AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Sam 2 Juil 2016 - 12:27

Un bassin plus petit que les autres, mais dans lequel peuvent facilement tenir 6 ou 7 personnes sans se toucher les pieds. Kazuhiro l'a fait construire sur ses économies personnelles, légèrement en bordure des sources, en employant quelques professionnels pour les travaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Shuichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 62
Date d'inscription : 29/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
68/100  (68/100)
Points de vie:
158/158  (158/158)
Points de chakra:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Sam 2 Juil 2016 - 18:48

Avant que je ne dise quoi que ce soit à Jirobû, Kazuhiro revient avec Kaouri. Apparemment pour lui c’est bon. Du coup pour moi aussi, j’imagine. Ca tombait plutôt bien parce que je ne savais pas trop quoi dire. L’Akimichi transpirait de trop de bonne humeur, c’était dur de tenir une conversation avec lui sans se sentir gêné. La gratitude de Luciole était plus facile à accepter, il était un peu plus sobre. Les grands sourires béats de l’autre me mettaient mal à l’aise. Même si je ne pouvais pas dire que ça ne me faisait pas plaisir qu’il soit reconnaissant. C’étaient des mecs sympas au fond.
Finalement, comme seule réponse à Jirobû je tentais quelque chose d’inédit : je levais le pouce en signe de victoire. C’est sûr avec ma tronche de déterré ça pouvait pas donner le même effet que quand c’était Kazuhiro qui le faisait. Mais bon, ça semblait faire l’affaire quand c’était lui alors je tentais le coup.

Apparemment, ils devaient s’entrainer depuis un petit bout de temps car l’Uchiwa nous annonce la fin de l’entrainement. Du coup concrètement, j’avais rien fait de ma journée. Bah, pas bien grave. J’avais au moins pu me faire une idée de mon équipe, et puis il venait de nous promettre que l’entrainement du lendemain serait sans doute aussi ardu que celui-là. Du coup j’aurais ma chance de progresser aussi.
En attendant, le programme c’était un peu de course à pied et une surprise au bout. Rue des sources … Ca ne me disait absolument rien. Vu le tempérament excentrique de notre senseï ça promettait d’être quelque chose d’assez folklorique par contre. Eh bien ce n’était pas comme si j’avais autre chose à faire après tout, pourquoi pas. Et puis, trottiner un peu me réveillerait peut-être. J’avais l’habitude de ce genre d’exercices, bien plus que des changements de nature du chakra ou des coups de pied sauté.
Quand je vis partir Kazuhiro dans la direction opposée, je me souviens que sur le moment, je me suis dit qu’il allait sans doute se perdre. Peut-être que c’était ça son défaut : un mauvais sens de l’orientation. Enfin pour ne pas savoir la direction du centre-ville, quand même …

Je me tournais vers mes trois équipiers :


« Bon, ben on se voit rue des sources. »

Je ne savais pas quoi ajouter, du coup je pris la porte grillagée et je partis courir, tranquillement, à travers les rues du village. Mon manteau renforcé était lourd, mais ça ne faisait que rajouter un petit challenge, vu ce que je mettais dépensé à l’entrainement ce n’était pas un mal.
Contrairement à ce qu’avait demandé Kazuhiro, j’accélérais assez rapidement, histoire de suer un peu. L’idée d’avoir été le seul à ne rien faire me frustrait un peu, finalement.
Sur mon passage, les gens s’écartaient. Un grand type avec un air sombre et un manteau qui claque avec des bruits d’acier qui s’entrechoque, ça faisait peur apparemment.

Je compris l’appellation rue des sources en arrivant à l’adresse indiquée par Kazuhiro. Des thermes. Evidemment après un entrainement c’était même une sacrément bonne idée. Et ma petite course avec mon bardage métallique m’avait un peu fatigué.
Je m’approche de la vieille dame de l’accueil qui elle, au moins, ne semble pas effrayée. Elle me regarde avec un air de défi farouche. Je tente une sorte de sourire déformé et je dis que je viens de la part d’un certain Kazuhiro Uchiwa.


« Ce satané Kazuhiro ! Tu sais où il se trouve ? »

« Non, il n’est pas là ? »

« Bien sûr que non ! Il s’est fait attraper métamorphosé en jeune femme dans les bassins réservés aux filles ! Il est interdit de thermes pour une semaine, mais j’ai pas eu le temps de lui mettre une bonne correction ! »

Je restais interdit. Alors Kazu-sempaï, ce mec qui faisait tout pour avoir l’air cool, avait ce genre de passe-temps douteux ? Je me repris assez vite, alors que la vieille femme me donnait une serviette et m’indiquait la direction d’un vestiaire.

« Il vous a réservé un bassin privé, le sien. C’est par là. Si jamais vous le voyez, dites-lui que je lui dois un bon coup sur la tête ! Il est temps que quelqu’un lui remette les idées en place Bondiou de Bondiou ! »

« Je lui transmettrais le message, madame … »

Je passais dans les vestiaires en essayant de ne pas imaginer à quoi pouvait ressembler l’intérieur de la tête de mon senseï. Je bazardais mes affaires dans un casier, et enroulais ma serviette autour de ma taille, avant d’aller me glisser dans un bassin. C’était une chose d’aimer aller aux thermes, mais il avait carrément son bassin privé ? Il était du genre plein aux as ?
Finalement y’avait peut-être du bon à être ninja. Monter quelques grades, se faire pas mal de frics, et mener une vie de rêve avec son propre bassin aux sources thermales ça sonnait bien. Et si en plus je pouvais revoir leur définition de héros au rabais, histoire de prouver certaines choses, ce serait bien.

En tous cas l’eau chaude était agréable. Comme c’était un bassin privé, en plus, j’avais tout à fait le droit de m’en griller une, ce dont je décidais de ne pas me priver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Sam 2 Juil 2016 - 20:17

Apparemment l'entraînement se terminait à ce moment là. Pour seule réponse à sa question, Jirobû eut un pouce levé de la part d'Akai, ce qui lui suffit amplement en réalité. N'importe quelle marque de sympathie venant de cet homme aux allures peu fréquentables lui auraient suffit, et de plus c'était pour le moment la personne de l'équipe avec laquelle il s'entendait le mieux: Kaouri n'était pas du genre très parlant – et en plus Kazu-sempai se l'était accaparé tout l'entraînement – tandis que Luciole et Oni étaient... Hors course.

De fait, Kazuhiro les invita tous à se rendre au 12 rue des sources, après s'y être rendus en joggant, histoire de terminer l'entraînement sur une note de douceur. Bien qu'en fait, Jirobû n'avait aucune idée de ce qui se passerait là-bas.

Akai était le premier de la troupe à partir, suivi de Jirobû. Le chemin à parcourir était relativement long et il ne fallait pas trop s'attarder si l'on voulait être à l'heure au rendez-vous – une demi heure, ça passe vite! Alors que dans les rues de Shousan les gens s'affairaient à rentrer chez eux, Jirobû et sans aucun doute ses autres coéquipiers, s'amusaient à courir dans celles-ci, cherchant désespérément le 12, rue des sources.
Lorsque son objectif était enfin atteint, Jirobû n'en revenait pas ses yeux.

*Whoa! Kazu-sempai nous invite carrément aux thermes après l'entraînement! Ca en jette!*

Il poussa la porte et une vieille dame se tenait devant lui, dans la pièce, attendant on-ne-sait quoi et possédant un regard déterminé – voire dissuasif, c'est selon – qui était adressé à toute personne qui entrerait dans son établissement. Et apparemment, sur Jiro, l'effet de celui-ci était plus ou moins intimidant. Il s'approcha donc de la dame, sur ses gardes, jusqu'à arriver au comptoir afin de "commander" sa place réservée par Kazu-sempai un peu plus tôt. Apparemment, il ne serait pas de la partie ce soir-là... Tant mieux, peut-être, cela permettrait à Jiro et ses équipiers de se rapprocher sans avoir l'oeil de leur sempai qui les guetterait. Loin de moi l'idée de faire croire que Kazuhiro les épiait, mais disons juste que, même si c'est une personne telle que lui, la présence de leur professeur les aurait sûrement empêchés de parler pleinement comme ils l'auraient peut-être tous souhaité.

Arrivé dans le vestiaire du bain de Kazu, on pouvait apercevoir les affaires d'Akai qui pendaient nonchalemment, auxquelles celles de Jirobû vinrent tenir compagnie en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Bien sûr, l'air environnant avait été quelque peu... Pollué, mais ça n'était pas ce qui dérangerait vraiment Jirobû, même si pour lui une odeur qui n'a pas l'air comestible est une odeur inutile. Il s'installa donc dans le bain à la gauche d'Akai, de sorte à ce que leurs regards ne se croisent pas de trop: il est fort gênant que deux hommes nus se regardent dans les yeux – à moins que ce ne soit mieux? Qui sait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaouri no Kido
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 46
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Points d'expérience:
8/100  (8/100)
Points de vie:
130/130  (130/130)
Points de chakra:
128/128  (128/128)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Dim 3 Juil 2016 - 2:50

Sempai me demande de rejoindre le reste de l’équipe. Ils ont l’air de bien travailler en équipe, Jiro et Luciole ne sont même pas en train de se disputer. Mon pouvoir ne me permet pas de m’entrainer avec eux… C’est encore beaucoup trop dangereux et j’en sais trop peux sur mes capacités. Kazuhiro nous applaudis et nous expliques la suite.

Le 12 rue des sources, je ne sais pas du tout ou ça se trouve. On a qu’une demi-heure pour y arriver en plus, je ne trouverais jamais la rue à temps! Akai qui a l’air le moins fatigué, décide de prendre les devants et nous dis qu’on se retrouve là bas. Jirobû ne tarde pas à y aller aussi. Ils savent surement ou ça se trouve plus ou moins ou en tout cas mieux que moi. Je ne perds pas Jiro du regard et le suis tout le long du chemin. Il est plutôt rapide malgré son apparence, moi je suis totalement épuisé. L’entrainement de toute à l’heure ma lessivé. Jirobu s’arrête devant une boutique de bassin thermal et rentre dans le bâtiment. C’est donc là, je sors de ma cachette, marche vers le bâtiment et passe la porte.
Une vieille dame se trouve au comptoir elle n’a vraiment pas l’air commode, Jiro l’aurait énervé ?

« Bonsoir, je viens pour la réservation de Kazuhiro. »

« Tiens ! » Elle me jette une serviette « C’est au bout du couloir à droite. »

Je me demande ce qu’a pu lui faire Jirobû, il a dû manger quelque chose qu’il ne pouvait pas. Arrivé au vestiaire, je remarque une note accroché au mur. Kazuhiro ne pourra pas être là alors, dommage, il nous aurait peut-être appris quelque chose. Enfin bon, il faut que je pense a relaxer mon corps de temps en temps. L’entrainement de demain se fait tôt. Aujourd’hui, je me suis vraiment donné à 100% comme dirais sempai. Cette sensation de devenir plus fort me rend un peu heureux, je dois le lui accorder. Bien que ces méthodes restent étranges, cette impression de me rapprocher de mon but, me rend de vraiment de bonne humeur cela faisait longtemps.

Les affaires d’Akai sont là, il est déjà là lui aussi. Je n’en sais pas tant que ça sur lui à part qu’il ne cherche pas à être quelqu’un d’autre. Son attitude d’éternel blasé ne l’empêche pas d’être une bonne personne mais, lui accorde le mérite d’être à 100%. Je retire mon équipement garde mon bandeau à mon œil et me dirige vers le terme.

Akai clope en main et Jiro restent bien silencieux, je m’installe devant eux tout aussi silencieux. Ça fait vraiment du bien, mon corps tout engourdis se relâche complètement. La température de l’eau est parfaite. Je lève la tête. Les étoiles m’ont toujours interpellé, à chaque fois que je regarde ces astres je me sens plongé dans un vide total... Les étoiles n’étaient pas visibles à Kido. Je ne les admires pas pour autant je me dis juste que Namiko aurait aimé les voir elle aussi. Je soupirs, ferme l’œil et profite des bienfaits du bassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Shuichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 62
Date d'inscription : 29/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
68/100  (68/100)
Points de vie:
158/158  (158/158)
Points de chakra:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Lun 4 Juil 2016 - 13:56

Je regardais mes deux équipiers se poser dans le bassin tour à tour. Jirobû avait l’air mal à l’aise par la situation, à mon contraire, je m’étais étendu et j’avais adopté une attitude relaxée qui contrastait avec celle de l’Akimichi. Il faut dire que j’avais l’habitude de me promener torse nu. Et puis bon, la pudeur n’était pas spécialement mon leitmotiv. On était tous des hommes, je savais bien comment on était faits. Et ça ne m’intéressait pas vraiment d’en savoir plus. Mais bon j’arrivais à comprendre la situation.
Luciole n’était pas encore là. Dommage, des deux auxquels j’avais parlé c’était celui avec lequel je sentais le plus d’affinité. De points communs, surtout. Son attitude, son allure un peu renfrognée au premier abord. J’avais plus ou moins les mêmes réflexes de survie en milieu social, pourrait-on dire. J’étais peut-être un plus zen que lui, qui semblait plus du genre impulsif.

Mais même mes deux autres équipiers, je n’arrivais pas à les détester au même titre que la plupart des ninjas que j’avais côtoyé. Ils n’avaient rien d’antipathique, ou de hautain. Rien qui justifiait ma haine en tous cas. Avec les années, peut-être qu’ils deviendraient comme les shinobis que je voyais régulièrement. Peut-être qu’on finirait par se détester, qu’on ne se comprendrait jamais. En attendant, je ne pouvais pas ne pas leur laisser le bénéfice du doute. En plus, ils avaient choisi la même spécialité que moi. S’ils devenaient de grands guerriers, malgré leur statut de ninja, ce serait bête de ne pas au moins devenir suffisamment proches pour livrer un combat dantesque. Car au fond, c’était tout ce que j’avais cherché pendant des années et je ne cesserais jamais de le rechercher.
Soudain, je me souvins d’une phrase de cet enfoiré d’Hikako. Comme quoi tous les ninjas trouvaient une raison différente de suivre la voie du shinobi. Un nindô. Chacun avait le sien, en accord avec ses valeurs. Et que si quelques valeurs étaient universelles, aucun nindô n’était jamais le même.

Et si le nindô de mes équipiers était tout simplement différent ? J’avais besoin de répondre à mes questions. Elles me harcelaient depuis que j’avais commencé à essayer de connaitre mes futurs compagnons d’armes. Surtout parce que ces questions remettaient en cause mon propre comportement, mon propre jugement de ce qu’est un ninja.

Je tire tranquillement une latte. Kaouri a le visage levé vers le ciel. Jirobû ne sait toujours pas où se mettre. Si je me mettais à parler, je ne savais pas si j’obtiendrais des réponses satisfaisantes. Mais peut-être qu’au moins je détendrais l’atmosphère.


« Dites … »

C’était surtout pour attirer leur attention qui semblait dispersée.

« Je voulais vous demander quelque chose. »

Comment formuler ça ? J’étais décidément en détresse à chaque fois que j’essayais de parler, même si je gardais un visage plutôt buriné en toutes circonstances, mon cerveau s’agitait et mes pauvres neurones s’entrechoquaient dans une cacophonie paniquée.

« Tous les ninjas que j’ai rencontré jusqu’à aujourd’hui étaient des types méprisables. Ils se cachaient derrière le statut de Shousan, le village ‘héroïque’. Avec de belles valeurs et tout. Alors qu’ils n’étaient eux-mêmes que des salopards prêts à tout pour améliorer leur condition sociale, ou ce genre d’objectifs à la con … Ou même pour des objectifs personnels, sans se soucier de leur prochain. Mais vous avez l’air différents, je dirais. »

Ouais, bon, c’était une intro qui sonnait un peu comme un début d’appel à la rébellion, mais ce n’était pas du tout là que je voulais en venir.

« Je veux dire … C’est quoi pour vous un shinobi de Shousan ? Vous savez ce que vous voulez faire de toute cette force que vous allez acquérir ? Il n’y a pas beaucoup de moyens dans ce monde de rivaliser avec la puissance des techniques ninjas, et avec leur entrainement. Plus on va acquérir d’expérience, plus on va devenir des monstres au combat, et dans des tas d’autres domaines. Mais qu’est-ce qu’on va faire de tout ça ? Vous savez où vous allez, vous ? »

Je me retournais un peu la question à moi-même en parlant comme ça. Mais j’étais vraiment curieux de savoir ce qu’ils allaient répondre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 53
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Points d'expérience:
9/100  (9/100)
Points de vie:
148/148  (148/148)
Points de chakra:
121/121  (121/121)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Lun 4 Juil 2016 - 17:25

Luciole était ravi des remarques d'Akai. Sa maîtrise était déjà presque parfaite, et le manque de puissance demandait juste un peu plus d’entraînement afin de se sentir plus à l'aise avec la technique. A l'étonnement de Luciole, Akai enchaînait avec une autre conversation.concernant ses origines.

« Hé bien oui, je fais parti d'un clan, dont j'ai appris l’existence il y a peu de temps. Je connais pas très bien mes origines, je dois me fié à quelques écris. Concernant ton autre question, Oni et moi on se connaît depuis notre plus jeune âge. Nous avons passé tout notre temps ensemble, partageant les bons et les mauvais moments. En combat, je le considère comme un troisième bras, notre complicité nous permet d'omettre la communication lors de l'action. Juste un regard suffit et tout se passe comme prévu, comme si il pouvait lire dans mes pensées. »


Kazu-sempai interrompait la conversation, pour clore l’entraînement. Un peu de repos nous était accordé suivi d'une petite surprise, mais pour cela il fallait usé encore d'énergie pour atteindre l'endroit mentionné par Kazu. C'est au pas de course que Luciole s’élançait avec son chien dans la direction du douze rue des sources. Fatigué par l’entraînement, il traîna un peu la patte mais la porte des bassins était à présent en face de ses yeux. Il glissa la porte pour se faufiler à l'intérieur du bâtiment. Une grande allée s'étendait au pied de Luciole et Oni, on pouvait apercevoir un bureau dans le fond de celle-ci. Les deux compagnons avancèrent lentement et sans avoir eu le temps de placer un mot, la dame de l’accueil prononçait quelques mots...

« Vous êtes le dernier de la bande je suppose ? »

Luciole acquiesça de la tête et la dame lui tendait la serviette.

« C'est dans le couloir à droite...  Vos camarades sont déjà tous là... Haa, une dernière chose, votre chien n'a pas intérêt à faire ses besoins dans le bain !! C'est peut être le bain privé de Kazuhiro mais c'est moi qui m'occupe de l'entretient...»

« Mon compagnon est bien mieux éduqué que certaine personne. Vous n'aurez aucun souci à vous faire. »

Luciole empruntait le chemin indiqué et arrivait dans le bassin suivi de son chien, une fois dénudé, ils s'installaient tous les deux dans un coin du bassin. L'eau bouillante ramollissait tout les muscles utilisé aujourd'hui, le repos du guerrier, bien mérité... Un cri de soulagement émanait du jeune shinobi.

« Salut les gars ! J'ai traîné un peu en route désolé... »

Le groupe était au complet, Akai s’élançait sur un questionnement existentiel...

*Jamais je ne me suis posé cette question... Je suis shinobi, je ne cours pas après la puissance et le pouvoir...*

« Pour ma part, je n'ai jamais pensé à ce genre de question. Je suis devenu membre de l'académie pour en apprendre plus sur mon clan, sur mon passé. Je ne connais pas mes origines, je sais juste que je viens d'un orphelinat de la périphérie de Shoussan. Et puis il faut dire, être un ninja ça paye bien.  Pour répondre plus précisément à ta question, je vais là ou la vie m’emmène, du moment que le chemin emprunté est respectable.»

Luciole plongeait sa tête dans l'eau pour atténué son mal de tête, remonté à la surface il attendait avec impatience la réponse de ses camarades.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Lun 4 Juil 2016 - 22:18

Les quelques shinobis présents étaient quelque peu silencieux, mais Akai finit tout de même par prendre la parole, aussi étonnant que cela pouvait l’être. Même si Jirobû n’appréciait pas spécialement l’odeur de tabac froid qui se dégageait de son congénère, il ne pouvait que lui répondre, c’était la seule personne à vraiment s’y intéresser – après Kazu-sempai, bien évidemment – et ce même si sa question ne lui était pas directement adressée.

« Hum. Moi je suis devenu shinobi parce que mon père m’a envoyé à Shousan pour me préparer à la guerre. Mais sinon si je l’étais devenu par moi-même… Ce serait plutôt pour parcourir le monde et découvrir toutes ses saveurs ! Je veux goûter à tout ce qui peut se manger dans ce monde, et les techniques ninjas sont un grand plus pour pouvoir se défendre. Enfin, bien sûr, ça ce n’est qu’un rêve… J’ai des obligations envers Shousan avant tout. »

Cette question était vraiment délicate et avait l’air d’avoir pris tout le monde au dépourvu car apparemment ils y avaient tous autant réfléchi que Jirobû, qui s’empressa de rétorquer au bad-boy de la bande.

« Et toi Akai-kun, pourquoi t’es devenu shinobi ? »

Les mains de Jirobû commençaient à trembler. Le manque de chips sans doute, mélangé à la sollicitation de la majeure partie de ses muscles, enfin bref cette combinaison n’était pas des plus recommandables pour un Akimichi. Il n’avait pas pensé à manger avant de démarrer de la zone d’entraînement, plus par obligation que par choix. Il ne lui restait plus de chips dans son sac et de toute façon, s’il s’était attardé à manger, il n’aurait jamais pu être à l’heure au rendez-vous auquel leur sempai ne s’était pas présenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaouri no Kido
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 46
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Points d'expérience:
8/100  (8/100)
Points de vie:
130/130  (130/130)
Points de chakra:
128/128  (128/128)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Mer 6 Juil 2016 - 2:05

Akai finit par briser le silence, sa question est vraiment délicate. Les réponses qui ont été données par mes deux camarades m'ont semblé bien innocent à coté de la mienne. Je ne me suis pas trompé à leurs sujets, maintenant, c'est à mon tour de répondre. Ma réponse risque de les surprendre seulement voilà, je ne pourrais pas être à 100% à leurs côtés si je ne réponds pas honnêtement sur le but de mon entrainement. Mon regardé se perd encore une fois vers les étoiles, Namiko... Je baisse la tête d'un air déterminé et dit :

« Si je suis devenu un ninja et souhaite devenir plus fort, c'est pour venger mon clan. »

La vengeance, mon nindo n'est pas aussi noble que le leur, ça c'est clair. Je ne leur dis pas plus, je ne voudrais surtout pas les embarquer dans mes histoires. Je me remets à observer les étoiles. Quand je suis avec eux, je préfère de loin utiliser mes oreilles plutôt que ma bouche. Leurs vies semblent beaucoup plus intéressantes que là mienne Luciole qui cherche à en apprendre plus sur ses origines. Jirobu qui répond vaillamment aux obligations familiales et toi Akai quels est ton but ? Je suis plutôt content que Jirobu pose la question. Je continue de regarder le ciel en attendant une réponse. **Je ne vis que pour me venger hein**... Je ne pense pas qu'il ait de mauvaises intentions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Shuichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 62
Date d'inscription : 29/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
68/100  (68/100)
Points de vie:
158/158  (158/158)
Points de chakra:
118/118  (118/118)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Mer 6 Juil 2016 - 17:28

J’avais raison sur ce que je pensais de mes équipiers. Aucun n’était encore corrompu par les faux-semblants de Shousan. Mais ce que j’imaginais de Luciole était vrai aussi. C’était le seul avec qui j’avais un vrai point commun. C’était le seul à avoir parlé de quelqu’un d’autre que de lui-même. La notion de respectable. C’était bien un rapport à l’autre, au monde non ?
Pour moi si Jiro et Kaouri n’avaient pas encore les mêmes prétentions que la plupart des ninjas shousanais, c’était simplement parce qu’ils étaient encore jeunes et que leur formation n’était pas terminée. Ils n’étaient pas méchants, mais cela viendrait sans doute sans même qu’ils s’en rendent compte. Ils présentaient déjà certaines dispositions. Je voyais une part d’Hikako en chacun d’eux. J’espérais seulement que mon jugement était trop hâtif, porté par ma méfiance naturelle et ma haine des ninjas, et que je me trompais sur leur compte. Mais je préférais ne pas me faire de faux espoirs et me dire qu’ils étaient comme les autres pour le moment.

Je me lève, et j’attrape ma serviette sur le bord pour l’enrouler autour de ma taille. Je me demandais ce que je pouvais répondre à la question de Jirobû. La vérité ? J’avais posé ma question un peu pour tâter le terrain, mais je n’avais déjà plus tellement envie de parler. En plus ça pourrait me porter préjudice un jour.
Mais chacun d’entre eux avait été honnête, et je respectais cela. C’est ce qui motiva ma réponse :


« Je ne suis pas et je ne serais jamais shinobi. »

Suffisamment énigmatique pour ne pas avoir à en dire plus, mais suffisamment fort pour faire comprendre mon état d’esprit sur la question. C’était plutôt convainquant.

Je ne savais pas quoi dire avant de quitter les lieux, aussi me contentais-je de ne rien dire du tout. Un simple signe de tête pour simple politesse.
Quelques minutes dans les bains m’avaient déjà relaxé suffisamment : je n’avais pas eu le droit à la même séance d’entrainement que mes trois équipiers, j’avais besoin de moins de repos qu’eux. Et puis j’avais sans doute prononcé d’avantage de mots en une seule demi-journée que pendant toutes mes années à l’académie. J’estimais avoir fait suffisamment d’efforts pour le moment.

Les missions allaient être compliquées à mener, je m’en doutais bien. Construire un travail d’équipe avec des équipiers qu’on n’apprécie pas forcément, et qui ne nous apprécie pas plus, c’était plus que compliqué. Mais peut-être qu’en gardant notre sérieux, ou au moins un peu de professionnalisme, nous parviendrions à quelque chose de potable. Du moins à exécuter des stratégies basiques qui permettraient à chacun d’entre nous de développer sa force comme il l’entendait, à défaut de pouvoir travailler ensembles de façon cohérente.

J’attrapais mes affaires, et je me rhabillais, avant de quitte les lieux. Je n’avais pas spécialement envie de faire quoi que ce soit ce soir. Pas non plus envie de réfléchir. Dormir, ce serait déjà bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 53
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Points d'expérience:
9/100  (9/100)
Points de vie:
148/148  (148/148)
Points de chakra:
121/121  (121/121)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Ven 8 Juil 2016 - 1:24

La terre est un mystère de création. L'homme naquit sans compréhension. Il y a sûrement quelques hypothèses qui pourraient nous démontrer que toutes ces méconnaissances, rend une personne ou une chose unique. Mais derrière le mystère se trouve quelques bien fait, il attise la curiosité, l'envie de savoir, d'apprendre chaque jours. Luciole, en ce moment voudrais comprendre l'énigme qui entoure ce personnage, Akai. Parti des thermes sans trop d'explication, brisant le silence en provoquant un débat des plus habiles afin de définir l’authenticité de ses compagnons. L'incompréhension, le mystère, planait comme un vent glacial venu des pays du nord. Une interrogation qui suscitait la réflexion du jeune genin...

*Pourquoi... Il n'est pas shinobi et ne le sera jamais ? Mais pourquoi venir ici, pourquoi donc s’inflige-t-il le supplice d'intégrer les rangs de Shousan. Un homme qui vit à l'encontre de ses idéaux ne peut pas trouver la paix. Quel curieux personnage... Il y a trop à penser ça me fatigue l'esprit. Je n'ai pas besoin de ça après l’entraînement d'aujourd'hui. Pour l'instant je vais m'en tenir au fait que c'est un gars de l'équipe.*

Luciole se leva, sortit du bassin pour se rendre près du crochet ou son essuie pendait. Le tissu enroulé autour de sa taille, il dressa quelques mots...

« Je suis épuisé, on rentre chez nous Oni et moi. On se voit au prochain entraînement... Passez une excellente fin de soirée... »

Luciole tourna les talons à ses deux coéquipiers. Il rendit l'essuie à la dame de l'accueil et s'estompait dans les rues sombres de Shousan pour atteindre son logement. Avant d'installé sa carcasse fatiguée dans son lit, il remplit la gamelle du chien de croquette ainsi qu'un bol d'eau. Une caresse amicale et douce flirtait le dos d'Oni. Luciole avait pris place dans son matelas pour finir sa journée épuisante. Il ne l'avait jamais trouvé aussi confortable qu'en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Ven 8 Juil 2016 - 15:30

Les réponses de ses équipiers étaient plus qu’intéressantes, mais celles d’Akai était la plus interpelante de toutes, ce qui fit Jirobû se renfermer sur lui-même, pour l’une des premières fois de sa vie.

*Mais qu’est-ce qu’Akai-kun a voulu dire par là ? Il n’est pas shinobi, mais pourtant il s’entraîne avec nous, et il ne le sera jamais dit-il ? Il avait l’air de pas vouloir parler de ça, vu le ton qu’il a utilisé… Ce type est une énigme vivante, et lui parler revient à parler à un steak…*

Faisant la moue, Jirobû ne pouvait s’empêcher de s’interroger quant aux réelles intentions d’Akai alors que deux de ses comparses quittaient déjà le bain, le laissant seul avec Kaouri, le dernier membre de la meute. A vrai dire, il lui faisait un peu peur. La technique qu’il avait lâchée tout à l’heure à l’entraînement était impressionnante et apparemment très puissante vu qu’elle avait décomposé Henry. Il lâcha un baîllement relativement bruyant et quitta le bain à son tour.

Il voulait des réponses à certaines de ses questions et était prêt à se rendre chez son sempai afin d’en savoir plus au sujet de ses équipiers. Ou plus précisément, au sujet d’Akai. Il parlerait avec Kaouri de ses origines aussi, mais cela viendrait plus tard. Et puis, quelqu’un qui voulait devenir shinobi dans le seul but de se venger, à vrai dire, ça faisait un peu peur à Jirobû. C’est ce genre de personnes qui sont prêtes à tout pour parvenir à leurs fins, et qui ne reculeraient devant rien dans leur quête de pouvoir.

Cependant, le poids de l’entraînement se faisait quand même sentir malgré le bain qu’ils venaient de prendre, aussi relaxant était-il, et Jiro préféra rentrer se reposer. C’était beaucoup plus important que le reste ! Il rentra donc de suite dans sa résidence, se prépara à manger et partit dormir, histoire d’être paré pour toute éventualité qui se présenterait le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Lun 1 Aoû 2016 - 11:35

Akai : 14 xp
Luciole : 13 xp
Jirobû : 13 xp
Kaouri : 12 xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa   Aujourd'hui à 7:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Bassin privé de Kazuhiro Uchiwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre [privé avec Mitsuko]
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PARTIE RP
 :: 
Pays du Feu
 :: 
SHOUSAN [OUVERT]
 :: 
Quartier Nord : Loisirs et Commerces
 :: 
Bassins thermales
-