellement. Ce n'était pas la première fois qu'il faisait cette demande et comme auparavant elle me posait problème. Je n'avais aucune envie de libérer cet homme. Oui c'était certain un Nara mais pourquoi lui serait considéré réellement en tant que tel alors que Nanako non. Après tout il avait également fait le choix de ne pas suivre la neutralité. Mais je ne pouvais pas relever ce point, ça ne ferait que rendre les négociations encore plus difficile.

Bien que connaissant ce dossier par coeur, m'étant moi-même retrouvé dans l'escouade chargée de sa capture. C'était l'une des raisons qui m'avaient poussé à devenir Shoukage. Tant que je serais en place je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour éviter ce genre de situation. Revoir ce dossier raviva des douloureux souvenirs. Ceux-ci étaient nécessaire pour me ra peller de la cruauté d'on certaines personnes peuvent faire preuve.

Ce côté théâtrale que Nekota se donnait ne me plaisait pas vraiment. Encore un point que je ne pouvais me permettre de relever. Je gardais le silence réfléchissant au pour et au contre de cet accord. Accepter d'envoyer Shinjoko ici même risquait de pousser d'autre clan à vouloir en faire autant avec leur criminelle. Il ne faisait aucun doute que les Naras mettraient fin à la vie de cet homme ou le garderait sous bonne surveillance jusqu'à sa mort. Mais en serait-il de même pour les autres familles ? Ce n'était pas certain. Mais en même temps je ne pouvais pas me permettre d'abandonner Nanako. Déjà elle était genin de Shousan, village sous ma protection. La laisser à son triste sort salirait le message d’espoir que ce village affiche en permanence. Ca donnerait simplement l'impression que je n'ai que faire d'un shinobi capturé par l’ennemi. Et ça c'était hors de question. Ma place de Shoukage m'obligeait à veiller sur chacun des habitants du Pays du Feu.

Je reposais le dossier sur le bureau de Nekota.

« Je comprend bien votre demande Nekota-dono. »

Je marquais une pause terminant mon thé par la même occasion.

«  Je ferais donc ce geste pour les Naras mais à la seule condition que Nanako nous soit rendue en vie. Nous nous occuperons également nous même du déplacement de Shinjoko Nara jusqu'à votre clan. Je ne remets absolument pas en doute votre efficacité, il s'agit simplement d'une promesse que je me suis faite de toujours veiller à ce que ce criminel ne puisse jamais retrouver la liberté. Je ne voudrais pas que la faute revienne à d'autres personnes que les shinobis du Pays du Feu en cas d'erreur durant le transport du prisonnier. S'il est mis à mort j'aimerais que certain de nos hommes assistent à l’exécution, non que je ne vous fasse pas confiance mais tout comme moi vous connaissez comment peuvent être les conseillers. »

Mon regard s'était fait un peu plus dur que je ne l'aurais souhaité mais il était hors de question que cet homme se retrouve une nouvelle fois dans la nature. Pas avec les atrocités qu'il avait commis.

« Je vous remercie Nekota-dono pour votre implication futur dans la libération de Nanako. Si les termes de notre contrat vous conviennes je vais devoir vous quitter pour annoncer la nouvelle à mes conseillers et mettre tout en place pour que Shinjoko Nara vous soit remis dans les plus brefs délais une fois que Nanako aura retrouvé sa place au sein du village. »

J'étais sur le point de partir, je n'avais qu'une envie que tout ceci se termine et que cette pauvre genin retrouve enfin la liberté. Je n'avais qu'un souhait, celui que le mal qu'elle ait subie ne soit pas trop difficile à surmonter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun-Woo Yu Fang
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 416
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Points d'expérience:
2/100  (2/100)
Points de vie:
305/305  (305/305)
Points de chakra:
30/220  (30/220)

MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 19:36

Nekota Nara

Nekota sourit, pour se donner bonne mesure. Bonne contenance. Il avait bien compris que c’était lui qui menait les négociations. Que le Shoukage était dans une situation cent fois plus délicate que la sienne. En profiter, c’était ce qu’on lui demandait de faire en tant que chef de clan. Et puis, malgré ses bons côtés il devait s’avouer qu’il appréciait de se sentir en position de force pour une fois. Assez pour exiger quelque chose qu’il désirait depuis longtemps. Que son clan désirait lui aussi depuis longtemps.

Et pourtant, la honte le dévorait. Avant d’être chef de clan, il avait souvenir d’avoir été un homme meilleur. Etait-ce l’ivresse du pouvoir qui l’avait rendu ainsi ? Non, bien sûr que non. Il n’éprouvait pas réellement de joie extatique à agir comme il le faisait. C’étaient ses devoirs qui l’obligeaient à prendre des décisions ou à dire des choses, de la sorte. Faire passer l’intérêt de son clan au-dessus de la morale, mais en prenant garde à ne pas franchir certaines limites. Les lois ancestrales et administratives notamment. Et puis, garder l’opinion publique de son côté dans la mesure du possible. Surtout celle de son clan et des autres clans de Kikaru. C’était parfois un peu de trop pour lui, il était trop jeune.
Aussi, il faisait du zèle afin de faire ses preuves. La négociation qui venait d’avoir lieu mettrait tout le monde content au final. Le clan Nara aurait son prisonnier, Shousan récupèrerait sa Genin. Mais la réalité était toute autre. Nekota avait bien conscience que pour Shouma et lui, à cause de cette discussion, c’était une sorte de fossé qui s’était creusé. Ils auraient encore des entrevues politiques, bien sûr. Mais c’était le genre de moments qui faisaient qu’une amitié entre les deux hommes ne serait sans doute plus jamais possible.

Et cela peinait beaucoup le Nara. Il le lisait dans les yeux du Shoukage. Cet homme n’avait pas de haine envers lui. Sans doute un peu de ressentiment, mais rien qui n’appelle la vengeance. Il n’avait même pas cherché à discuter les termes du traité d’ailleurs. Tout ce qui lui importait était de sauver la jeune fille. Les clauses qui entraient en compte n’avaient pas autant de considération. Nekota avait un jour admiré son aîné, mais il réalisait à quel point ils étaient différents dans leurs forces de caractère. Il pouvait faire le bien autour de lui, mais il n’atteindrait jamais cette noblesse.

** C’est un homme meilleur que je ne le serais jamais. **

Mais ce qui était fait était fait, et l’histoire serait consignée dans des termes qui ne retiendraient ni le profit de l’un, ni la grandeur de l’autre. Seuls les faits resteraient, et il avait accompli quelque chose de bon pour le clan dans cette optique.
D’un hochement de tête, Nekota apprécia donc :

« J’accepte, Shouma-dono. Selon son état et les moyens à notre disposition nous opérerons peut-être les premiers traitements médicaux ici, car il nous faudra sans doute l’accord d’un proche encore sur pieds si elle est inconsciente et nous demanderons donc à ses parents de prendre la décision. Si elle est bien, nous l’amènerons directement à Shousan. Ensuite, nous reparlerons des modalités du transport de Shijoko. Ramener Nanako est, j’en ai bien peur, bien plus pressant. »

Nekota se leva d’un geste, tout en attrapant sa veste sur le porte-manteau tout proche.

« Je vais d’ailleurs m’y mettre de ce pas, je vous raccompagne à la sortie ? Je prends également ce chemin. »

Ils franchirent ensembles l’aile du bâtiment, relativement petite, afin d’atteindre la première sortie de celui-ci, qui débouchait au milieu de la demeure. Nekota indiqua un autre chemin que celui qu’allait emprunter Shouma.

« Je dois envoyer une lettre à Shi avant toute chose. Un oiseau ira bien plus vite que moi pour s’y rendre, on pourra peut-être éviter certaines complications si je les avertis que j’aimerais négocier. Si ça peut lui épargner quelques jours de souffrance, je pense que c’est une bonne idée. Soyez confiant, j’irais en personne. Soit ils devront la libérer … Soit, eh bien, j’imagine que les clans du Nord devront entrer en guerre eux aussi. »

C’était sans doute vrai. Mais l’Empire aussi exigerait quelque chose pour compléter le triangle de services. Une sorte de rançon. Normal, en soi. C’était le nerf de la guerre.
Avant de laisser Shouma, Nekota lui sortit le baratin habituel. Comme quoi il pouvait rester pour se reposer avant d’entamer le trajet retour, ou même visiter les abords de la forêt papillon. L’intérieur, s’il avait un guide, même.
Mais il ajouta une toute dernière chose :

« Vous savez, Shouma-dono. Je suis plus jeune que vous et quand j’étais plus jeune, je vous admirais beaucoup. J’ai toujours été neutre vis-à-vis de ce conflit, mais ça ne m’empêche pas de voir en vous un homme d’une formidable noblesse. Je ne suis pas aussi bon que vous l’êtes, ça me paraît évident. Mais j’espère qu’un jour … Eh bien, j’aurais l’occasion de vous prouver que je ne suis pas non plus quelqu’un de mauvais. »

Nekota s’éloigna. C’étaient des excuses ? Difficile à dire, mais il ne saurait même pas tellement dire lui-même ce qu’il lui avait pris. Le sentiment de honte était simplement trop fort pour qu’il parte comme ça, sans rien dire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shouma Uzumaki
Shoukage
Shoukage


Messages : 119
Date d'inscription : 11/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/300  (0/300)
Points de vie:
690/690  (690/690)
Points de chakra:
710/710  (710/710)

MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 20:26

Ainsi donc les négociations étaient enfin terminée. Nekota avait accepté les termes du contrats. Il faut dire que je n'avais pas cherché à les discuter, après tout la santé mentale et physique, peut-être même la vie, d'une genin de Shousan était en jeu. Il était donc hors de question de perdre du temps surtout dans les paroles. Et puis que valait la vie d'un criminelle contre celle d'une jeune fille n'ayant fait de mal à personne ? Rien et c'est bien ça qui m'avais poussé à accepter aussi vite. Le monde ne se porterait que mieux sans la présence de Shinjoko Nara, enfin c'est ce que j'essayais de me dire. J'étais totalement contre la peine de mort mais dans certain cas, comme celui-ci, elle devenait tout bonnement inévitable. Si j'avais cherché à négocier qui sait ce qui aurait pu se passer. Chaque seconde comptait, chaque seconde prise sur la torture qu'endurait très certainement la jeune Nara était une seconde précieuse volée à l'empire.

« Volontiers Nekota-dono. »

J’emboîtais le pas au chef du clan, plongé dans mes pensées me demandant comment j'allais bien pouvoir annoncer cette nouvelle à mes conseillers mais également à qui j'allais confier cette lourde tâche d'escorte.

Je me retenais de souffler, soulagé que tout s'était passé sans encombre et plus rapidement que je ne l'avais pensé. Il ne me restait maintenant plus qu'à reprendre mon poste et peut-être voir pour accentuer la vigilance sur les plaines Arc-en-ciel. Jamais je n'aurais cru que des sbires de l'Empire se seraient perdus aussi loin dans les terres. Shi avait-il quelque chose dans la tête ? Peut-être serait-il bon d'enquêter dans les abords d'Ito. Enfin ça m'étonnerait que quelque chose se trame là-bas. Mais au cas où, je ne voudrais pas mettre à nouveau des shinobis dans une situation aussi délicate.

« Je vous remercie de votre ardeur pour libérer Nanako Nekota-dono. Je vous fait le serment que Shousan saura se souvenir de l'aide que vous nous apportez aujourd'hui. J'espère de tout mon coeur que vous pourrez garder votre position de neutralité. »

Il est vrai que si les clans du Nord entraient en guerre contre l'Empire serait quelque chose qui arrangerait le pays du Feu mais j'étais tout de même sincère dans mes dires. S'ils s'étaient positionné dans la neutralité dans ce conflit c'était rien d'autre que leur choix. Ca leur permettait de vivre un peu plus paisiblement. Et puis que serais-je à souhaiter que des gens entre en guerre contre nos ennemis ? Il ne servait à rien d’accélérer les choses pour les Clans du Nord, il est certain qu'un jour ou l'autre ils auront à choisir un camps mais j'espère pour eux que ce jour soit le plus loin possible.

J'avais refusé poliment la proposition de mon hôte, j'avais bien trop de choses à faire à Shousan. Le temps des vacances était malheureusement révolu pour moi depuis bien longtemps, je n'avais pas le droit de souffler un seul instant en cette période sombre de notre histoire.

Les paroles de Nekota allèrent droit à mon coeur. Il était toujours bon qu'on relève nos qualités mais celle-ci était celle qui me tenait le plus à coeur. Que les gens le remarquent m'importaient peu. Que les gens le ressente était ce qui m'importait, surtout s'ils cherchaient à suivre le même chemin.

« Nekota-dono croyez-moi ce que vous faites aujourd'hui me montre déjà que vous n'êtes pas quelqu'un de mauvais bien au contraire. Et sachez que jamais je ne l'ai pensé. »

Mon escouade arrivait à mon niveau, il était temps de reprendre la route pour Shousan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Ven 29 Juil 2016 - 23:42

Sun et Sham : 70 gils.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demeure du clan Nara   Aujourd'hui à 7:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Demeure du clan Nara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» Nouveau super pack de clan !
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» NTW3 Clan Wars League

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PARTIE RP
 :: 
Autres Territoires
 :: 
KIKARU
-