AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Aire d'entraînement de Eihiko et Sham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Eihiko et Sham   Lun 25 Juil 2016 - 18:21

Eihiko était à la fois déçu et rassuré. Faire l’entrainement avec Sham aurait été motivant et amusant, mais d’un autre côté il aurait sûrement perdu le petit concours proposé par Kisuke. C’est à ce moment-là qu’il remarqua la façon dont son ami parlait et regardait Ours-senseï. Il semblait ne pas beaucoup l’apprécier. Le blondinet tomba des nues. Qu’est-ce qu’il s’était passé, pendant qu’il regardait ailleurs et jouait à la métamorphose, pour que ces deux-là ne s’entendent pas comme ça ? En plus, Kisuke semblait sympa. Il faudrait qu’il pose la question à son ami plus tard pour espérer comprendre.

Mais pour l’instant, il fallait continuer l’entrainement aux ninjutsus basiques. Pour le moment, pas de métamorphose d’un plus haut rang à apprendre alors. Il devrait se contenter de celle qu’il avait. Eihiko était un peu vexé, mais il comprenait ce que voulait dire leur senseï. Il venait tout juste de maitriser celle de base, il était peut-être un peu trop pressé de passer aux étapes supérieures. Pour le moment, compléter simplement les bases et s’ôter quelques points faibles gênants serait suffisant. Pour pouvoir utiliser à son plein potentiel son combat au corps à corps, son véritable style de combat, il lui fallait simplement les techniques de mobilité et de déplacement maintenant. C’était l’essence de son style et il ne fallait pas qu’il l’oubli. L’adhésion lui permettrait de bouger sur des surfaces qui pouvaient rendre des adversaires impossibles à atteindre jusqu’ici. Et la permutation lui permettre de bouger très rapidement avec une dépense de chakra minimum. Voire même d’échapper à un ennemi bien plus fort que lui, et éventuellement plus rapide.

Mais ce n’était pas l’unique raison pour laquelle Eihiko voulait apprendre à maitriser son chakra un peu mieux, et il l’expliqua à Kisuke avec une honnêteté toujours aussi … désarmante.


« Oui vous avez raison, je ne dois pas perdre de vue que ma façon de combattre, c’est de foncer sur l’ennemi et de réaliser des enchainements d’attaques rapides. Mais c’est à ça que je pense en vous demandant de m’apprendre du ninjutsu non-élémentaire ! J’aimerais réussir à mieux maitriser mon chakra, afin d’augmenter mes possibilités avec celui-ci. Pour le moment, le chakra particulier que je possède me permet déjà de faire des trucs super cools avec l’élément lumière. Mais si je maitrise mieux mon chakra, je maitriserais peut-être mieux l’Hikari ! Et si j’associe un élément Hikari plus fort à mes attaques de combat rapproché, que je rends mon Hikari Taijutsu plus fort, je pourrais peut-être créer de nouvelles techniques encore plus fortes. »

Et il ajouta en aparté dans sa tête.

** Et je pourrais tenir tête à l’Eclair Noir. Ou au moins, découvrir qui il est. Je dois venger Chizara Akimichi, et protéger le monde yokaï. Ca n’ira pas de juste être un bon combattant, rapide, et tout ça. Il faut absolument que je maitrise l’Hikari Taijutsu. C’est ma réelle marque de fabrique. **

Tout son plan passait cependant par la maitrise de l’adhésion. Et les explications de Kisuke allaient dans ce sens. Créer une couche de chakra dense, qui permettrait de grimper à une surface solide. Eihiko acquiesça et commença à s’éloigner vers un arbre, histoire de faire quelques tests. Dense. Qu’est-ce que ça voulait dire au juste pour le jeune blondinet ?
En tous cas, il posa la plante de son pied contre l’arbre et fit quelques tests en envoyant du chakra dedans. Mais ça n’avait pas l’air de vouloir coller à l’écorce. Il y eut différentes réactions cela dit. Du répulsif, l’écorce qui s’effrite légèrement … Mais alors de là à réussir à coller son pied …


** Danse ? **

C’est bien ce que je craignais.

** Ca doit vouloir dire que le chakra que je concentre dans mon pied doit être perpétuellement en mouvement. Peut-être même avec une sorte de rythme régulier, comme s’il suivait un morceau de musique qui repassait en boucle. Ca doit être pour ça qu’Ours-senseï a parlé de conserver le chakra en danse. Il ne doit pas aimer danser. Je le comprends, ça fait trop peur ! Et encore, là il danse tout seul. Attendez, le chakra-fille ça existe ? C’est quand même une très bonne question … Je me demande si Ours-senseï le sait … **

Eihiko se rapprocha de son senseï. Il avait l’air totalement innocent, mais aussi très contrarié quand il prononça ces paroles.

« Dites, Ours-senseï. Le chakra des filles est différent du nôtre ? Ca doit être plus facile pour elles de le faire danser si c’est le cas … Il n’y a pas beaucoup de garçon qui aiment danser, et mon chakra ben … J’ai l’impression qu’il ne veut pas non plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Eihiko et Sham   Jeu 28 Juil 2016 - 17:30


Sham refusa la proposition de Kisuke. Décidément ce gamin était véritablement têtu. Au moins autant que son père. On pouvait voir comment Oma cherchait déjà à la forger. Toute cette colère qui sommeillait en un aussi jeune homme, ce n’était pas normal. Le mafieux en profiterait sûrement pour la tourner à son avantage. Remplir le garçon de haine, puis le manipuler à sa guise. Cette méthode n’étonnerait même pas Kisuke. Mais il ne pouvait rien faire pour le moment, pas en présence d’Eihiko. Et surtout comment s’y prendre ? Il trouverait bien. Pour le moment, si Sham voulait s’entraîner dans son coin, c’était son problème. Il ne pouvait l’y refuser, après tout les entraînements se devaient d’être libres.

Mais il voulait quand même s’impliquer pour Sham, lui montrer qu’il restait son senseï et qu’il ne le laisserait pas tomber pour une simple erreur. La confiance était primordiale, sinon qui sait comment se finir une mission un peu plus périlleuse. Le gosse semblait vouloir entraîner son invocation. Un excellent choix, celles-ci se montraient très utiles en combat. Kisuke avait également son propre pacte. Les chiens. Animaux indispensables pour traquer des ennemis. Kisuke était un as de l’espionnage, il comblait donc ses lacunes grâce à ses invocations.

Il effectua quelques mudras, et invoqua sa toute première invocation. Un Husky en bas âge, qui semblait ne jamais vieillir.

« Salut Polo ! La forme ? Marco va bien ?»
« Jusqu’à ce que tu m’appelles on peut dire que ça allait. Et pour Marco si tu veux savoir t’avais cas l’appeler lui. Qu’est-ce que tu me veux humain ? »
« Tu vois l’espèce de renard là-bas ? Tak qu’il s’appelle, une invocation aussi. Tu peux me l’entraîner un peu ? Vas-y mollo faudrait pas qu’il soit inutilisable ? Enfin je vais demander au gosse avant. »

Le senseï se dirigea vers le son élève, il peinait à garder le sourire, la réaction de Sham l’avait mine de rien touché, il ne voulait passer pour un être méchant.

« Tu vois l’invocation là-bas, le Husky ? C’est Polo, la mienne. Si tu veux il pourrait aider Tak pour son entraînement. Rien de mieux qu’une autre invocation pour s’améliorer. Je te le conseille vivement. Mais après encore une fois c’est comme tu le sens. Il s’appelle Polo. »

Il fallait maintenant s’occuper d’Eihiko. Celui-ci semblait à nouveau perdu dans son chakra. Forcément, c’était beaucoup moins ludique que s’il y a avait eu un concours avec Sham. Kisuke devait donc trouver une autre solution pour attiser la concentration du jeune garçon. Mais alors qu’il réfléchissait, celui-ci vint à lui.

« AHAHAHAHAHAH… Quelle bonne blague ! Ah mais… Tu es sérieux ?»

Kisuke tentait tant bien de mal de conserver son sérieux, Eihiko avait confondu la densité avec la danse, certes il était jeune, mais celle-ci il fallait la faire quand même.

« Non, non, il n’y a pas de chakra spécifique aux filles. Ahahah ! »

« Plus sérieusement. Tu n’as pas bien compris ce que je voulais te dire. Quand j’ai utilisé le terme « dense » je ne parlais pas du sport, ou du loisir comme tu veux, je voulais parler de la densité. Apparemment tu ne sais pas ce que c’est. Pour t’expliquer grossièrement la densité. En gros on a pris une valeur qu’on a dit qu’elle faisait 1. Un litre d’eau dans notre cas. Quand pour un litre, ou un kilogramme c’est la même chose pour l’eau, la taille de ce qu’on mesure, imaginons du plomb par exemple, est plus petite et bien l’objet est plus dense. Par exemple pour un avoir un kilo de plomb et un kilo de plume on va avoir peu de plomb mais énormément de plumes, c’est que leur densité n’est pas la même. Bref je suis pas clair on s’en fou je vais faire beaucoup plus simple. C’est compliqué en fait j’suis pas physicien moi ! »

« En gros. Tu dois concentrer énormément de ton chakra dans un petit espace. Faire en sorte qu’il soit compact sous ton pied. Rien à voir avec la danse. »


Il avança jusqu’à son sac. Et en sortit une barquette de fraise. Rapidement, il alla l’accrocher en haut d’un arbre, en utilisant lui-même l’adhésion.

« Si tu arrives à l’attraper tu as le droit de la manger. Interdiction de l’attraper d’une autre manière qu’en utilisant l’adhésion. Sinon l’entraînement sera fini pour toi et retour à l’académie ! »

Il espérait qu’il allait échouer. Ces fraises, c’était son seul casse-croûte.

[Si tu veux utilises Polo à ta guise. Il a un tempérament un peu hargneux, et un odorat très développer (en gros tu peux pas te cacher) c'est tout ce que tu as besoin de savoir]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sham Ono
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 1102
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
76/100  (76/100)
Points de vie:
115/115  (115/115)
Points de chakra:
360/360  (360/360)

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Eihiko et Sham   Ven 29 Juil 2016 - 14:19

Alors que Tak décousait avec le clone face à lui Kisuke vint une nouvelle fois trouver Sham. L'adolescent croyait que s'éloignant de la sorte il allait pouvoir éviter ce genre de situation. Il s'était fourré le doigt dans l'oeil et pas qu'un peu. Il ne daigna même pas tourner la tête vers le pseudo senseï, toujours sous la colère provoquée par les dires de cet homme. Il n'en revenait pas. Comment avait-il pu lui parler de la sorte ? Il porta tout de même son attention sur le dénommé Polo. L'invocation de ce salop. Avait-il l'envie de faire appel à elle ? Pas réellement mais en même temps l'husky ne lui avait rien fait. Il n'avait rien à voir dans cette histoire. Mais il avait tout de même accepté de se lier avec cette enflure ... Sham secoua sa tête voyant qu'il allait trop loin. Il ne pouvait pas commencer à vouloir éviter toute personne proche de cette crapule. Il devait faire la différence entre lui et ses proches. Il ne répondit pas au débile, préférant directement entrer en contact avec le chien.

« Hey Polo ! Salut moi c'est Sham. » l'animal s'avança jusqu'au genin « Comment va ? Ca te dirais de me donner un coup de main pour entraîner Tak ? »

Aucun doute, Sham avait réellement une dent contre la personne s'occupant de son entraînement. Il allait jusqu'au point de l'ignorer totalement et l'appropriation de ses idées comme si de rien n'était. Apparemment aux yeux de l'adolescent cet ordure n’existait tout bonnement plus.

 «Pourquoi tu me demandes ça alors que l'autre humain vient de dire que oui ? T'es débile ou quoi ?! »

L'adolescent en tomba sur le cul. C'était quoi ce clebs ? Pour qui se prenait-il ?!

« How calme toi le sac à puce ! »

 «Il me veut quoi le nabot ?! »

En un clin d'oeil Polo s'était retrouvé sur le muret aux côtés de Sham. Tous deux étaient pratiquement front contre front, l'un montrait les dents et grognait, l'autre ne faisait que dévoiler sa dentition.

« Fait gaffe à ce que tu dis. Serait malheureux de terminer ta vie en sac à main ! »

 «Vais me faire un plaisir de retaper ma niche avec la peau de ton dos humain ! »

« Tu ferais un bien beau tapis de bain dit moi ! »

Tous deux continuèrent à s'envoyer des insultes à tour de rôle. S'approchant de plus en plus. Ils se trouvaient maintenant truffe contre nez, se fixant chacun d'un regard mauvais. Ils ne faisaient que monter dans les tonalités. A tel point qu'à un moment l'Husky claqua des dents afin de tenter de faire comprendre qui était le chef ici. Malheureusement ça n'eut pas l'effet escompté, ça ne fit que transformer toutes ces menaces en quasi acte. Sham avait entre les mains une aiguille et Polo était prêt à mordre à pleine dent.

« Hey se passe quoi là ?! On m'entraîne ou quoi Sham ? »

L'adolescent porta son attention sur son ami. Il était venu à bout du clone qui se trouvait auparavant face à lui. Il n'avait assisté à pratiquement rien de la scène et s'en voulait un peu. C'est lui qui lui avait proposé de s'améliorer et voilà qu'il se disputait avec un stupide clébard ayant un stupide maître.

« Oui bien sûr je suis désolé. Tu nous aide ou pas sac à puce ? »

« Sham ! »

 «J'ai pas trop le choix nabot ! Faut entraîner quoi ? Ce truc roux et fourbe ? »

« How tu te prends pour qui ?! »

Apparemment l'entente ne passait pas non plus entre Tak et Polo. En un quart de seconde ils en étaient venu aux mains ou plutôt aux pattes. Sham n'avait jamais vu son ami comme ça, en même temps il était toujours traité de façon polie et courtoise ou alors comme un chaton vu son côté mignon mais jamais quelqu'un ne l'avait insulté de la sorte. Ca pour un entraînement c'était un entraînement. L'adolescent était debout sur le muret à encourager le Kitsune.

« Fait lui sa fête à cet bestiole de malheur ! »

Les clones de l'adolescent le suivait dans cet encouragement, pour une fois tous ce petit monde avait trouvé un terrain d'entente. Certain se plaignaient même de ne pas avoir d'argent sur eux pour parier sur le vainqueur. Les clones de feu allèrent jusqu'à ramasser des cailloux qui leur servirait de monnaie.

« Je vais te faire ravaler tes paroles Polo ! »

 «Essaye un peu pour voir rouquin ! »

Tous deux sautèrent l'un sur l'autre. Ils se battaient avec férocité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eihiko Tsubazame
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 524
Date d'inscription : 25/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
6/100  (6/100)
Points de vie:
222/222  (222/222)
Points de chakra:
273/273  (273/273)

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Eihiko et Sham   Mar 2 Aoû 2016 - 16:17

Eihiko regarda avec une pointe de jalousie le chien s’éloigner vers Sham. Il allait avoir le droit à un entrainement passionnant, avec un gentil toutou !
Mais tout ceci disparu bien vite quand Kisuke lui présenta une barquette de fraise, qu’il déposa sur une branche. Même si elles étaient perchées dans un arbre, le blondinet percevait leur fumet qui était vraiment attirant. En plus elles étaient rouges à souhait. Elles devaient vraiment être super bonnes. Et pour être honnête, il préférait mille fois un exercice pénible avec des fraises comme récompense que de s’entrainer avec un super chien invoqué.

Bon après le problème restait le même. Réussir à grimper à l’arbre en utilisant l’adhésion, et pas simplement ses muscles. Bon, apparemment pour le moment il s’était gourré sur toutes ses pistes de réflexion. Même si Eihiko n’avait pas exactement compris toutes les explications d’Ours-senseï, il comprenait au moins l’essentiel.
La densité du chakra était l’élément important de l’adhésion. Il en fallait une bonne quantité sous le pied pour réussir à accrocher aux surfaces.


** C’est un peu louche quand même. Juste concentrer du chakra à un endroit permet d’y rester accroché ? Je pensais plus qu’on transformait son chakra en une espèce de colle ou qu’on se faisait pousser des sortes de crochets d’alpinisme, genre pour qu’ils s’attachent à la surface et nous maintienne en l’air contre les lois de la gravité … **

Gravité, densité … Trop de concepts complexes pour le gamin, qui conclut simplement que le chakra n’était pas si malléable que ça. Il y avait des méthodes permettant d’obtenir différents effets. De là à parvenir à une explication claire et précise … Il y avait un monde. Et s’il parvenait à rentrer dans ce monde, ce qui l’attendait au bout, c’était des fraises. Autant dire que c’était plus que motivant ! Eihiko se dirigea à nouveau vers l’arbre, et posa ses deux poings sur ses hanches, le temps de réfléchir à tout ça.
Mais la réflexion n’avait jamais été son fort. Il fallait qu’il tente quelque chose, qu’il passe à l’action en bonne et due forme pour se faire une meilleure idée de ce qu’il pouvait faire.

Eihiko envoya du chakra vers la plante de ses pieds, afin de l’étaler sur elles. Mais il réalisa bien vite une première chose : il ne pouvait pas en concentrer autant ici que lors de ses habituelles utilisations de la maitrise du chakra. En termes de quantité, à peu près cinq fois moins en fait. Et avec ce peu de chakra il devait faire quelque chose de dense. Du coup, pas moyen de le mettre partout. Il devait vraiment le concentrer sur l’extrémité, au niveau de la peau. Et en ne laissant aucune zone moins concentrée. En part égale partout, un peu comme s’il avait une flaque de chakra qui épousait la forme de ses petons.
La sensation était étrange. Il avait l’impression de marcher avec des chaussons. Il posa un premier pied sur l’écorce, puis un second. Il tenait debout à l’horizontal ! Au moment où il se disait qu’il était trop fort et que ça marchait bien, cependant, la pression se relâcha soudainement, et il chuta d’un bon mètre, directement sur le postérieur.


« Aie … »

** Evidemment, ça paraissait trop facile. Un chakra aussi densément concentré ne reste pas en place alors. Il se dissipe au fur et à mesure des secondes. Du coup, pas moyen de rester en place … Si je comprends bien, il faut que je l’alimente pour qu’il conserve la même densité. Si j’en crois ce qui vient de se passer, à peu près toutes les dix secondes. **

Eihiko fit un second essai à chaud, en tentant sa nouvelle idée. Il grimpa facilement le long du tronc mais au moment où il tendait le bras pour prendre la barquette de fraises, ses appuis le trahirent, et il manqua de tomber. Heureusement, grâce à un bon réflexe, il réussit à faire un petit salto et à retomber à peu près sur ses deux jambes. Le choc résonna quand même dans tout son squelette, lui arrachant un frisson douloureux. Rien de cassé, mais ça n’avait pas vraiment fait du bien. Dommage, il était si proche !

** Hum … Pas facile de maintenir un flux de chakra aussi dense tout en réfléchissant à autre chose. Je suppose que je ne pourrais y arriver qu’en pratiquant un peu. Réussir à grimper du second coup aurait été trop beau. J’ai été trop présomptueux. Je ne dois pas oublier que ma manipulation du chakra, même maintenant que je connais mieux mon chakra Hikari, n’est quand même pas du niveau de celle d’un pro-ninjutsu. Je dois travailler d’avantage, et avec des précautions. Pas à pas. **

Quand même, que de chemin parcouru depuis l’académie. Son professeur de l’époque aurait été fier de lui. Les longues heures passées à pratiquer sa maitrise du chakra avec Hihiki portaient enfin leurs fruits. Il avait fallu plusieurs facteurs pour déclencher ça. La visite du monde des Yokaïs et de l’île de Mousouchiku, et aussi un peu de confiance en lui acquise au tournoi, notamment. Et aussi les conseils de Kisuke. Mine de rien, même s’ils étaient assez simples, il avait l’air de savoir comment faire avec Eihiko. Ce que son précédent professeur, qui se cantonnait à des exercices très académiques, n’avait pas forcément su exploiter. Si on le distrayait avec des motivations qui lui plaisaient, il ne pensait plus au fait d’échouer, et arrivait tout de suite plus facilement à de meilleurs résultats.

Les essais s’enchainèrent un à un. Pas de grands essais, Eihiko faisait juste quelques pas sur l’arbre avant d’effectuer des sauts acrobatiques pour retourner au sol. L’idée c’était juste de se laisser penser à autre chose ou d’enchainer des mouvements tout en maintenant un flux de chakra constant au niveau de la plante de ses pieds.
Et en plus il s’amusait bien à faire ses cabrioles. Même s’il était plutôt souple et rapide, le fait de pouvoir se hisser de quelques pas à l’horizontale lui permettait d’avoir de meilleurs points de départ pour inventer des acrobaties en tous genres.

Finalement, quand il se sentit prêt et qu’il sentait qu’il pouvait maintenir le flux de chakra, Eihiko grimpa l’arbre en une seule fois, jusqu’à se hisser tranquillement sur la branche où se trouvait la barquette de fraises, qu’il attrapa victorieusement. Tout content d’avoir réussi, il s’assit et attrapa un premier fruit qu’il engouffra le sourire aux lèvres. Suite à quoi il se mit à faire des grands gestes en direction de Kisuke, puis de Sham et de Tak
.

« Ours-senseï ! Sham ! Vous en voulez ? »

Il s’apprêtait à ajouter le nom de Tak pour leur lancer des fraises depuis son perchoir, mais il vit que le renard était en train de se battre férocement avec le super chien invoqué.

** C’est bizarre comme entrainement. On dirait plutôt une bagarre entre deux types bourrés dans une taverne … Y’a aucune technique là-dedans … **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Eihiko et Sham   Ven 5 Aoû 2016 - 18:53


« Et bien tu vois, ce n’était pas si difficile Eihiko, je dirais même que tu es assez rapide à assimiler les techniques de bases. C’est parce que tu as un super senseï ça ! »

Kisuke ne pouvait pas se poser deux minutes. Il avait espéré, au vu du dossier d’Eihiko que les techniques de bases lui donnent beaucoup plus de mal. Ce qui n’avait pas été le cas. La métamorphosent avait pris un peu de temps certes, pour un Genin, mais le professeur avait du intervenir à de nombreuses reprises pour le guider. Il s’amusait certes, mais il s’attendait à pouvoir faire la sieste tout l’après-midi.

Sham lui faisait son truc dans son coin. C’était bien d’un côté, devoir gérer deux élèves ça demandait beaucoup de temps. Du coup Polo, son kuchyose, s’occupait de l’entraînement de Tak. Kisuke gardait tout de même un œil attentif. Son invocation était très expérimentée, elle pouvait ne faire qu’une bouchée du jeune renard bizarre. Mais il semblait ne pas y aller à fond. Il suivait les consignes, et permettait vraiment au Genin d’entraîner sa propre invocation. Décidément, celui-là était un élément très prometteur, dans un autre style qu’Eihiko. Le choix d’entraîner son compagnon était excellent, cela lui ferait un véritable atout en combat, être deux était toujours mieux que d’être seul. Logique en même temps.

Malheureusement, il craignait pour la cohésion de son équipe. La relation entre Eihiko et Sham était très bonne, cela sautait aux yeux. De véritables amis. Un très bon point pour les missions, ils ne feraient ni l’un ni l’autre passer leur propre intérêt en premier, c’était là la véritable force d’une équipe. Par contre, la relation entre Kisuke et Sham allait poser problème. Allait-il lui faire confiance lors d’une situation périlleuse ? Allait-il suivre ses ordres ? Rien n’était moins sûr, même si son instinct de survie allait jouer pour beaucoup.

Décidément, cet entraînement n’était d’aucun repos pour Kisuke. Mais rafistoler ses liens avec Sham, ce serait pour plus tard, il fallait laisser la colère redescendre.

« Bon Polo, c’est pas tout mais Tak est une invocation aussi, pas une peluche, faudrait être un peu moins mou du bide ! »

« Lâche-moi un peu tu veux humain ! »

L’invocation grogna et chargea Tak. Exactement ce que voulait Kisuke. Maintenant, Polo allait redoubler d’énergie.

Il fallait donc qu’il s’intéresse à Eihiko désormais. Fini les techniques de bases. Il fallait quelque chose de plus pointu. Comme ça il aurait le temps d’aller faire sa sieste. Il avait la technique parfaite pour cela. Le poing de foudre. Technique incontournable du taijustu raiton.

« Bon Eihiko. Maintenant, fini de rigoler. On va s’attaquer à du Taijustu élémentaire. Je sais que tu connais déjà les techniques de base, et que ton affinité est le Raiton. Logique au vu de tes talents si particulier ! »

« La technique à laquelle tu vas maintenant t’entraîner est le Poing de Foudre. »

« Le principe est simple. Concentrer son chakra autour de ses poings, puis utiliser son affinité pour charger son poing d’électricité. Tu connais les basiques. Tu devrais pouvoir te débrouiller. »

« Il est important pour un shinobi de pouvoir appréhender lui-même les techniques qu’il souhaite maîtriser. Je t’ai aidé pour les techniques de bases parce que tu avais des difficultés. Maintenant débrouille toi, je ne t’aiderais que si tu bloques réellement. »


Sur ces mots, il retourna s’allonger contre son arbre, zyeutant les deux jeunes Genins dans leur entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Eihiko et Sham   Aujourd'hui à 15:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Aire d'entraînement de Eihiko et Sham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PARTIE RP
 :: 
Pays du Feu
 :: 
KYORI (Ruines)
-