AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Ringoame, le village des Pommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun-Woo Yu Fang
Genin de Yuki
Genin de Yuki


Messages : 416
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Points d'expérience:
2/100  (2/100)
Points de vie:
305/305  (305/305)
Points de chakra:
30/220  (30/220)

MessageSujet: Ringoame, le village des Pommes   Ven 1 Juil 2016 - 21:56

Ringoame est un petit village d'une centaine d'habitants, bordé à l'Est par de gigantesques vergers. On y cultive des pommes succulentes, et on y fait aussi de la compote et du cidre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Ringoame, le village des Pommes   Dim 3 Juil 2016 - 12:09

Eihiko était normalement toujours ravi de recevoir des lettres de l’académie, ou des autorités du village. Que ce soit pour une mission, un entrainement, ou un combat, ce garçon était partant pour tout tant que ça lui permettait de vivre sa vie de ninja à fond. Mais celle qu’il reçut ce matin-là doucha l’enthousiasme qu’il avait mis à l’ouvrir. On lui avait donné une mission pour étudiant, en guise de punition pour son échec de la dernière fois. Le blondinet trouvait ça complètement injuste, mais bon, comme il n’avait rien dit des réelles circonstances de sa mission, forcément, c’était logique qu’on lui demande de faire quelques TIG pour le remettre un peu dans le droit chemin. A tous les coups c’était signé de Ours-senseï.
Bon cela dit, ce n’était pas une si mauvaise mission. Apparemment, la récompense au bout était de premier ordre. De la compote et du cidre. De quoi faire un vrai goûter, et du bon en plus. Si c’était de la compote faite dans les vergers de Ringoame c’était niquel. Il ferait des supers pâtisseries avec ça, il avait déjà hâte ! Et en plus il avait la boisson pour un quatre-heures à thème. Si c’était pas magnifique.

C’est donc partagé entre la déception d’être puni et heureux de découvrir un nouveau village, qui avait l’air en plus très sympathique, qu’Eihiko prit la route qui sortait de Shousan. Le village des pommes ne fut pas très compliqué à trouver : il y avait des panneaux indicateurs avec des petits dessins à quelques kilomètres du petit bourg. Des pommes qui dansaient, formant une ronde appétissante.
Le Genin commença à apercevoir les vergers avant de voir la première maison. Ils étaient sur un plateau en surplomb du village, et s’étendaient littéralement tout autour.
Ca contrastait même un peu avec le village. Un tout petit patelin, mais de gigantesques étendues de pommiers
.

** Crevindiou, c’bin grand ! **

Une rechute. Depuis que Eihiko avait rencontré ce paysan à Ito, ça lui arrivait souvent quand il sortait du centre-ville. Heureusement ça ne durerait que quelques instants et tout revenait à la normale à peine quelques secondes après.

Eihiko franchit la distance qui le séparait de Ringoame, et jeta un œil à l’ordre de mission. Il devait rencontrer un certain Hozu Gozubuki, et il avait une adresse. Qu’il trouva sans peine : c’était la plus grande maison du village. Une sorte de mairie, en fait, alors que ce n’était que le propriétaire des exploitations. Il resta un moment à lire l’histoire de ce petit village, devant la porte d’entrée. La famille Gozubuki avait fait planter des vergers, puis Ringoame s’était bâti autour de ceux-ci, accueillant une petite population de travailleurs, et formant petit à petit un village. Ce n’était pas un très vieux village, en soi, quatre ou cinq générations d’existence seulement. Mais il y faisait bon vivre et leur vie tournait autour des pommes. Elles étaient la source de revenue, de travail, mais aussi un lien qui reliait toutes les familles ici. Simplement, les hommes comme les femmes avaient presque tous un travail qui les liaient aux vergers, hormis quelques commerçants plus communs dans les bourgs. Boulangerie, épicerie, et un berger possédant un petit élevage de chèvres.

Le blondinet frappa à la porte, trois coups secs. Une grosse voix caverneuse lui cria d’entrer. Ce qu’il fit, sur la pointe des pieds. La timidité rattrapait toujours le garçon quand il rencontrait une nouvelle personne.
Un homme de haute stature était en train de préparer un petit déjeuner, que deux enfants semblaient attendre avec impatience. L’homme lui tournait le dos. Les enfants le regardaient avec curiosité. Un garçon et une fille, plus jeunes que lui d’au moins cinq ans. Le garçon, en particulier, regardait son bandeau avec envie et admiration.
Eihiko marmonna un bonjour d’une voix basse, presque cassée. C’est le moment que choisi Hozu pour se retourner.


« Bonjour, mon garçon. Je suis Hozu Gozubuki. Tu dois être le jeune ninja envoyé par Shousan, pas vrai ? Comment t’appelles-tu ? »
« Eihiko. »
« Eihiko-kun alors ! Parfait. Tu as déjà mangé Eihiko ? »
« N…. »
« Bah peu importe, assieds-toi je t’en prie. »


Le blondinet s’exécuta. Quand on l’invitait à manger, il répondait toujours présent. Et puis, c’était un gage de sympathie propre à le mettre à l’aise. Il se détendit immédiatement. Surtout que Hozu revenait vers la table, servant quatre tartelettes garnies de tranches de pomme, qui semblait absolument succulentes.

« Je dois bien t’avouer que je suis curieux de savoir pourquoi Shousan envoie un Genin, cette fois. C’est ta première mission ? »
« Non, j’en ai déjà fait deux. Seulement, la dernière était un échec, du coup, on m’a confié une mission pour étudiants. Pour que je puisse réfléchir apparemment … »
« Ahaha, une punition quoi ! Bah, ne t’en fais pas, tu n’es pas le premier à nous venir dans ce cas-là. »
« Sérieusement ? »
« Eh oui ! C’est une sorte de tradition je dirais. Dès qu’un jeune ninja rate une mission, on l’envoie ici pour qu’il nous donne un coup de main ! C’est une mission facile que de cueillir des pommes, un peu physique mais rien d’insurmontable pour un shinobi. Et puis, ça permet de faire un travail moins stressant, ça donne du temps pour se remettre en question. C’était quoi ta dernière mission ? »
« Des voleurs à Ito … J’ai retrouvé la marchandise mais j’ai laissé filer les deux voleurs. Les marchands étaient contents, ils ont récupérés leurs biens et les vols ont cessés, mais les autorités ne partageaient pas leur enthousiasme … »
« Je vois, je vois. C’était pas un gros échec alors. »
« Ouais, mais c’était une mission de rang D, du coup je me suis fait un peu gronder … C’est super bon, ce que vous avez préparé ! »
« Héhé ! Fait avec les pommes de Ringoame, les meilleurs pommes du monde ! »


Eihiko sourit comme toute réponse. Hozu avait l’air gentil. Sa carrure ne le présageait pas, mais il avait l’air d’être un type cool.
Ses deux enfants n’avaient pas parlé jusqu’ici, mais le garçon tenta quelque chose :


« Dis Eihiko, tu nous monterais une technique ninja super cool ? »
« Voyons, Kaito, il n’est pas venu pour faire une démonstration ! Pas la peine de déranger un ninja de Shousan avec ça ! »
« Mais Papa ! D’habitude on voit des étudiants qui ont tous les mêmes techniques … Pour une fois que c’est un Genin ! Il doit maitriser des techniques super cools ! »
« Kaito, je t’ai dit que … »
« Ce n’est pas grave monsieur Hozu. Ca ne me dérange pas du tout ! Kaito c’est ça ? Tu sais comment on m’appelle à Shousan ? »
« Non ! Comment ? »


Le blondinet sourit. Il était toujours ravi de pouvoir faire une petite démonstration de son talent particulier, et de se la jouer un peu. Il n’en avait pas souvent l’occasion alors il en profitait un maximum quand il le pouvait. Sans se lever, Eihiko attrapa une pomme dans la corbeille à fruit, et la jeta à l’autre bout de la pièce. Le trois personnes en face de lui s’exclamèrent, stupéfaites. Et le Genin disparut de devant eux dans un éclair de lumière blanche, se retrouvant instantanément à l’autre bout de la pièce, à rattraper la pomme. Il revint s’asseoir avec un sourire devant leurs yeux ébahis.  

« On m’appelle l’éclair blanc ! »
« Ouaaaah trop cooool ! Comment tu fais ça ? »
« Il a utilisé une permutation non ? »
« Mais non Mariza, t’y connais rien, il a rien laissé derrière lui, ça peut pas être une permutation ! »


La petite fille semblait blasée et moins impressionnée. Eihiko était un peu déçu de n’avoir touché que deux personnes de son public, mais il répliqua quand même avec calme. De toute manière, il ne savait pas vraiment être méchant.

« Je ne sais pas utiliser la permutation … »
« Alors que tu es Genin ? »
« Eh non. Je n’en ai pas besoin, je suis le Genin le plus rapide du monde ! Ce que je viens de faire c’était juste ma vitesse maximum ! »
« C’est trop bien ! Comment tu fais pour aller aussi vite ? »
« Un ninja ne révèle pas ses secrets, Kaito ! »


Les deux enfants semblaient éberlués cette fois, mais par pour la même raison. La fille semblait sceptique, alors que son frère était tout simplement admiratif. Tant pis, le blondinet ne pouvait pas plaire à tout le monde après tout ! Il s’était déjà fait un fan, s’était amplement suffisant pour le rendre très content de lui.
Hozu reprit la parole :


« Bon, une fois que tu auras fini de manger, je t’emmènerais aux vergers. J’espère que tu seras aussi rapide à faire ton travail qu’à te déplacer ! Ahaha ! Tu verras, c’est pas bien compliqué. Tout ce que tu auras à faire, c’est parcourir les vergers et ramasser les pommes qui sont mûres. Tu sais comment les reconnaitre ? »
« Oui ! A part les arts ninjas, je n’ai que deux compétences : la forge, et la nourriture, les fruits en particuliers. Je devrais m’en sortir ! »
« Tu es fait pour cette mission alors ! Bon, je vois que tu as fini, viens je vais te conduire sur le plateau. »


Eihiko acquiesça et lui emboîta le pas, après avoir adressé un signe de la main pour dire au revoir aux deux enfants. La mission commençait plutôt bien, et dans une bonne ambiance. Le Genin avait déjà oublié que c’était une punition. La joie de vivre naturelle du blondinet reprenait déjà le dessus et il était prêt à travailler dur pour remercier Hozu de son accueil.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ringoame, le village des Pommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» MAIGRET DE CANARD AUX POMMES ET MIEL
» Compote de pommes aux amandes
» Aumonieres de Livarot aux pommes
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PARTIE RP
 :: 
Pays du Feu
-