AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Zone n°4 [Réservé aux Genins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Reijiro Yamanaka
Hyokage
Hyokage


Messages : 1410
Date d'inscription : 24/07/2010

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/300  (0/300)
Points de vie:
515/515  (515/515)
Points de chakra:
530/530  (530/530)

MessageSujet: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Ven 31 Oct 2014 - 17:06

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Sam 18 Juin 2016 - 14:37

Convocation : Jirobû Akimichi.

Tu as reçu ce matin une lettre t'informant de te rendre à une aire d'entrainement où te retrouvera un Chuunin du nom de Kazuhiro Uchiwa. Apparemment, tu te dois d'apprendre quelques techniques et le village a besoin de t'évaluer avant tes premières missions.

On utilisera cette aire d'entrainement. Pour y entrer il faut entrer dans la forêt, et suivre un petit sentier où tu trouveras un panneau qui indique la direction de l'aire d'entrainement. Une porte grillagée se trouve un peu plus loin, permettant d'accéder à une clairière complètement entourée d'arbres. Elle est coupée en deux par un ruisseau. D'un côté, il y a un véritable champ de souches d'arbres. De l'autre, simplement de l'herbe.

Dans le fond, ton flair Akimichi repère une ruche bourdonnante. Sinon, à part quelques oiseaux qui chantent de ci et de là il n'y a pas grand signe de vie. Ton senseï ne semble pas encore être là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Sam 18 Juin 2016 - 15:05


La matinée ne faisait que bien commencer. En effet, en tant qu'Akimichi qui se respecte, Jirobû avait été chercher de quoi se préparer un bon petit repas au lever pour le lendemain: Poulet, riz, nouilles, oeufs,... Bref, de quoi être paré pour le petit-petit-déjeuner de 8h00 et pour le petit-déjeuner de 8h30. Il alluma son gaz et commença à faire bouillir l'eau pour le riz et les nouilles, en profita pour couper son poulet et préparer son omelette. Une fois que tout ça était préparé, il lui restait encore un peu de temps pour son paquet de chips du matin, et il s'installa alors, assis sur l'un des nombreux oreillers qui jonchaient le sol de l'appartement-cuisine, afin de déguster ces fines lamelles de pomme de terre.

Le mélange d'odeurs était parfait pour un petit matin, il ouvrait l'appétit, et qui plus est, le doux fumet du poulet éveillait ses sens en venant lui caresser l'intérieur des narines, tel un doux baiser chaleureux lorsque l'on s'éveille. Cette effervescence s'évanouit assez tôt: à peine le paquet de chips terminé qu'une nouvelle odeur vint s'ajouter à celà, et cette odeur n'avait pas l'air comestible du tout. Une lettre vint se glisser sous la porte.


*Hm... C'est quoi ça?*

Après de nombreux scritch et quelques scratch, Jirobû avait finalement réussi à ouvrir l'enveloppe qui s'était glissée dans le jour de sa porte. Il recracha les quelques morceaux de papier qui restaient encore dans sa bouche, et parcourut relativement vite son contenu.

Il avait finalement été convoqué pour son premier entraînement en tant que Genin. Un certain Kazuhiro Uchiwa allait le prendre sous son aile. D'ailleurs, en parlant d'aile... Il s'empressa de prendre ses deux petits-déjeuners, bourra son sac de chips et partit au lieu de rendez-vous, l'aire d'entraînement n°4.

Située dans la forêt, il dût traverser une bonne partie de la ville avant d'enfin arriver à sa destination.

*Tiens, une fôret, comme à la maison! Je me demande comment vont les autres? A cette heure-ci, maman devrait être en train de préparer ses gyozas dont elle a le secret, et papa... Doit sûrement être en mission. Pour changer... Bon, apparemment, c'est par ici que ça se passe!*

Plongeant la main dans son sac pour en ressortir un énième paquet de chips, Jirobû s'enfonça dans la forêt. Le chemin pour arriver à l'aire d'entraînement n'était vraiment pas compliqué, et même le dernier des abrutis pouvait y accéder facilement. Il suffisait de suivre un chantier, à travers la forêt, et de suivre les indications. Quelques petits "pioupious" et "bzbz" venaient également se loger au creux de l'oreille du shinobi, qui n'avait qu'une seule idée en tête: Manger. Et s'entraîner aussi, mais ça c'était pour après.

*Maintenant que j'y pense, les abeilles ça fait à manger aussi... Et les oiseaux, c'est presque comme du poulet! Je crois que je sais ce que je vais manger ce soir!*

Il y était enfin arrivé. Un petit grillage, rien de bien méchant. Il lui suffit de le pousser, et il se retrouvait dans une clairière divisée par un ruisseau. Il décida d'aller s'installer sur l'une des souches présentes dans la zone, afin de pouvoir terminer son repas en paix.

*...Personne?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Sam 18 Juin 2016 - 15:53


Kazuhiro Uchiwa

Jirobû était effectivement seul dans la clairière. Mais pas pour longtemps ! Avec une habileté et une classe sans pareille, quelqu’un sauta soudainement le grillage, effectuant un atterrissage parfait, tout en souplesse et en force.

Kazuhiro’s theme

Kazuhiro remit ses lunettes de soleil en place du bout de l’index. Chemise à fleurs par-dessus son armure de ninja qu’on voyait à peine, tongs et bermuda. Le corps détendu malgré ses muscles puissants et dessinés avec science, il ne portait pas d’armes apparentes.
Mais, surtout, il transpirait le style. Son port de tête, son allure, tout évoquait en lui une véritable star du rock.

Il tendit le bras en direction de l’Akimichi, index tendu et pouce relevé, la forme évoquait un pistolet.

« Yo ! Tu dois être Jirobû ? »

Poseur comme pas deux, il ramena sa main vers sa poitrine pour se désigner.

« Je suis Kazuhiro ! Voyons, tu n’as qu’à m’appeler Kazu-sempaï. Senseï serait un peu abusé : je ne suis que Chuunin après tout. »

Tendant les deux bras vers le côté, coudes repliés, en signe de ce qui pourrait être une excuse, il ajouta :

« J’te le dis de suite, mon nindô c’est qu’on doit profiter de la vie à 100%. Dans une vie de ninja y’a plein de moments où on est obligé de mettre sa vie en jeu et d’être sérieux. Alors quand ce n’est pas le cas, je pense qu’on doit être de bonne humeur et savoir s’amuser. T’en pense quoi ? »

Ce n’était pas vraiment un test. Plutôt une façon de jauger la personnalité de celui qui serait sûrement bientôt un bon ami. Et un camarade. Kazuhiro n’était pas comme les Uchiwas qui avaient rejoints l’Empire. Il avait oublié ses racines. La recherche de la gloire et de la puissance, la corruption qui sévissait sur son clan, que le sharingan finissait invariablement par rendre fou à lier. C’était parce que les Uchiwas ne savaient juste pas se détendre qu’ils finissaient par péter un câble. Pour lui c’était une évidence.
Lorsque les Uchiwas avaient ralliés l’Empire, il avait laissé derrière lui tout le reste de sa famille. Ses parents, sa chère petite sœur … Mais c’était pour faire le bien. Shousan était celui qui avait raison. D’ailleurs, un jour, Kazuhiro arracherait sa petite sœur adorée aux griffes de l’ennemi. Pas par vengeance, mais par amour.
Car un Uchiwa cessant de ressentir l’amour devient un esclave du sharingan.
Mais il est des racines qu’il avait conservées. Par exemple, l’amitié inexplicable entre les Uchiwas et les Akimichis, qui trainaient dans leurs mœurs depuis des siècles.

Du coup, Jirobû lui fut immédiatement sympathique.
Kazu sortit un papier de sa poche. Les quelques notes sur la spécialité de Jiro.

« Alors. T’es un pro-taï, comme moi, c’est ça ? Ca explique pourquoi ils m’ont demandé de te préparer avant les premières missions. Logique. Bien ! Parfait ! »

Kazu se mit en garde. Une paume tendue devant, les genoux pliés, et l’autre main prête à intervenir au niveau de son cou. Quelque chose de classique, somme toute.

« Tu me montres ce que tu sais faire vite fait ? Pas besoin de te rendre malade pour rien, je ne veux pas te mettre une branlée pour te mater ou un truc du genre. Y’a que les senseïs qui savent pas péter de travers qui font ça. Je veux juste évaluer ton style de combat ! Histoire de ne pas tenter de t’apprendre n’importe quoi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Dim 19 Juin 2016 - 13:55

Cela faisait maintenant un petit moment que Jirobû avait terminé son repas, et enfin, la grille s’entrouvrit, afin de laisser passer un peu de vent. Une ombre se dessina ensuite derrière, passa par-dessus pour ensuite atterrir devant les yeux ébahis de l’Akimichi.

*Woooo ! C’est lui Kazuhiro-sensei? Il a l’air sympa!*

Bien vite, Jirobû déchanta. Ce shinobi avait surtout l’air d’un charlot qui se la pétait. Cet homme ne pouvait être celui qui lui apprendrait l’art du Taijutsu, ça n’était pas possible. Les mots manquaient lorsque  ce nouveau protagoniste commença à lui parler ; il ne put donc que d’acquiescer d’un simple geste de la tête, d’un visage impassible. Il laissa l’homme se présenter et agir comme il le voulait, et apparemment il n’avait pas beaucoup d’autre choix vu qu’il s’avérait que celui-ci était bel et bien son sensei. Ou plutôt, son sempai, comme il l’avait lui-même si bien demandé.

« Si pour vous, profiter de la vie à 100%, c’est manger tout ce qu’on peut, alors, je suis d’accord avec vous, Kazu-sempai ! »

Sans même savoir pourquoi et encore moins sans crier gare, un sourire se dessina sur le visage de Jirobû. Apparemment, malgré la forte mauvaise impression de poseur que son maître lui avait faite, il commençait à le trouver sympathique après seulement quelques échanges. Si c’était là la vraie force de la cool-attitude, il ne pouvait que s’y soumettre. Cet homme était chuunin après tout, il avait très certainement beaucoup à lui apprendre.


« Oui sempai, je suis pro-Tai ! » Alors qu’il était en train de lui répondre, Kazuhiro se mit en garde. Apparemment, il voulait tester le jeune Akimichi. Cela faisait beaucoup trop longtemps qu’il ne s’était pas battu, mais il n’avait de toute façon pas le choix. Il fallait bien que son nouveau maître voie de quoi il était capable.

« Pas de soucis, je vous montre ça de suite ! Seulement, après un combat, moi, il me faut manger. C’est une tradition ! » *Du moins pour moi*

Ni une ni deux, Jirobû se mit également en position de combat. Etant donné que Kazuhiro possédait un papier sur lui contenant des informations sur l’Akimichi, il savait que la dernière chose à faire était de commencer par lui montrer sa maîtrise du décuplement… Mais hélas, Jirobû n’est pas du genre à s’écouter penser, mais plutôt du genre à se jeter tête baissée dans le combat.

Il enfila donc son gant plus rapidement que l’éclair, s’élança vers son sensei tout en décuplant son poing. Il lui asséna donc l’un des plus gros coups qu’il lui est permis de donner : Le GomuGomu no Elephant pistol !
[hrp : Désolé, trompé de manga…]

*Hmpf… Je peux pas lui montrer grand-chose de plus, vu que je suis Genin il sait que je peux utiliser les trois autres techniques, c’est peut-être la seule manière que j’ai de le surprendre un minimum*

[Décuplement rang 1 activé (-30chakra, +20%for, -10%vit/adr)]
[Gant MQ équipé(7+1)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Dim 19 Juin 2016 - 19:51


Kazuhiro Uchiwa
Vie : 147/152 Chakra : 492/517 Energie : 97/117

Kazu partit d’un grand rire, mains sur les hanches.

« Chacun sa propre façon de vivre sa vie à 100%, Jiro (je peux t’appeler comme ça ?). Si t’aimes manger, t’aurais tort de t’en priver, j’suis à fond avec toi sur ce point-là ! Affirmer sa personnalité, c’est une bonne manière de vivre à 100% ! Si on doit devenir quelqu’un d’autre pour être ninja, c’est qu’on n’a pas les couilles de s’assumer tel qu’on est ! »

Jirobû lui montra ensuite quelque chose de fort intéressant. Un coup de poing très puissant, utilisant la force du décuplement du clan Akimichi. Kazu s’était attendu à un coup puissant, mais pas autant. Il avait mis ses deux bras en opposition pour parer l’attaque, mais il ne s’en sortit malgré tout pas sans quelques bleus. Il avait tenté d’encaisser sans bouger, avec sa seule constitution et son armure, sans essayer d’esquiver. Et même s’il était Chuunin, l’attaque était passée au-travers de sa garde ! [Kazu perd 5 points de vie].
Kazu adressa un sourire à son kohai, même si c’était le maximum qu’il pouvait faire pour le moment, pour quelqu’un qui sortait de l’académie c’était pas mal du tout. Un peu lent peut-être.

« Un digne héritier des Akimichis. L’attaque a perforé ma garde, j’ai commis une erreur en ne voulant pas esquiver ahaha ! Tant pis pour moi. T’as une force peu commune pour un Genin. Bon, t’es encore un peu lent et maladroit, mais t’as aussi l’air costaud. Avec un peu d’entrainement, et le panel technique pour pouvoir placer tes attaques, j’aimerais pas être ton adversaire dans quelques mois ! »

Il était sincère. Kazu n’était pas du genre à se prendre au sérieux. Si ses kohais devenaient plus forts que lui, il en serait le premier heureux. Surtout s’il arrivait à leur insuffler un peu de bonne humeur en passant et qu’ils devenaient capables de garder le sourire en toutes circonstances, à prendre la vie du bon côté.
Bien sûr, c’était légèrement différent pour les missions.
Mais avoir une attitude cool, c’était aussi une façon de montrer une image positive des shinobis de Shousan. Le Chuunin avait bon espoir de faire de Jiro un type cool, lui aussi.

« Bon je sais ce qu’on va faire et ce que je pourrais t’apprendre. On commence ça après ta pause goûter du coup ! »

Kazu s’éloigna vers le côté de la clairière, dans la direction des ruches. Il composa quelques signes de main, et en attrapa une avec sa main nue. Les abeilles voltigeaient autour de lui mais leurs dards ne semblaient pas pouvoir percer sa peau.

[Maitrise du chakra : -25 chakra, +3 constitution]

Il revint se poster en face de Jiro, à environ quinze mètres de distance.

« Bien. Je vais te lancer la ruche et tu vas l’attraper. Mais avant, tu vas utiliser une maitrise du chakra pour augmenter la résistance de ta peau et empêcher les abeilles de te piquer, ok ? Ca permettra aussi d’avoir quelque chose sur te concentrer afin que tu ais une distraction qui te rende la tâche que je vais te donner moins facile ! Que sais-tu de l’énergie ? Tu as dû en apprendre pas mal à l’académie si tu as étudié le taijutsu en spécialisation principale ! Le chakra est la force du corps et de l’esprit, l’énergie purement la force du corps. Mais je suppose que tu le sais déjà. Bien. Je vais te lancer la ruche en utilisant mon énergie, tout en maintenant mon armure de chakra. Et tu me rendras la pareille ok ? »

Avec un sourire il ajouta :

« Si tu rates, je te laisse refaire ta protection de chakra, et on recommence, et ainsi de suite. Je te filerais un truc contre les piqûres si y’a un souci. Et t’as des fumigènes sur la souche à côté de toi. Si y’a un gros problème balance-moi la ruche et exploses-en un au sol, les abeilles s’en approcheront pas. Ah, et si tu arrives à faire ça, je t’apprendrais une technique vraiment cool ! »

Le poseur tendit un pouce victorieux pour l’encourager. Il attendit quelques instants, puis rassembla son énergie pour envoyer la ruche vers Jiro.

[-20 énergie : 1 lancer de ruche]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Dim 19 Juin 2016 - 22:10

Alors qu'il s'approchait de plus en plus de son sempai, Jiro (car c'était son petit nom à présent) voyait sur son visage se dessiner un sourire de plus en plus marqué, jusqu'à ce qu'il atteigna enfin Kazuhiro. Il ne put contenir un léger cri de joie, qu'il s'empressa de taire relativement vite. Après tout, son maître n'avait pas bougé. S’il avait voulu, il aurait très certainement pu esquiver l'attaque.

Ceci dit, un compliment vint se glisser dans l'oreille de l'Akimichi qui commença à rougir. Ce n'était pas tous les jours que ce "gros lard" était complimenté, que du contraire.

L'entrainement allait reprendre son cours, mais avant ça, Jirobû devait se reposer. Il avait déjà épuisé une grande partie de son chakra et sortit donc l'un de ses paquets de chips restant encore dans son sac.
[+20chakra] Quelques 10 minutes plus tard, et sans avoir relâché son sensei du regard, Jirobû se releva d'un bond, prêt à en découdre avec la suite de son entraînement. Ils allaient devoir se faire des passes de ruche... mais apparemment ces passes n’allaient pas se résumer à de simples lancers, non. Ils allaient, en quelques sortes, utiliser la ruche comme « réceptacles » d’énergie. En soi, la ruche en elle-même va simplement servir de projectile. Elle va surtout permettre de pouvoir canaliser l’énergie en un seul et même point, ce qui est la base de toutes les techniques du Taijutsu.

«Et bien, ce que j’ai retenu de l’énergie Kazu-sempai, c’est que plus j’étais fort et gros, plus j’allais en avoir. Et que je devrais l’utiliser pour mes techniques. Et que donc, il fallait que je mange beaucoup, et que je m’entraîne beaucoup, pour être beaucoup plus fort ! »


La maîtrise du chakra de Jirobû lui permit de pouvoir encaisser le premier lancer de son maître sans trop avoir de soucis de piqûres.
[Maîtrise du chakra -25chakra | +3CON]
Maintenant, les choses sérieuses allaient commencer. La ruche arriva à toute vitesse sur l’Akimichi, qui fut même surpris de la célérité à laquelle celle-ci vint s’écraser dans l’une de ses mains. Il n’avait hélas pas eu le temps de vraiment réfléchir à la question de l’énergie avant cela, et du coup il dût y méditer tout en faisant abstraction du bourdonnement des abeilles autour de lui, qui ne cessaient de s’agiter et qui continuaient à sortir de leur ruche, tout en attaquant le pauvre Jirobû.

*Si je me souviens bien, l’énergie est donc propre à mon corps, et donc mon esprit n’a rien à voir avec elle. Ca ne me sert donc à rien d’essayer de méditer et d’essayer de transférer volontairement mon énergie dans mon bras… Ca ne fonctionnera pas comme si je voulais seulement concentrer mon chakra, comme pour le décuplement. Ou alors, serait-ce le cas ? Je suis perdu ! Je peux absolument pas montrer que je le suis à Kazu-sempai sinon il ne va plus vouloir m’apprendre quoi que ce soit ! Je dois absolument réussir !*

Toujours ce bourdonnement incessant mais qui commençait vraiment à devenir de plus en plus insistant au fil de la réflexion de l’Akimichi. Il fallait passer à l’action ou les abeilles allaient percer l’armure de chakra qui était le seul rempart du shinobi.


*Je n’ai qu’à me concentrer à ne rien penser, c’est tout simple ! Si je fais comme pour le chakra, mais sans réfléchir, alors mon esprit ne sera pas sollicité ! Et donc… Techniquement, ce sera de l’énergie qui va arriver !*

Jirobû mit donc en application ce à quoi il venait de penser. C’était certes un raisonnement plus que léger, mais c’était tout ce qu’il avait à présenter à Kazu pour l’instant. Et puis, y’avait quand même une technique à la clé, donc autant lui balancer ça histoire d’en finir le plus rapidement possible. Un genre d’aura entoura la main de Jirobû juste au moment où la ruche se décolla de celle-ci… Ou bien était-ce du miel ?


« Voilà sempai ! Je crois qu’on peut passer à la super technique de la mort dont tu me parlais ? »

Il n’y avait bien sûr aucune once d’arrogance dans la voix de Jirobû. Il pensait réellement avoir réussi à envoyer cette ruche en utilisant l’énergie, et voulait plus que tout entamer son apprentissage avec sa première véritable technique !


[-25 chakra (Maîtrise du chakra)]
[-20 énergie (Lancer de ruche)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Lun 20 Juin 2016 - 4:02


Kazuhiro Uchiwa
Vie : 147/152 Chakra : 492/517 Energie : 77/117

Kazu éclata d’un rire bruyant et joyeux aux paroles de son kohai. L’énergie, c’était un truc qui s’obtenait en étant fort et gros ! Donc il fallait manger beaucoup ! Excellent ! Jiro était un jeune homme authentique. En phase avec lui-même. Il avait accepté qui il était et vivait ainsi sans se soucier de l’éthique. C’était avec une base comme ça qu’on formait de vrais ninjas. Des bons, avec une personnalité bien dessinée.
Pas des machines à tuer froides et austères comme on trouvait à Yuki, ou des rouleaux compresseurs sanguinaires comme on trouvait dans l’Empire.

Kazu avait fait partie d’une équipe quand il était lui-même Genin. Une équipe décimée lors d’une bataille chèrement remportée. Il n’y avait eu que deux survivants, lui et une jeune femme du clan Hyuuga. Il pensa à elle en cet instant, qui ne pouvait pas le blairer. Enfin, presque pas. Ils avaient quand même partagé un lourd événement malgré tout.
Bref, il repensait à sa façon d’enseigner à elle. Militaire, en somme. Dure, intransigeante, et préparant ses élèves à toutes les situations. Tandis que lui préférait laisser s’exprimer la personnalité de chacun pour donner une mosaïque de personnages hauts en couleurs. Mais bon, repenser à tout ça ne lui apporterait rien. Cette femme était mariée, Chuunin, et refusait catégoriquement qu’il l’approche à moins de cent mètres pour lui parler philosophie. Tant pis.

Bon, y’avait plus urgent. Jiro venait de réceptionner la ruche que lui avait lancé Kazu. Il n’y avait pas vraiment été tendrement, mais l’Akimichi était fort, pas besoin de prendre des pincettes non plus avec lui. La preuve, il réussit à la rattraper. Et même à la renvoyer. Avec pas mal de force, plus qu’il ne devrait en avoir malgré son gabarit certain.
La ruche arriva dans la direction de Kazu … Qui fit une rechute.

Kazuhiro’s theme 2

Kazu sauta souplement en avant, bondissant tel un léopard. A la manière d’un gardien de but, il rabattit la ruche contre sa poitrine et effectua une roulade impeccable dans l’herbe fraiche de la clairière. Revenu un genou en terre et un genou plié, il se redressa ensuite, tout en faisant tournoyer la ruche sur son index.
Ses lunettes de soleil n’avaient même pas bougées d’un centimètre sur son nez. Et sa chemise n’avait aucune trace verdâtre à cause de l’herbe. Un bouton avait sauté dans l’opération, révélant sa peau bronzée et le haut de son torse. Main opposée sur la cuisse, sourire ravi. Il avait parfaitement réussi sa réception, et sa pose finale.
Voilà ce que c’était, d’être authentique !

Jiro l’arracha à ses congratulations personnelles en lui demandant ce qu’il en était de la technique de la mort qui tue. Ah ouais, cette technique-là. A vrai dire il avait presque oublié que c’était le but de cette sympathique partie de ballon-ruche.
Il montra sa paume à Jiro.

« On y vient. Toute cette énergie que tu as ressentie, tu vas maintenant la concentrer dans un point précis : la paume de ta main. Et là tu frappes avec la paume. Je vais te montrer, il te suffit de faire la même chose. Soit prêt à réceptionner, ca va venir vite. »

Kazu lança la balle en hauteur, la laissant retomber devant son visage, puis à hauteur d’épaules … Son énergie fluctua, se concentrant vers sa paume, et il frappa d’un coup sec, mais précis, en plein milieu de celle-ci. La ruche vrombit dans l’air, traçant une ligne droite jusque dans les bras du jeune Akimichi. Elle était plus solide qu’elle en avait l’air, car malgré la force de l’impact elle était restée en un seul morceau.

« Le secret c’est de frapper en plein milieu d’un coup droit et fort, sans fioritures, sans hésitations et sans mouvement superflu. Un atémi classique, dans les règles de l’art, renforcé avec de l’énergie. Si tu frappes en plein milieu, la ruche ne se cassera pas et volera parfaitement droit. Et si tu utilises cette technique sur un être humain, sur le milieu de son corps, juste là en visant du bas vers le haut … »

Il désigna un point juste au-dessous du thorax.

« Alors il sera décroché du sol et volera, comme cette ruche. Enfin exerces-toi déjà sur la ruche. On verra après pour essayer sur quelque chose de vivant. »

Et les abeilles alors ? Depuis qu’il avait mis sa protection de chakra en place, Kazu les avait simplement oubliées.

[-20 énergie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Lun 20 Juin 2016 - 11:55

Impossible de savoir ce qui était le plus impressionnant : la capacité de Kazu à effectuer des cascades totalement inutiles, mais tout à fait cool, ou bien le fait qu’on ait l’impression que ses lunettes de soleil étaient collées à son visage, et même en faisaient partie intégrante de son corps. Rien ne semblait vraiment pouvoir désarçonner ce pro-tai spécialisé en cool-attitude (bien que ce ne fût vraiment pas le but de Jirobû), et d’ailleurs le prochain exercice allait être un peu plus délicat. Il s’agissait ici de concentrer son énergie non pas dans son bras en entier comme pour l’exercice d’avant, mais de la concentrer dans sa main. Un point beaucoup plus précis, mais encore une fois…

Ce n’était pas quelque chose qui s’éloignait fortement du décuplement que tout Akimichi qui se respecte se doit de connaître. Le plus difficile n’allait donc pas de concentrer son énergie, mais de pouvoir frapper au bon endroit, Jiro n’était pas le plus adroit des shinobis (loin de là, même) et il savait pertinemment que quoi qu’il tente de réaliser, si cela demandait un minimum de précision, il lui faudrait deux, voire trois fois plus de concentration que pour n’importe quelle autre personne de son niveau. Surtout que c’était extrêmement important pour Jirobû de ne pas casser cette ruche. Il devait récolter son miel à la fin de la journée !

Quelques petits bourdonnements plus tard, la ruche s’éleva dans les airs. Jirobû ne faisait qu’observer la chute de celle-ci, et s’entraîna à donner des coups blancs à côté de celle-ci. Il savait qu’il devait être sûr de son coup à au moins 200%, même si il n’était pas très fort en mathématiques, il se devait de choisir le bon moment. Sinon c’était son estomac qui lui ferait la tête jusqu’à la fin de sa vie. Les abeilles commençaient à se faire de plus en plus pressantes, comme si elles encourageaient l’Akimichi à frapper dans cette ruche. Mais rien n’allait le détourner de son entraînement. Absolument rien.

*Kazu-sempai, je crois que j’ai enfin chopé le bon timing ! Maintenant que c’est fait, reste plus qu’à tout concentrer dans ma main histoire de t’envoyer un boulet de canon !*

Un léger sourire commença à se dessiner sur le visage de Jirobû alors qu’il continua à faire ses exercices dans le vide. Peu de temps après il déposa la ruche un instant sur l’une des souches, afin de se laisser le temps de se concentrer sur ses flux d’énergie. Ses réserves étaient plus que limitées et il savait pertinemment bien qu’il ne pouvait pas se rater, sous peine de devoir encore une fois s’arrêter pour manger.

Et maintenant, on y était. La ruche décolla de la souche, le tout en restant bien droite. Une nuée d’abeilles fondit alors sur Jirobû, qui restait impassible. Après tout, il avait son armure de chakra pour le protéger. Le bourdonnement se faisait de plus en plus insistant, plus rien n’existait en dehors de la ruche, ce bourdonnement, Kazu et Jirobû. Ils se retrouvaient dans le vide total, jusqu’à ce que la ruche passe au-devant du visage, puis de l’épaule du genin. Le bon moment était enfin arrivé ! Il venait de s’en imprégner pendant quelques bonnes minutes, et là on y était enfin, l’instant où tout cet entraînement était sur le point de payer.

D’un bruit qui fendit l’air, Jirobû déploya sa paume, et vint la caler contre la ruche, en plein centre, afin de la renvoyer à son maître. Elle n’était bien évidemment pas aussi rapide et puissante que ce qu’il lui avait envoyé, mais après tout c’était bien normal : des années d’entraînement les séparaient.

Après que la ruche attint Kazuhiro, un nouveau bourdonnement se fit entendre, la nuée d’abeilles sorties tout à l’heure s’était séparée en deux groupes distincts : L’un suivait la ruche afin de s’agiter autour de Kazuhiro tandis que l’autre restait sur Jirobû, tournoyant de manière menaçante, comme si elles s’apprêtaient à attaquer les deux individus qui subissaient leurs assauts depuis maintenant un bon moment.


« Kazu-sempai, cette technique a vraiment l'air énorme! »



[-20 Energie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Lun 20 Juin 2016 - 17:00


Kazuhiro Uchiwa
Vie : 147/152 Chakra : 454/517 Energie : 97/117

Kazu se campa sur ses deux jambes arrières, se repliant sur lui-même afin d’encaisser la réception de la ruche. Pas question de faire le poseur cette fois. Même si c’était une ruche, envoyée avec la puissance de l’énergie il ne pouvait pas la rattraper en faisant le mariole. Ca faisait aussi partie de son nindô après tout. Être à 100% soi-même voulait aussi dire que dans les moments importants il fallait déployer toutes ses capacités !

Il se redressa, la ruche en main. Ses doigts y étaient agrippés fermement, à cause de l’impact. Elle n’avait pas cassé, donc Jiro avait déjà saisi l’essentiel de la technique.
D’ailleurs, l’Akimichi semblait apprécier la technique. Kazu leva le pouce avec le sourire comme pour approuver ses paroles. Entre eux se trouvait un nuage d’abeilles. Bon, pour la suite, plus besoin des abeilles maintenant.
Kazuhiro posa la ruche par terre. Les abeilles, progressivement, s’en rapprochèrent et y élurent de nouveau domicile. Kazu était désolé pour elle, mais il n’était pas un Aburame : les insectes, il s’en fichait royalement.
Il retira ses lunettes, dévoilant des yeux aux pupilles rouges. Le sharingan. Il inspira, et frappa l’air, à côté de la ruche au sol. D’où il était, Jiro put entendre quelque chose … Comme des … murmures ? Et un courant d’air glacial. C’était à glacer le sang, tout autant que les yeux pourpres.
Les abeilles décollèrent toutes, fuyant cet endroit maudit, jusqu’à la dernière et laissant leur ruche derrière elles. Elles semblaient complètement paniquées.
Bientôt il ne resta que Kazuhiro, Jirobû et la ruche vide.

[-14 chakra : sharingan rang 2, -10 chakra : ???]

L’Uchiwa remit ses lunettes de soleil en place. Puis il adressa un sourire à Jiro, et attrapa quelque chose de mielleux dans la ruche qu’il porta à la bouche. Un délice, ce miel. D’un mouvement ample, dénué de chakra ou d’énergie cette fois, il lança la ruche à Jiro.

« Tiens tu l’as bien mérité. Si j’ai bien retenu pour toi être authentique, c’est manger autant que tu pouvais et t’entrainer pour devenir plus fort, c’est ça ? Comme je te disais, tant que tu seras dans mon équipe, chacun aura le droit d’affirmer sa personnalité. Il est délicieux, en plus, ce miel ! »

Kazu laissa l’Akimichi profiter de la récompense de ses efforts. Une technique énorme hein …

« La technique que nous apprenons se nomme le Houshou. On l’appelle aussi la paume écrasante, mais je n’aime pas trop ce surnom. C’est un peu l’inverse d’écraser, c’est plutôt l’idée d’utiliser la force de l’impact pour propulser en fait. Elle est excellente pour quelqu’un comme toi dont la force physique et la résistance sont les principaux atouts. Surtout qu’elle ne consomme pas de chakra. Elle est classée dans les techniques de taijutsu pur, un taijutsu uniquement basé sur la force physique. Pour te dire la vérité je l’utilise très peu car je préfère rester au corps à corps, mais propulser son adversaire au loin peut être une excellente idée parfois, quand la situation est périlleuse, ou quand tu te retrouves face à quelqu’un de plus fort que toi au corps à corps. Ou encore quand tu veux amener quelqu’un à un point précis du décor. »

Il prenait le temps d’expliquer à Jiro les différents éléments et utilisations de cette technique plus astucieuse stratégiquement qu’il n’y paraissait afin de lui laisser le temps de manger. Kazu connaissait bien les Akimichis. Quand ils mangeaient, c’était le moment ou jamais de leur dire des choses importantes : ils s’en souvenaient d’autant mieux car leur mémoire fonctionnait alors à plein régime.
C’était une autre bonne raison de laisser un Akimichi manger quand il en avait envie. Enfin c’est l’argument qu’il utiliserait pour couvrir son kohai si on lui faisait des remarques sur sa façon de mener ses entrainements ou ses missions. Tout le monde pointait du doigt Kazu, disant que ses méthodes n’étaient pas dignes des shinobis de Shousan. C’était juste que personne ne comprenait réellement ce qu’elles signifiaient. A part le Shoukage. Il ne pouvait pas trahir la confiance de cet homme. Il ne le ferait jamais.

« Bon on va passer à la dernière étape. Pour finaliser la technique pour de bon. Tu es déjà capable de concentrer ton énergie dans ta paume. Le plus difficile est derrière toi. Maintenant on va passer au mouvement requis pour effectuer parfaitement la technique. Le plus pratique serait d’essayer sur moi, mais ce n’est pas vraiment une bonne idée. Je ne suis pas trop fait pour me laisser frapper et je ne tiendrais pas tout l’entrainement si on commence comme ça. Ah j’ai une idée ! Je reviens ! »

Kazu s’éloigna dans la forêt. Quand il revint, il remettait ses lunettes de soleil sur son nez, et il était suivi par un ours de bonne taille qui semblait d’une docilité exemplaire.

[-14 chakra : sharingan rang 2]

Kazu tapota l’épaule de l’ours.

« Je te présente notre nouvel ami, Alfredo, il a accepté de nous aider. Merci à toi Alfredo ! Bien, il va te charger et tenter de te donner un coup de patte. Donne-moi un coup de patte au ralenti, Alfredo. Je vais lui détailler la technique comme ça. »

Alfredo s’exécuta.

« Bien, Alfredo court à quatre pattes, puis il se redresse. A ce moment-là il exposera son torse, et c’est le moment parfait pour la technique. Tu concentres l’énergie dans ta paume, alors que ton bras est en bas de ta poitrine, au niveau de l’estomac. Là tu remontes d’un coup sec, et tu frappes au niveau du thorax. »

Il effectua deux fois la démonstration, sans toutefois faire voler Alfredo.

« Même si Alfredo est un ours, il va être envoyé à distance fais-moi confiance. Personne ne peut encaisser un Houshou bien exécuté sans l’être, pas même lui. Tu peux essayer le mouvement dans le vide plusieurs fois si tu veux, dis juste à Alfredo quand tu es prêt ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Lun 20 Juin 2016 - 19:15

Certes, la ruche n’avait pas explosé et Kazu avait réussi à la rattraper. Il ne restait plus qu’un dernier point à effectuer, qui était le plus important de tous : Le test en situation réelle. Mais avant ça, PAUSE BOUFFE ! La partie la plus intéressante d’un entraînement ! Jirobû attrapa donc la ruche vide que son sempai lui envoya, y plongea purement et simplement sa main afin d’en récupérer le miel qui y était présent (un peu comme Winnie, oui).

Ce doux nectar qui venait caresser les papilles de l’Akimichi tel un plumeau qui viendrait lui caresser son gras fessier éveillait en lui des sensations éteintes depuis des lustres. [+20chakra/Energie] Kazuhiro arriva ensuite, accompagné de notre nouvel ami, Alfredo ! C’était un ours, tout ce qu’il y avait de plus banal, hormis le fait qu’il avait l’air d’obéir au doigt et à l’œil à Kazuhiro… Chose qui rendait son sempai encore plus cool ! Ce qui l’était un peu moins, c’était le fait que le « mannequin » d’entraînement serait en réalité ce bon vieil Alfredo l’ours brun. Ca promettait d’être un entraînement plus que rigoureux !

Après quelques petits échauffements du bras, Jirobû répéta quelques fois le mouvement qu’on lui montra un peu plus tôt : La paume ouverte, à hauteur de l’estomac, on étend et on remonte ! Il commençait même à apprécier le fait de répéter ces quelques mouvements à vide et se prit même à les répéter à voix haute.

« Paume ouverte, estomac, et on remonte ! Paume, estomac, on remonte ! Estomac, on remonte ! »

*Bien, je pense avoir chopé le truc maintenant! On peut y aller !*

Il regarda Alfredo et lui fit un signe de tête comme pour le prévenir qu’il était bel et bien prêt. Du tac au tac, l’ours lui fondit dessus. Jirobû prépara alors sa paume au niveau de son estomac, comme préparé plus tôt, en concentrant son énergie dans celle-ci. Il s’apprêtait à relever la paume de sa main, seulement Alfredo se révéla être beaucoup plus rapide que prévu, prenant donc le genin au dépourvu, qui se prit un coup de patte bien comme il faut. Il préféra accompagner le mouvement de celui-ci afin de subir le moins de dommages possible, mais le fait était quand même là, il s’était pris un sale coup de patte et il était sûr et certain de ne plus se faire avoir la prochaine fois. Kazuhiro l’avait prévenu : Il était beaucoup trop lent et il devait pallier à cela afin de s’améliorer, et quoi de mieux qu’un entraînement contre la nature afin d’augmenter un maximum ses capacités.

« C’est pas grave, c’est juste un petit coup de pattes ! Viens quand tu veux Alfredo-san ! Je t’attends ! »

L’ours s’élança à nouveau vers Jirobû, qui était cette fois-ci bien déterminé et de qui s’émanait une certaine aura tellement sa concentration était à son paroxysme. La course effrénée d’Alfredo ne semblait pas vouloir s’arrêter et ne semblait non plus contenir de failles. Seulement, les yeux d’un Akimichi ne laissaient rien passer lorsqu’il s’agissait de combat (Encore moins quand c’était contre de la bouffe potentielle), et dès qu’il vit la course de son adversaire ralentir, un éclair de génie lui traversa les yeux.

*Maintenant !*

« Houshou ! »

La main de Jirobû s’élança en direction du thorax de l’ours, qui était en train de lui dévoiler sa seule et unique faille lors de son attaque, vint s’écraser contre sa peau. Une fraction de seconde plus tard, Alfredo se retrouva à quelques mètres du genin, qui regardait sa main d’un air ahuri.


[-20EN – Houshou]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaouri no Kido
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 46
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Points d'expérience:
8/100  (8/100)
Points de vie:
130/130  (130/130)
Points de chakra:
128/128  (128/128)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mar 21 Juin 2016 - 4:38

Une convocation…’’ Kaouri no Kido, vous êtes convoqué demain à la zone d'entrainement n°4 afin de rencontrer votre nouveau senseï Kazuhiro Uchiwa et votre nouvelle équipe.’’ Voilà la lettre que j’attendais, ça fais un moment que je suis ici et je ne peux pas dire que j’ai vraiment progressé… Le monde est gigantesque et il y’a tellement à voir. La surface ne m'a pas distrait pour autant. Je me suis juste renseigné autant que j’ai pu sur ce monde…
Bien que j'ai accordé du temps a mes recherches, elles ne m’ont pas appris grand choses. Il se trouve que le clan Kido a été suffisamment discret pour ne pas se faire connaitre… Enfin c’est ce qu’ont pensaient. Les documents dont j’ai accès ne peuvent m’être utiles. Il faut que je monte en grade si je veux découvrir qui est cette silhouette ! De plus un entrainement ne me fera aucun mal.

Je me demande qui peut être ce Kazuhiro Uchiwa. J’ai lu que les Uchiwa ont presque massacrés les Hyuugas. Ils s’en sont très mal sortie. Le clan Hyuuga, lui, a su se défendre. Je prends mon équipement, enfile ma tenue et claque la porte. Direction la zone d'entrainement n°4 !

Voilà un panneau enfin ! J’ai mis des heures à trouver mon chemin dans cette foutu foret ! Les tunnels  de mon village me manquent. Ici tout est vaste je n’arrive jamais à trouver mon chemin… La zone n’est plus très loin…

Je vois que je suis loin d’être à l’heure… Mais qu’est-ce qu’il se passe ici ! Un ninja qui porte la même tenue que moi a fait valser un ours d’un seul coup ! Il doit surement s’agir de mon équipier… Il a l’air vraiment... C’est un gros ! Pourtant tout y est dans son attaque puissance, vitesse, timing. L’idée d’accomplir les missions en équipe ne me plaisait pas vraiment.
J'aurais préférer travailler en solo pour pouvoir récolter des infos sur mon véritable but. Cependant je suis forcé d’admettre que ce gars qui est genin comme moi, est fort ! Face à lui se trouve un homme habillé d’une drôle de tenue. Son corps ne manque pas d’entrainement contrairement au gros. Il doit s’agir de notre sensei, alors c’est lui Kazuhiro Uchiwa… Je me demande s’il a quelque chose à avoir avec le massacre des Hyuuga. Il va falloir que je me renseigne plus à son sujet, mais bon cela attendra. Il est grand temps de faire mon entré en scene…

« Yo, je suis Kaouri no Kido. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mar 21 Juin 2016 - 11:18

Le silence n’avait même pas eu le temps de s’installer dans la zone d’entraînement qu’un nouvel arrivant fit son irruption sur la scène. Ce qu’il voyait devait être relativement bizarre : on pouvait observer un homme en tongs, chemise à fleurs et avec des lunettes de soleil (alors que celui-ci n’était pas très présent aujourd’hui), se tenir debout en observant un ours qui était en train de voler, ainsi qu’un autre ours, la main légèrement dorée (sans doute à cause de l’énergie que celui-ci venait de déployer), regardant celle-ci bouche bée.

L’entrée de celui-ci était quasiment passée inaperçue aux yeux de Jirobû, qui était encore abasourdi par la technique que son sempai venait de lui apprendre. Il ne comprenait toujours pas comment il était possible de faire valser un ours d’un simple plat de la main, et quelques visions lui traversèrent l’esprit, visions de lui en train de se battre contre une myriade d’ennemis, et sortir sa botte secrète afin d’enlever une partie de son corps, un peu comme si il retirait un bouchon d’un évier… Sauf que là, c’était un bouchon qu’il enlevait d’un thorax.

Jirobû commençait presque à avoir légèrement peur de sa puissance, tout en étant admiratif de ce qu’il venait d’accomplir. Les quelques paroles du nouvel arrivant l’extirpèrent de ses songes. Il s’empressa de refermer sa bouche pour la rouvrir aussitôt

« Hoi Kido-kun. Je suis Jirobû ! Je suppose que tu viens t’entraîner aussi ? Tu vas voir, Kazu-sempai est trop kakoi ! »

Il observa son nouveau compagnon de route. A mi-chemin entre le blond et le roux, même si il dirait sûrement le contraire (comme tous les roux), il avait l’air d’avoir plus ou moins le même âge que Jirobû. Son regard s’arrêta sur un détail qu’il n’avait pas tout de suite remarqué, le bandeau présent sur l’œil de Kaouri témoignait d’une longue et lourde histoire, mais Jirobû s’en foutait pour le moment. Après tout, ça ne servait à rien de lui en parler si lui-même n’en parlait pas.

De toute façon, la seule chose qui comptait à présent était l’entraînement. Faire connaissance, ce sera pour plus tard, autour d’un bon repas. Bon repas que Jirobû ne payera pas, étant donné qu’il n’est pas du genre à payer le premier soir, ça non monsieur (madame) ! Il a été élevé selon certains principes, et ce n’est pas pour quelques nouvelles têtes qu’il allait les oublier. Cependant, l’impatience commençait à gagner Jirobû, qui léchait les restes de miel qui se trouvaient encore sur son poing (car non, ça n’était pas dû à l’énergie, cette teinte dorée… Vous y avez vraiment cru ?) en attendant de nouvelles instructions de la part de son sempai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 53
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Points d'expérience:
9/100  (9/100)
Points de vie:
148/148  (148/148)
Points de chakra:
121/121  (121/121)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mar 21 Juin 2016 - 12:36

Luciole se trouvait sur la place de la ville, une foule de gens était de sortie profitant de la chaleur pour prendre l’air. Un individu s’approchait rapidement, le genin était sur ses gardes et se retourne brusquement dans sa direction. Oni quand à lui grognait et montrait déjà ses dents. Le jeune homme était un peu effrayé en voyant le regard de Luciole se rivé sur lui et s’empressait de délivré le message.

« Luciole ? Voici une missive importante pour vous…  Désolé d’être apparu de cette manière, mais je suis relativement pressé aujourd’hui. A bientôt !»


Une caresse chaleureuse qui se glissait sur le sommet de la tête d’Oni afin de la rassurer…

« Calme toi Oni, ce n’est qu’un messager. Oui c’est moi, ce n’est rien. Vous m’avez juste un peu inquiété suite à votre approche. »

Luciole tendait la main pour prendre le parchemin qui se dressait devant lui, et l’émissaire avait aussitôt disparu de son chant de vision. Le jeune ninja brisait le sceau qui enfermait le message…

*Une convocation… Un entrainement en équipe prévu aujourd’hui.  Le sensei à l’air soit étrange, soit fort occupé pour ne plus se souvenir de l’heure… Quoi qu’il en soit je vais m’y rendre au plus vite. J’ai hâte de découvrir mes équipiers.*

Luciole quitte la place au plus vite pour rejoindre la forêt qui se trouvait à coté du village. L’air frais de la flore lui plaisait beaucoup. Quelques mètres plus tard un sentier aux dalles anciennes se déployait dans la foret. Là où le pavage du chemin prenait l’avantage sur la nature, on pouvait remarquer un petit air de dégout et un petit gémissement provenait d’Oni.

« Oui, je sais Oni, ça me dégoute un peu aussi ce mélange d’odeur… On dirait un mélange entre du miel, de la transpiration le tout saupoudré d’un petit coté bestial légèrement humide. On approche de l’air d’entrainement je suppose.»

Un vieux panneau en bois se dressait au bout du chemin pointant le nez vers la droite, la zone d’entrainement n° 4. Les deux ninjas empruntaient sans plus tarder cette direction, les odeurs étaient de plus en plus fortes. C’était certain, ils allaient bientôt retrouver l’équipe et le sensei.  Un grillage en fer forgé se dessinait devant leurs yeux, un petit grincement lors de l’ouverture et une clairière se donnait en spectacle, mettant en scène un ours et un ninja de forte corpulence. Juste à côté un autre genin venait apparemment d’arrivé son odeur n’était pas encore entachée de transpiration. Quelques pas plus loin, gisait un homme plus âgés, drôlement accoutré, c’était notre sensei…

*Je me souviens d’eux, ils ont passé l’examen dans la même salle que moi…*

« Waouf, waouf ! »

Oni trop enjoué à l’idée de se défouler annonçait notre arrivé, quant à Luciole un signe de la main et quelques paroles se dégageaient de ses lèvres.

« Oyo les gens, c’est donc vous mes futurs coéquipiers … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mar 21 Juin 2016 - 12:59

*Mes sens Akimichi sont en éveil… De la bouffe approche !*

Au grand désarroi de Jirobû, ce n’était hélas qu’un nouvel équipier, Inuzuka cette fois, accompagné de son éternel compagnon, Oni. Les présentations étaient déjà faites depuis quelques secondes, mais l’arrivée au compte-gouttes de ses coéquipiers l’obligeait à se répéter, ce qui commençait légèrement à l’agacer. Il n’était pas venu faire la parlotte, il voulait s’entraîner après tout. Et plus il y avait de gens qui arrivaient, plus l’entraînement se ferait long. Plus l’entraînement serait long, plus tard Jirobû pourrait manger. Et ça ne l’arrangeait pas du tout. Il ne pût cependant pas s’empêcher de regarder Oni avec un regard plein d’envie.

*Après tout, je n’ai jamais goûté de chien… Je me demande si les chiens Inuzukas ont meilleur goût que les autres chiens ? *

Apparemment, une odeur incommodait les deux nouveaux arrivants. Était-ce dû aux différents pets silencieux que Jirobû relâcha dans l’effort à chaque fois qu’il utilisait son énergie ? Non, c’était impossible, cela faisait trop longtemps qu’ils avaient été libérés. L’odeur devait être partie depuis un moment maintenant, ils étaient en extérieur. Alors quoi ? Est-ce que Kazu-sempai empestait ? Après tout, on ne sait toujours pas comment il a fait pour apprivoiser Alfredo… D’ailleurs, ce pauvre Alfredo, personne ne l’avait encore présenté ! On pouvait voir à son regard qu’il commençait à se sentir délaissé. De fait, Jirobû prit les devants et répondit enfin à son camarade Inuzuka.

« Je suis Jirobu. Lui, c’est notre sempai, Kazuhiro. Et lui, ici, c’est Alfredo ! Un ours domestique ! »

Au fur et à mesure que le dialogue avançait, on pouvait voir les yeux des nouveaux arrivants s’arrêter sur Jirobû. C’était donc lui qui empestait ? Il ne put s’empêcher de se sniffer lui-même afin d’en avoir le cœur net. Certes, il empestait. Mais c’était normal, un entraînement n’en serait pas un si on ne transpirait pas ! Et puis, c’était là le lot des Akimichi. Ils avaient un grand pouvoir qui n’était autre que leur constitution élevée, mais avec ce grand pouvoir venait de grands inconvénients… Ils transpiraient beaucoup plus facilement. Ceci dit, il n’était pas fatigué le moins du monde, d’ailleurs il pouvait continuer comme ça toute la journée durant, si Kazu-sempai lui laissait bien évidemment le temps de se  reposer quelques fois. Mais bref ! Trêves de futilités, il était temps de revenir aux vraies questions de la vie.

« Dis, c’est pour moi ce chien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mar 21 Juin 2016 - 13:54


Kazuhiro Uchiwa
Vie : 147/152 Chakra : 440/517 Energie : 97/117

Eh bien, Kazu ne savait pas vraiment si l’exercice serait facile ou difficile pour Jiro quand ils avaient démarré l’apprentissage de la technique. Il avait certes d’excellentes raisons de croire que la technique serait parfaite pour le garçon, pas moyen de savoir s’il avait la capacité de l’apprendre ou si c’était encore trop dur. Apparemment pas, à peu de chose près son Houshou était parfaitement exécuté, et Alfredo eut même le droit à son vol plané.
Ne manquait plus qu’à lui apprendre à la placer au cours d’un combat. La maitrise du taijutsu. La base de la base des pratiquants du combat au corps à corps. Est-ce que le physique de ce jeune homme était suffisamment étoffé, déjà ? Il fallait qu’il le teste et lui donne un programme d’entrainement régulier approprié et pour ça …

Des bruits retentirent. Deux autres garçons se pointèrent. Un avec un chien, l’autre avec un bandeau sur l’œil. Chacun son style d’animal de compagnie, hein. Kazu, lui, son truc, c’était les tamanoirs. Mais bon, il n’avait jamais trouvé de tamanoirs Kyuchiose. Voilà pourquoi il était un des rares Chuunins ne sachant pas invoquer de compagnon.
Il les reconnu facilement à la description qu’il en avait eu.  Kazu s’approcha pour se placer à côté de Jirobu, dans le petit cercle de genins. Il posa ses deux doigts sur la jointure de ses lunettes de soleil, les remettant en place avec un air cool. Et il leva un doigt vers le ciel, brusquement, attirant l’attention sur lui …
C’est comme si … Oui. Une musique de rock résonnait tandis qu’il bougeait et qu’il parlait !

Kazuhiro’s theme 3

« Yo les jeunes ! Moi c’est Kazuhiro Uchiwa, mais appelez-moi Kazu-sempaï ! Je suis pas assez gradé pour mériter plus que ça. »

Il redescendit son bras levé pour le pointer vers son torse.

« J’vous le dis tout de suite, mon nindô, c’est qu’il faut profiter de la vie à 100%. Être soi-même à 100%. Toujours être à 100%. Authentique ! A quoi ca sert d’être un ninja si c’est pour ne plus être soi-même à 100% ? Il y a bien trop de moments où on risque sa vie quand on est shinobi. Alors quand t’es pas en train de sauver le monde, apprends-juste à prendre la vie du bon côté. »

Il rabattit un poing sur sa hanche. Et son doigt pointa successivement les deux nouveaux arrivants.

« Et toi … A quoi tu joues ? »

« Hem. Et vous, c’est quoi votre nindô ? C’est quoi, profiter de la vie à 100%, être 100% de vous-mêmes. Je vous préviens, tant que vous serez dans mon équipe, hors de question que vous fassiez semblant d’être quelqu’un d’autre. Ici, on est authentiques. »

« Bon, vous êtes venus vous entrainer, je vais pas vous faire attendre. Je sais que vous êtes tous des adeptes du corps à corps. On va commencer par voir ce que vous valez. Par contre, pas moyen que j’y aille à moitié pour vous prendre tous les trois. Je suis pas Supershinobi non plus. J’ai tenté d’y aller doucement avec Jiro toute à l’heure et j’ai pris un coup. Cette fois, pas de quartier. »


Une onde de force jaillit de dessous les lunettes. Avec un geste théâtral, il les enleva, et les jeta sur le côté. La pupille rouge du clan Uchiwa brillait dans ses yeux. Il se mit à quelques mètres de ses nouveaux équipiers et se mit en garde.

« Un par un. Aucune technique. Luciole, tu peux venir avec Oni si tu veux, vous comptez comme un. Une attaque, je riposte, et le suivant arrive. Je dois analyser vos mouvements un par un, c’est très important. N’essayez pas d’envoyer votre meilleur coup. Envoyez plutôt une attaque qui définit votre style de combat. Ce que vous voulez devenir en tant que pro-taijutsu. »

« Allez vous trois, c’est parti ! »

Kazu allait devoir être sérieux cette fois. Ca n’allait pas être de la tarte d’éviter, de riposter, tout en analysant le style de combat des jeunes.

[-14 chakra, sharingan rang 2]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 53
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Points d'expérience:
9/100  (9/100)
Points de vie:
148/148  (148/148)
Points de chakra:
121/121  (121/121)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mar 21 Juin 2016 - 23:35

Un ours domestique, c’est peu commun comme compagnie. Il se trouvait aplatît sur le sol au pied de l’Akimichi, il devait avoir une force extraordinaire pour accomplir un tel exploit. Suite aux premières paroles enjouées de ce jeune ninja rondouillard, Luciole se présentait sans tarder.
La grimace d’un léger sourire apparaissait sur le coin du visage de Luciole à la vue de Jirobu qui tortillait son nez au dessous de ses aisselles.

« Ne t’en fais pas, mon odorat est un peu plus développé que la normal. J’en ai pris l’habitude, mais je dois avouer que l’odeur d’un Akimichi est assez unique… »

Un bruit assourdissant retentissait, il provenait de l’estomac  de Jirobu. Ce qui expliquait  les paroles insensées qui suivait… Ce garçon voulait manger le chien de Luciole ! Le petit Inuzuka gardait son calme et rétorquais d’une pique qui exprimait assez bien son mécontentement…

« Vu la taille de ton gras qui pend jusqu’à tes chevilles, je doute que tu puisses attraper ce chien pour assouvir ta faim. J’ai du oublié de le présenter, c’est Oni mon chien et plus fidèle ami.»

Le sensei au look décontracté, un petit déhanché, le doigt en l’air,  annonçait son nom. Les pensées de Luciole s’écartaient de Jirobu pour s’attarder plus précisément sur Kazu-sempai. Il avait à présent placé toute son attention sur les dires de celui-ci. Le jeune Inuzuka essayait de répondre à la question du nindo, du 100% mais le débit de parole de Kazu était si impressionnant qu’il en est resté la bouche ouverte sans pouvoir placé un seul mot. Le faisceau lumineux dans les yeux du sensei subjuguait Luciole. La posture de Kazu-sempai en disait long sur son expérience en combat. Il fallait lui porter un coup, faire ses preuve au combat… L’autre genin ne se décidait pas et Luciole prit les devants, il tourna la tête en direction de son interlocuteur.

« Je serais donc le premier à lancer l’attaque. »

*Un Uchiwa… J’ai déjà vu le symbole de ses yeux dans les livres d’Ikaru. Malheureusement il n’y avait pas assez d’information de combat sur ce clan. Je ne peux pas attaquer de front il va falloir être un peu plus subtil, il va me falloir une diversion. Je ne peux pas utiliser de technique donc pas de clone pour perturber sa vigilance. Suis-je bête, il précisé que je pouvais attaquer avec Oni… J’ai donc ma diversion, l’ami, tu es bien plus rapide que moi tu devras te lancer en premier.*

« Oni, je vais t’expliquer le plan d’attaque. »


Accroupi aux oreilles de son chien, Luciole chuchotait…

« Tu es plus rapide, tu seras plus vite sur l’adversaire et tu lui lanceras une première attaque sur son flan gauche sur le haut de la taille si tu le touche tu le plie en deux. Quant à moi, je serais légèrement en retrait sur ton coté si tout ce passe bien le temps qu’il part ou esquive ton coup sur sa gauche j’aurais le temps d’arriver et de lui porter une balayette en partant sur son flan droit et là, il devrait se trouver au sol si il est touchée. »

La queue d’Oni frémissait d’envie, il était déterminé, confiant et il avait la convoitise de se défouler. Luciole lui n’était pas certain que son plan allait fonctionner, mais qui ne tente rien n’a rien. L’air décidé, il suffisait d'un regard et Oni ainsi que le ninja de Shousan s’élançaient tout deux en direction de Kazu-sempai. Comme prévu les attaques se sont lancées. Luciole avait les yeux fermés il avait tout donné dans son coup de pied, sa force est venue du plus profond de son corps qu'un cri de rage en est sorti. Il avait touché quelque chose, mais quoi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 0:21

Non seulement le petit blondinet dresseur de repas sur pattes n’avait pas eu la politesse de se présenter, mais en plus de ça, il osait insulter Jirobû. Le pauvre Genin n’avait rien demandé, il pensait réellement que c’était une sorte d’offrande qu’il avait l’habitude de faire. De là à deviner que c’était un Inuzuka… Halala, ces amis des bêtes. Alors qu’il présentait son repas, le dernier arrivant restait bouche bée devant Kazu-sempai. C’était là un – peut-être même le seul – point en commun entre les deux jeunes gens. Ils le trouvaient tous les deux super cool !

Ils allaient peut-être devoir s’entendre par la suite, mais là, pour le moment, c’était impossible. Et même si ça l’était, les deux ninjas avaient détruits toutes leurs chances de bâtir ne serait-ce qu’une amitié entre eux. Le premier en voyant un plateau-repas mobile en guise de compagnon pour le second, qui rappela à Jirobû à quel point les Akimichi étaient corpulents.

Durant toute son adolescence à l’académie, il avait été traité de gros lard ou d’autres choses de la sorte. Mais là, c’était le ponpon. Alors qu’il essayait d’être gentil, Jirobû se prit une bonne grosse gifle en plein visage de la part de ce qui semblait être l’un de ses futurs équipiers. Luciole faisait son petit brin de vie de son côté, alors que le « gros lard » fulminait, dans son coin, tentant de se calmer, mais ne faisant que s’énerver de plus en plus. Et encore, il ne voulait pas interférer avec les projets de Kazu-sempai. Il attendit donc mal sagement que Luciole et Oni s’élancent vers leur maître, en profita pour lâcher un petit décuplement et pour foncer vers Luciole, le tout sans même regarder si oui ou non ils avaient réussi à toucher Kazu-sempai.


[Décuplement : -30 Chakra]



« On… Ne me… Traite pas… DE GROS !!!!! »

*Non mais il se prend pour qui ce gardien de bouffe ? On ne va pas insulter impunément Jirobû Akimichi ! J’en ai ras le bol de râmen de tout ça !*

La colère qui lui était montée à la tête pendant les derniers instants était d’un seul coup retombée, comme si, depuis l’arrivée de l’Inuzuka, le corps de Jirobû n’attendait qu’une chose : le frapper. Il ressentit même une sorte de bien être lorsqu’il le toucha. Et même si cette sensation le transportait, il prit légèrement peur de celle-ci. Impossible de savoir pourquoi ce coup de poing lui procura autant de satisfaction. Après tout, on l’avait insulté pendant une grosse partie de sa jeunesse, et il n’avait jamais réagi de la sorte. Que lui arrivait-il donc ? Le mal du pays, sans doute, commençait à être oppressant et le rendait agressif. Et si c’était le cas, un brin d’air frais venu tout droit de Kikaru ne lui ferait pas de mal du tout.


[Je précise, parce que je laisse le doute dans le RP, que Jiro touche Luciole après qu'il ait fait ses manoeuvres contre Kazu-sempai :p]


Dernière édition par Jirobû Akimichi le Mer 22 Juin 2016 - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaouri no Kido
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 46
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Points d'expérience:
8/100  (8/100)
Points de vie:
130/130  (130/130)
Points de chakra:
128/128  (128/128)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 1:19

Les choses s’enchaînaient rapidement après l'arrivé de Luciole, Kazuhiro nous demandes de lui porter un coup direct. Il se montre assez vigilant Jirobû a du lui faire forte impression. Il n'a pourtant vraiment pas l'air d’être aussi fort que ça. Dans ce monde, il ne faut pas se fier au apparence, celui qui a attaqué mon clan pourrais tout aussi être, qu'un enfant. De plus je sais que les Akimichi peuvent se montrer vraiment imposant. Cependant, je pense que son amour pour la bouffe causera sa perte...
Il a léché sa main tout au long de l'explication du sensei. Il n’y a pas de pause-goûter pendant un vrai combat, il payera tôt ou tard les frais cet monstrueuse appétit. Luciole est un Inuzuka, Oni, son frère d'arme, compte surement plus que tout pour lui.Bien qu'il soit super mignon ce lien qui les rend plus fort peux tout aussi se transformer en faiblesse. L'un ne peux vivre sans l'autre...
De ce que j'entend mes deux coéquipiers ne semble pas s'apprécier. Quel poisse, cette équipe pourrais m'amener dans des situations délicate, pire, périlleuse !

Notre sensei ou plutot ''sempai'' n'arrange pas les choses. Il n'y a pas que son look qui est étrange, son comportement se trouve être, toute aussi singulier. Profiter de la vie à 100% et puis quoi encore, il est censé nous apprendre a ne jamais lâcher notre garde. Nous ne sommes et nous ne serons jamais à l'abris d'une guerre.
100% Authentique, il n'a surement pas de fardeau a porter. Il n'a aussi surement rien avoir avec le massacre des Hyuuga. Pourtant ses pupilles, sont vraiment impressionnante. Ils dégagent une tel pression ! Malgré son aspect simplet, ce sempai ne doit pas être pris a la légère. Je dois lui montrer de quoi je suis capable et surtout j'aimerais savoir quel est l’écart entre nous.

Je me suis encore perdu dans mes réflexions. Luciole pris les devants, le duo semble assez efficace en combat. Leurs timing est impressionnant, ils ont du s’entraîner dur pour en arriver là. Ils ont surement leurs raisons de devenir plus fort. Jirobu ne pouvant plus se retenir décupla sa taille et fonce sur Kazuhiro et Luciole. Il pense surement profiter de l'ouverture qu'ont crée Luciole et Oni afin d'atteindre Kazuhiro... Ils sont beaucoup plus déterminé que je ne le pensais. Leurs désirs de progressé rapidement me fis passer en dernier. Je n'ai plus le droit de les sous estimé le gr... Jirobû Luciole et Oni sont de puissant alliés. Je dois agir en équipe aussi, l'attaque de Jirobû n'a peux-être pas atteint Kazuhiro. Il est grand temps pour moi d'agir !


«A mon tour, je ne me retiendrais pas.»


Je fonce vers Kazuhiro sans avoir trouvé de réel faille. Arrivé face à lui je plie les genoux et envoie un énorme uppercut bien au dessus du sempai, accompagné de ce coup, je tend immédiatement mes jambes et me retrouve dans les airs. Cette feinte est censé créer une ouverture en me propulsant dans les airs, à cette hauteur ses point vitaux sont beaucoup plus facile à atteindre. Je profite du mouvement rotatif de mon uppercut pour faire tournoyer mon corps. La force centrifuge s'ajouta a ma force et je porte un violent coup a la nuque du sempai. Ce coup tuerais n'importe quel humain sans entrainement mais surement pas un chunin et encore moins, cette silhouette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 9:38


Kazuhiro Uchiwa
Vie : 147/152 Chakra : 426/517 Energie : 97/117

[-14 chakra, sharingan]

Luciole fut le premier à s’élancer. Une attaque plutôt intéressante. Il utilisa la vitesse de son ami à quatre pattes pour déstabiliser Kazu, tandis que lui-même attaquait de l’autre côté. En plus de ça il rajouta un concept de hauteur. Le chien lui sauta dessus au niveau du flanc, alors que Luciole se baissait pour une balayette. On aurait pu attendre l’inverse, mais l’attaque n’était pas si mal construite.
Néanmoins, Kazu identifia rapidement la manière de l’éviter. S’il esquivait l’attaque du chien, la balayette serait un jeu d’enfant du moment qu’il savait qu’elle venait. Et c’est ce qu’il fit. Il s’effaça devant la charge d’Oni, et le poussa, l’entrainant à simplement le traverser sans le toucher. Pour la balayette de Luciole, il fit un grand saut, qu’il acheva dans une pirouette remplie de style.

Alors qu’il allait dire quelque chose comme, ‘’ au suivant ‘’, un poing d’une taille colossale s’abattit sur Luciole avec force. Apparemment Jiro avait quelque chose à exprimer à son coéquipier. Qui était-il pour les en empêcher ? Être à 100%, c’était aussi se dire tout ce qu’on avait sur le cœur, ou ailleurs hein, après tout !

Kazu se tourna donc vers Kaouri, qui lui disait que c’était son tour. Vu son air sombre et renfrogné, Kazu s’attendait à un style sobre et sans accrocs, ou à quelque chose d’explosif comme Luciole, mais il est bien surpris. Des trois, c’est le style le plus loufoque !
En effet, sa première attaque n’est autre que le célèbre grenouille-punch, un uppercut bizarre qu’on sort de nulle part pour tenter de surprendre son adversaire. Le Chuunin manqua d’en rire, pas parce que l’attaque était mal portée, plutôt parce que la position accroupie pour rebondir lui fit penser à Kaouri avec une tête de grenouille.
Cela dit, il se remit dans le bain très vite car la suite arrivait. Une attaque vrillée dans la direction de sa nuque. L’idée était bonne, et n’eusse été la différence de vitesse entre Kazu et le Genin, il se serait mangé l’attaque de plein fouet. Au lieu de ça il réussit à lui attraper la jambe pour stopper son mouvement rotatif, et l’accompagner vers le sol.
Il souffla sur ses doigts qui avaient un peu morflé à cause de la force centrifuge et les désigna à Kaouri :

« Bon, on va dire que tu m’as touché du coup ! C’était de belles attaques, vous avez tous les trois de belles capacités. »

Il se tourna vers les deux autres et cria :

« Hé ! Ca me dérange pas que vous vous battiez, si vous avez des choses à vous dire faites-le. Par contre ce qui serait pas mal c’est de ne pas utiliser de techniques ! Ce sera un petit plus pour l’entrainement ! »

Il revint à Kaouri.

« Bon, ils ont des affaires à régler apparemment, laissons-les. C’est pas plus mal, étant donné que je veux mettre vos taijutsus à l’épreuve pour voir les différences entre vous trois … Bon, ton taijutsu à toi Kaouri. Son fond est équilibré. Force correcte, vitesse correcte, technique correcte. Je suis presque sûr que tu peux attaquer et défendre correctement aussi. Tu es en passe de devenir un combattant rapproché de type polyvalent. Même si dans la forme … Eh bien ton style est plutôt original ! Ce n’est pas un mal cela dit. Un style sobre est efficace et garanti des résultats en un minimum de mouvements. Mais il est plus facile à anticiper, donc un adversaire meilleur que toi te maitrisera sans peine. En revanche, un style imprévisible  a le mérite de pouvoir surprendre même quelqu’un de plus fort que toi sur le papier. La preuve, ta posture de la grenouille a failli me masquer ton coup de pied vrillé. C’était pas mal ! »

Oh il avait une bonne idée pour l’aider à développer son style !

« Physiquement tu es équilibré, et tu auras simplement besoin d’un entrainement quotidien. Matin et soir, quand tu le peux. Je t’en donnerais les modalités que je te conseille toute à l’heure en même temps que les deux autres. Par contre, tout de suite, on peut essayer de développer ta créativité déjà exacerbée. Voilà : tu as utilisé un uppercut qui s’attendait d’une posture de grenouille. Essayes d’autres animaux. Le serpent, le buffle … Tous ceux qui te permettront d’imaginer une attaque cohérente sont les bienvenus ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 53
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Points d'expérience:
9/100  (9/100)
Points de vie:
148/148  (148/148)
Points de chakra:
121/121  (121/121)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 13:34

Luciole n’avait pas réussi l’exercice, Kazu-sempai avait bien trop d’expérience pour se laissé duper de la sorte. Le mouvement de balayette se finissait dans le vent lorsqu’un poing gigantesque venait s’abattre sur lui. C’était Jirobu pris de colère qui répliquait par la force suite aux quelques paroles de Luciole.

*Il n’a même pas la décence d’attaquer de face, il a profité que mon attention soit porter complètement sur mon exercice pour se lancer sur moi, cette boule de gras n’a vraiment aucune dignité. *

Le sol à peine touché, Oni fait demi-tour sur lui sa vitesse d’exécution était impressionnante. Il voyait à présent son maitre qui était en difficulté. Un grognement et la fureur dans ses yeux se dégageait de la boule de poil. D’un bon magistral il atteignit le mollet de Jirobu, qui était maintenant pris au piège dans les crocs acéré d’Oni. Ce qui laissait à Luciole le temps de se remettre du coup puissant qu’il avait reçu. La joue encore endormie par le coup reçu, ces quelques mots sortent de la bouche…

« Tu ne payes rien pour attendre mon gras ! »


Luciole se releva portant un coup puissant et direct dans l’estomac de Jirobu. On pouvait admirer la graisse du jeune Akimichi s’éparpiller sous forme de vague le long de son corps. Luciole essuyait la tache de sang le long de ses lèvres causé par le coup de son adversaire. Il regardait son chien…

« C’est bon Oni, tu peux lâcher prise, je suppose qu’on est quitte maintenant. Reste derrière lui on ne sait jamais ce que la tête de Jirobu prévois de faire. Il pourrait encore attaqué en traitre, comme tout à l’heure.»

*J’ai comme l’impression que ca ne fait que commencer mieux vaut rester sur ses gardes. Jirobu, même si tu me dégoute, ta puissance est exceptionnelle et nous sera très utile au sein de l’équipe.*

Luciole contractait tous ses muscles, adoptant une posture plutôt défensive à quelque pas en face de Jirobu, il attendait que son adversaire se remette du coup donné. Oni, quant à lui, se préparait à lancer de nouveau un assaut si les intentions de l’Akimichi retentissaient encore une fois de la sorte. Paré à toutes les éventualités il ne reste plus qu’à attendre le prochain geste ou parole de l’adversaire. On distinguait les dents du chien qui sortaient des babines laissant glisser un filet de bave légèrement ensanglanté par la précédente morsure. Des petits grognements d’excitation, suivi d’un petit aboiement signifiait que le chien n’attendait qu’une seul chose, continué à s’amuser. La pression régnait autour de Jirobu.

« J’espère que tu es calmé maintenant, un entrainement nous attend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jirobû Akimichi
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 138
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Points d'expérience:
55/100  (55/100)
Points de vie:
146/146  (146/146)
Points de chakra:
10/120  (10/120)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 14:23

Apparemment Luciole et son repas avaient de relativement bons réflexes, pour des grandes gueules qu’ils étaient. Bien sûr, c’était totalement débile de continuer un combat alors qu’ils étaient venus s’entraîner. Bien sûr, ça le serait encore plus de s’arrêter en si bon chemin. Alors qu’il était sur le point d’entamer son deuxième coup à l’attention de Luciole, l’Akimichi se vit stoppé net par le sac à viande qui fondit sur son mollet. Impossible de bouger sans lui démonter la mâchoire… Et bon, après tout, même si il avait l’air relativement appétissant, ce chien ne lui avait rien fait et Jiro n’avait aucune raison de l’attaquer. Il ne faisait que défendre son maître… Mais le méritait-il seulement ?

Les piques que le sale blondinet lui lançaient sans cesse ne faisaient qu’attiser la flamme de Jirobû envers celui-ci. C’est le cœur ardent qu’il allait continuer à se battre ! Il attendait que son nouveau compatriote s’avance vers lui afin de lui montrer la technique qu’il avait apprise quelques instants plus tôt. Seulement voilà, un petit moment d’inattention et voilà que le poing de Luciole se retrouva happé dans le gras de l’Akimichi.

Fort heureusement pour lui, la douleur était atténuée grâce à sa gras-rapace, tandis que le coup qu’il recevait avait mû nombre de forces en son sein. Incapable de continuer ce qu’il avait commencé comme combat, Jirobû se sentait emplit d’une certaine béatitude, comme si il avait rencontré des instances supérieures, une puissance qui régirait l’univers en lui-même.

Alors que ses deux adversaires s’affairaient près de lui, un énorme gargouillement se fit entendre, suivit d’une flatulence digne du plus haut placé des Akimichis. Apparemment, le mélange Poulet-Riz-Nouilles-Chips-Miel au petit matin n’était apparemment pas des plus recommandables pour la digestion, et c’étaient les deux Inuzukas qui allaient en faire les frais aujourd’hui. Après tout, quelle idée de frapper un Akimichi dans le ventre, alors que ceux-ci sont en continuelle digestion ?

Les étoiles dans lesquelles était parti s’envoler Jirobû lui firent vite défaut et le renvoyèrent aussitôt sur Terre, où il pût se rendre compte de ce qu’il venait de se passer. Bien qu’il était content d’avoir trouvé une faille chez ses deux nouveaux « compagnons », l’embarassement s’empara tout de même de lui. Après tout, Kazu-sempai et Kaouri-kun étaient là, eux aussi, et ils pouvaient également l’entendre.

« D… Désolé pour ça »
, lâcha difficilement Jirobû, sur un ton légèrement amusé, mais plus nerveux qu’autre chose. Il était également maintenant prêt à se remettre à l’entraînement, se retourna donc vers Kazu-sempai, en ignorant purement et simplement les deux derniers arrivants.

*Héhéhé... Si jamais il se repointe, je lui en rebalance une dans les naseaux!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 15:05


Kazuhiro Uchiwa
Vie : 147/152 Chakra : 266/517 Energie : 97/117
Sharingan actif

Alors que Kazu laissait Kaouri réfléchir, un gigantesque éclat de fesses le fit se retourner vers Jiro, qui semblait ne plus savoir où se mettre. Afin de répondre à une telle allégation de bien-être, l’Uchiwa rassembla tout son chakra dans son postérieur …

[-25 chakra, Maitrise du chakra]

Et éructa du derrière de toutes ses forces. Les poings sur les hanches, il partit ensuite d’un rire bien bruyant.

« Ahahahaha ! Toujours à 100% Jiro ! Toujours ! »

Quelle magnifique occasion de prouver sa philosophie de vie à ses kohais.
Bon ce n’était pas le tout mais y’avait entrainement quand même. Et les deux autres semblaient avoir fini de se battre. Est-ce que ça allait mieux entre eux ? Ils s’étaient tout dit ? On allait bien voir ça, parce qu’il allait les faire travailler ensembles maintenant ! Histoire de voir s’ils s’étaient expliqués à 100% comme d’authentiques hommes !
Kazu montra deux doigts explicites à Kaouri : deux secondes, je reviens.
Et il partit en trottinant dans la forêt. On entendit des cris, des chocs, on sentit une grosse dépense de chakra, et Kazu revint tout sourire.

[-135 chakra]

Une gigantesque créature mort-vivante de bien deux mètres le suivait allègrement en trainant des pieds …



Kazu le présenta des bras, comme s’il disait ‘’tadam !!’’.

« Regardez ce que j’ai trouvé ! Il s’appelle Henry ! Et il est bien moins gentil qu’Alfonso. Luciole, Jiro, Oni, vous allez devoir faire équipe sinon vous ne battrez jamais Henry ! Sans techniques encore une fois. Pensez à votre propre style, à vos propres styles, et combattez en connaissant à la fois le vôtre et en identifiant celui de votre équipier ! Henry, à l’attaque ! »

Tandis qu’Henry, bavant et trébuchant, se jetait en courant sur les deux Genins, Kazu se retourna vers Kaouri.

« Bon, ils ne devraient plus se disputer après une telle épreuve ensembles. On en était où nous ? Ah oui ! Tu es prêt à me montrer tes idées ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaouri no Kido
Genin de Shousan
Genin de Shousan


Messages : 46
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Points d'expérience:
8/100  (8/100)
Points de vie:
130/130  (130/130)
Points de chakra:
128/128  (128/128)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 15:34

Mon uppercut pris l'aspect d'un saut de grenouille selon Kazuhiro. Son Sharingan est vraiment impressionnant. Il est capable d'analyser les coups d'une précision incroyable et cela alors qu'il se bat... Le palier qui nous sépare est plus grand que je ne le pensais. Utiliser des postures d'animaux pour attaquer, sa peux paraître simple mais je suis nul en métaphore. Mon grenouille-punch était un coup totalement inédit. Les grenouilles, serpents, buffle tout ça sont des animaux que n'ai pas l'habitude de voir, d'ailleurs je n'ai jamais vue de buffle à Shousan et encore moins au village. Depuis mon arrivé à la surface, l'entrainement a toujours été routinier pour moi. Matin, midi et soir, l'équilibre entre défense et attaque est primordial .Attaquer et rester debout sont les clefs de la victoire après tout.

Jirobû est Luciole règlent leurs différents de leurs cotés. Ils ne semble pas vraiment s'entendre, ils perdent un temps précieux a se chamailler au lieux de s’entraîner. Lors d'une mission il sera trop tard pour regretter leurs manque de discipline durant les entraînements. Kazuhiro me dit d'attendre quelques seconde et partit s'enfoncer dans la forêt. Il revient peux de temps accompagné d'une énorme creature. Mais qu'est ce que c'est que ce truc ! Il demanda à Jirobû, Luciole et Oni de le vaincre. Ils doivent travailler en équipe si ils veulent avoir une chance contre ce colosse. Colosse qui semble répondre au doigt et a l’œil de Kazuhiro...
Je ne ferais pas la même erreur, Kazuhiro veux voir mon coté bestial. Malgré qu'il a contré mon attaque, il me dit l'avoir touché mais mon attaque n'avait pas pour but de le laisser s'en sortir indemne. Est-il si fort que ça ? Oui, sans aucun doute, il suffit de regarder dans ces yeux pour voir à quel point il l'est. Les créatures qui l'accompagnent aussi forte soit-elles semble s'y soumettre, le sharingan aurais la particularité de dompter les bêtes ?

S'inspirer d'un animal pour attaquer mmmh ca va pas être évident, je veux l'atteindre, au moins une seul fois ! Une idée de génie me viens alors a l'esprit. C'est le seul animal qui peut me permettre ce genre d'attaque. Je me remis en posture face à Kazuhiro. Je ne savais pas vraiment si cela allais marcher mais ce n'est qu'un entrainement après tout. C'est le moment idéal pour tester de nouvelles techniques.

Je pris quelques seconde pour analyser mes cibles et fonce vers Kazuhiro, jusqu’à me retrouver au corps a corps. Une fois à cette distance je plie mes coudes et crie...

« Coups de poings du mille pattes !! »

Mes poing allaient et revenaient a toute vitesses. Mais il ne s'agissait pas simplement de coup de poings lancé au hasard. Menton, carotide, plexus solaire, cotes... chaque coups est destinés a toucher un poing vital. Multiplier mes attaques me donnera surement une meilleur chance de le toucher. Alors que je donne tout s'que j'ai dans chacun de mes coups, je fut perturbé par quelque chose. Cette affreuse sensation était également présent lors de mon première assaut mais là elle est beaucoup plus présente. J'entend, des voix dans ma tête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ
PNJ


Messages : 142
Date d'inscription : 17/10/2012

Feuille de personnage
Points d'expérience:
0/100  (0/100)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Mer 22 Juin 2016 - 16:17


Kazuhiro Uchiwa
Vie : 137/152 Chakra : 266/517 Energie : 97/117
Sharingan actif

Kaouri semblait avoir compris l’idée de l’exercice. Il attaque Kazu avec une attaque surprenante, comme auparavant. De multiples coups de poing parcourant l’ensemble de ses points vitaux. Il avait tout simplement abandonné l’idée de frapper fort, pour frapper vite et à plusieurs endroits. La posture défensive du Chuunin peina sur le coup. Il para les poings un par un, au début, mais ne parvint pas à rattraper les deux derniers et se prit deux coups. Pas très puissants, mais son jeune kohai avait quand même réussi à le toucher.
Il ne s’était pas attendu à une attaque aussi bizarre, et c’était bien là l’essence de ce qu’il essayait d’apprendre à Kaouri ! Autant dire qu’il était plutôt fier qu’il ait aussi vite compris où voulait en venir son sempaï.
Bon, il avait l’arcade au-dessus du sourcil gauche légèrement ouverte. Un petit flot de sang perlait, coulant le long de son arête nasale. Rien de grave, il remettrait ça en place rapidement après l’entrainement. En attendant, il se contenta de poser un bête pansement dessus et de s’essuyer le visage. L’autre coup avait touché au ventre, causant de petits dégâts et lui remuant l’estomac.

[Kazu : -10 points de vie]

Une fois ces soins rapides effectués, encore qu’ils étaient surtout destinés à ce que le sang ne le gêne pas, il se retourna vers Kaouri.

« Pas mal pensé. Une attaque privilégiant le nombre de coups à la puissance. Je vais te donner d’autres exemples. Regarde attentivement. »

Kazu recula son poing droit, concentra toute sa force dedans et effectua une unique attaque, droit devant lui. Un simple coup droit, sans aucune feinte. Il venait de frapper dans le vide, mais l’onde de choc se répercuta jusqu’à Kaouri, qui dut sentir le vent qu’il déplaçait.

« Tout dans la force, ignorant la vitesse ou les astuces. Destiné à percer une garde solide mais peu mobile. Ca pourrait être le coup de corne d’un buffle ! »

Il arma ensuite ses deux bras, montrant une double attaque simultanée avec chacun d’eux, venant de la droite et la gauche.

« On partage la force et la vitesse dans les deux poings, en oubliant toute défense sur son torse. Quand l’adversaire a une bonne défense, mais unidirectionnelle c’est tout bon. On pourrait dire que ce sont les ailes d’un aigle ! »

Il rassembla ses doigts et plia le poignet, de sorte de frapper un point précis d’un petit coup sec.

« La détente d’un serpent ! Si l’adversaire a une peau solide, ça infligera des dégâts internes plutôt que de juste frapper sa carcasse sans aucun effet. »

Kazu reprit sa posture triomphante et souriante habituelle.

« Enfin voilà ! L’idée des animaux, c’est juste pour s’amuser. Ce qu’il faut retenir c’est de varier ses attaques après avoir observé la défense de l’adversaire. Et du coup, l’inverse est vrai aussi. On observe le mouvement offensif de l’adversaire, et on en déduit la meilleure défense. Garde en croix avec des appuis solides, esquive avec des appuis mobiles, garde relevée pour les coups hauts, garde basse pour protéger le corps, tibias pour les coups bas avec les jambes, coudes pour les coups hauts avec les jambes … Il faut que tu identifies l’attaque ou la défense de ton opposant rapidement, et que tu saches riposter. Voyons ce que tu sais faire. »

Kazu fit un autre mouvement dans le vide. Un coup de pied au niveau du visage. Il changea rapidement de position pour se remettre sur l’autre jambe, et frappa cette fois au niveau de la taille sur le côté opposé.

« Je vais t’attaquer comme ça. Sois prêt. Et ensuite … »

Il avança une main devant lui paume ouverte, et garda l’autre près de son corps la paume vers le haut et le bras repliée. Ses jambes étaient pliées, prêts à réagir.

« Voici une position de garde que j’utiliserais pour contenir ta riposte. Tu as les éléments et quelques secondes de plus que moi pour réfléchir. Prêt ? C’est parti ! »

Sa première attaque, pied droit, partit en claquant dans l’air dans la direction de l’oreille gauche de Kaouri … Kazu frappait plutôt bien mais pas excessivement fort, il était plutôt porté sur la vitesse. En sachant où les coups allaient venir, normalement, son kouhai devrait pouvoir s’en sortir sans se prendre une attaque trop violente. Il n’avait pas vraiment de raison de frapper à moitié. Les coups allaient percer la garder, mais si elle était appropriée, pas complètement, il réussirait à se défendre à peu près correctement, ou tout du moins à montrer ce à quoi il pensait sans être balayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zone n°4 [Réservé aux Genins]   Aujourd'hui à 15:37

Revenir en haut Aller en bas
 

Zone n°4 [Réservé aux Genins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Zone de stockage
» (Réservée) La colère d’un homme…
» Forêt interne de Konoha - Zone interdite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Next Generation :: 
PARTIE RP
 :: 
Pays du Feu
 :: 
FORET DE SHOUSAN
 :: 
Zones d'entrainement
-